En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 44 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 4 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 5 heures 9 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 6 heures 56 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 8 heures 56 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 11 heures 1 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 3 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 5 heures 14 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 7 heures 46 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 9 heures 50 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 10 heures 36 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 10 heures 55 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
Comment expliquer l’acharnement contre la cigarette électronique ?
© Reuters
Comment expliquer l’acharnement contre la cigarette électronique ?
(Va)peur de quoi ?

Cigarette électronique : pourquoi tant de haine ?

Publié le 21 octobre 2016
Alors que la plupart des études démontrent non seulement l’innocuité, mais également les bénéfices de la cigarette électronique, certains organismes publics, et non des moindres, tels que l’OMS ou encore la Commission européenne, continuent de la critiquer. La question qui se pose alors est : pourquoi tant de haine ?
Jacques Le Houezec est conseiller en Santé publique et en Dépendance tabagique, charter member de la SRNT (Society for Research on Nicotine and Tobacco) et directeur de www.treatobacco.net, la base de donnée sur les traitements de la dépendance au tabac...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Le Houezec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Le Houezec est conseiller en Santé publique et en Dépendance tabagique, charter member de la SRNT (Society for Research on Nicotine and Tobacco) et directeur de www.treatobacco.net, la base de donnée sur les traitements de la dépendance au tabac...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la plupart des études démontrent non seulement l’innocuité, mais également les bénéfices de la cigarette électronique, certains organismes publics, et non des moindres, tels que l’OMS ou encore la Commission européenne, continuent de la critiquer. La question qui se pose alors est : pourquoi tant de haine ?

Si le doute méthodologique est le propre de toute attitude scientifique responsable, il ne semble pas pour autant nécessaire de faire campagne contre ce réel progrès. D’autant plus que les études favorables au produit s’accumulent. Le scepticisme change alors de camp, et on commence à s’interroger sur les raisons cachées qui font que certains s’en prennent à cette invention qui a déjà contribué depuis sa mise en circulation, il y a dix ans, à faire drastiquement baisser le nombre de fumeurs.

La nicotine en question

Depuis que l’on a reconnu que fumer était nocif pour la santé, on ne prend pas toujours la peine de s’interroger sur la cause réelle de ce danger. Or, comme l’a rappelé Michael Russell, le célèbre psychiatre anglais, "les gens fument pour la nicotine mais meurent des goudrons, du monoxyde de carbone et des gaz dangereux". Il est donc absurde de diaboliser la nicotine quand on sait que dans le tabagisme, ce qui tue, c’est la fumée. Ce point est crucial. Surtout au regard du phénomène de la cigarette électronique, autrement appelé vaporisateur personnel, et qui permet - c’est une première mondiale - à de nombreux fumeurs d’arrêter de fumer dans le plaisir et non la souffrance. Or, quel est le principal bénéfice de la e-cigarette par rapport à la cigarette classique ? C’est bien évidemment la réduction du risque.

Supprimer l’inhalation de la fumée est un facteur essentiel. On connaît un précédant de consommation de tabac non fumé : en Suède, le snus existe depuis plusieurs siècles. Il s’agit de tabac en poudre qui se place entre la joue et la gencive. Ce mode de consommation du tabac très répandu fait que la Suède est le pays dans le monde qui a le plus faible taux de cancer du poumon ainsi que de cancers oropharyngés (tous liés à l'inhalation de la fumée de tabac). Ces bons résultats devraient rassurer les experts quant aux risques hypothétiques de la cigarette électronique, ou de la vape, comme disent les utilisateurs. Pourtant il n’en n’est rien, et le snus est interdit de vente en Europe (sauf en Suède) depuis 1992.

En effet, les autorités européennes ont fait voter une directive dans laquelle ils suspectent que le vaporisateur personnel est susceptible de rendre les jeunes dépendants (ce qu’aucune étude n’a démontré aujourd’hui). Quant à l’Organisation Mondiale de la Santé, rejointe sur ce point par de nombreux pays, elle s’oppose au développement du vaporisateur personnel, en s’appuyant sur le principe de précaution…

De plus, les utilisateurs n'ont jamais été consultés. Pourtant, dans d'autres domaines de la réduction des risques, ils participent aux discussions.

L’unanimité des experts contre la surdité des politiques

En août 2015, le Public Health England, l’établissement de santé publique d’Angleterre, a publié un rapport basé sur 185 publications dans lequel les experts affirment que vaper serait au moins 95% moins nocif que de fumer. Plus récemment, en avril 2016, le Collège royal de médecine (RCP) de Londres, dans un rapport intitulé La nicotine sans la fumée : réduction du risque tabagique, a conclu que les effets négatifs sur le long terme de la cigarette électronique n’excèdent vraisemblablement pas 5% de ceux provoqués par la fumée de tabac. Ces études ont également démontré que les vapoteurs disposent désormais d’un outil pour arrêter de fumer. Ainsi, l’opinion scientifique et médicale mondiale semble quasi unanime sur le sujet de la vape et du tabac non fumé (snus). De même, les experts français dans leurs conclusions du premier Sommet de la vape (9 mai 2016 à Paris) ont conclu "qu'il convient d'encourager les fumeurs à essayer le vaporisateur personnel pour quitter leur dépendance au tabac".

Comment expliquer alors que certaines organisations mondiales et certains Etats mettent tant d’ardeur à combattre ce qui paraît comme un véritable espoir au sein de la lutte mondiale contre le tabagisme ? Pourquoi tant de haine et surtout, pourquoi s’opposer aux évidences ? Quand on sait qu’en France, fin 2014, selon les données de la Commission européenne, un million de fumeurs avaient arrêté de fumer grâce au vaporisateur personnel, et pas moins de 6 millions en Europe !

Comment expliquer l’acharnement d’une organisation réputée telle que l’OMS, dont la directrice n’hésite pas à se déclarer publiquement pour l’interdiction par les gouvernements de la cigarette électronique ? Sur quel argument se fonde l’institution, sachant que dans un rapport qu’elle a publié sur le tabac, paru en 2015, il n’y avait qu’une seule page consacrée à la cigarette électronique ? Il y a là, semble-t-il, une véritable incohérence qui ne repose sur aucune donnée scientifique et qu’il faudra finir par éclaircir. Espérons que les discussions de la Convention cadre pour la lutte anti-tabac de l'OMS (réunion CoP7 de la CCLAT qui aura lieu en Inde en novembre) permettront de faire bouger les lignes, mais le rapport qui sert de base à cette discussion ne semble pas en prendre le chemin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
brennec
- 21/10/2016 - 18:06
Quelques pistes pour une réponse aux interrogations citées.
On est très rapide pour accuser le lobby des cigaretiers dans d'autres circonstances, pourquoi pas dans celle-ci? J'ai vu un pneumologue emettre des doutes sur la cigarette électronique, il était patron d'un service de réhabilitation ou on pratique également le sevrage tabagique. La pression du lobby cigaretier (qui n'a jamais pâti de l'augmentation du prix des cigarettes, seule arme de la lutte ministérielle anti-tabac) est d'autant plus efficace que si le tabagisme régresse le revenu de la taxe sur le tabac baisse en conséquence.
gerint
- 21/10/2016 - 17:50
L'OMS et les autorités européennes sont vénales
et vendues au lobbies financièrement puissants. Il n'en faut pas plus pour chercher l'origine de la "haine": un conflit d'intérêt.
Cervières
- 21/10/2016 - 15:43
>Si le tabagisme régresse très vite avec
la cigarette électronique, les commissions de l'OMS sur ce sujet vont devoir réduire leurs travaux, leurs emplois, leurs rémunérations. Ceci est intolérable. On notera que l'OMS a récompensé notre ministre de la Santé pour sa lutte contre la cigarette électronique lors de son dernier congrès en Asie Centrale (vous savez les pays où on fume beaucoup et on corromps énormément....).