En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 10 heures 17 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 13 heures 31 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 14 heures 44 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 16 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 17 heures 25 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 18 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 20 heures 26 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 22 heures 4 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 22 heures 54 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 11 heures 13 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 14 heures 12 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 15 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 17 heures 15 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 17 heures 42 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 19 heures 9 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 21 heures 16 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 22 heures 33 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 23 heures 6 min
A mesure que l'on déambule d'un objet à l'autre, une routine s'installe. Observer la microminiature à travers le verre grossissant. Reculer, lire la description qui précise la taille, la matière et la méthode.
A mesure que l'on déambule d'un objet à l'autre, une routine s'installe. Observer la microminiature à travers le verre grossissant. Reculer, lire la description qui précise la taille, la matière et la méthode.
THE DAILY BEAST

L'incroyable musée de Kiev où vous ne verrez pourtant rien à l'œil nu

Publié le 02 novembre 2016
Dissimulé au sein d'un complexe religieux de Kiev, le musée des microminiatures abrite des navires sculptés dans de l'or, des livres de poésie et des chaussures pour puce, tous trop petits pour être vus à l'œil nu.
William O'Connor est journaliste éditorialiste pour The Daily Beast.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
William O’Connor
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
William O'Connor est journaliste éditorialiste pour The Daily Beast.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dissimulé au sein d'un complexe religieux de Kiev, le musée des microminiatures abrite des navires sculptés dans de l'or, des livres de poésie et des chaussures pour puce, tous trop petits pour être vus à l'œil nu.

Copyright The Daily Beast  - William O’Connor

Minuscule. C'est ainsi que l'on se sent lorsque l'on pénètre dans l'espace sacré des différents monastères et églises présents en grand nombre dans Kiev. Leur intérieur est recouvert du sol au plafond de dorures et de fresques. L'atmosphère est saturé d'encens et de chants religieux. Souvent surmonté d'un dôme à bulbe doré étincelant, leur extérieur éblouit également, en général très coloré, ou, dans le cas de Pechersk Lavra (la Laure des grottes en français), le site le plus sacré, d'un blanc aveuglant.

Mais ce dernier monastère renferme un autre spectacle, dont la renommée ne vient pas de sa capacité à nous écraser de ses fastes mais de sa subtilité : il s'agit du musée des microminiatures. Le musée, qui n'est qu'une des nombreuses merveilles d'un site où l'on trouve grottes, tunnels, squelettes et objets en or à foison, abrite l'une des plus grandes collections des œuvres du maître des microminiatures, Mykola Syadristy.

Ses sculptures, en l'absence d'un mot plus adapté, mesurent de quelques millimètres à une fraction de millimètre. Elles sont fascinantes, pas seulement pour leurs simples mérites esthétiques, mais surtout pour la prouesse presque impossible que représente la création d'un objet aussi complexe à une échelle aussi petite. C'est l'effet du Christ Rédempteur, mais inversé. Et, à mesure que l'on déambule d'un objet à l'autre, une routine s'installe. Observer la microminiature à travers le verre grossissant. Reculer, lire la description qui précise la taille, la matière et la méthode. Murmurer "Incroyable", "C'est pas vrai" ou une variante plus fleurie en six lettres.

Puis se pencher à nouveau pour admirer l'objet, cette fois en connaissance de cause. Prenez par exemple la frégate en or du musée. Nommée en l'honneur du romancier russe Alexander Grin, cette frégate mesure seulement 3,5 millimètres de long. Les fils d'or qui composent le gréement entre ses voiles gonflées ne font que 0,003 millimètres de diamètre (ce qui est 400 fois moins qu'un cheveu humain, souligne le musée à titre de comparaison).

Une autre sculpture intitulée "Temps" comporte une horloge en état de marche, fixée dans la tête d'une libellule. Une autre, l'une des premières œuvres de l'artiste datée de 1969, est formée d'une puce traitée pour sa conservation, chaussée de souliers en or.

La "Polonaise d'Oginsky" présente les 600 notes de cet air sur un pétale de chrysanthème de 2 mm x 5 mm. Un jeu d'échec en or sur un plateau de jeu réglementaire de 1973 tient sur une tête de clou. Un morceau de verre de 2 mm x 3 mm, est orné d'un portrait de la mère de l'artiste, sculpté à la pointe diamant. Une des œuvres recrée une scène du Petit Prince, dans laquelle le pilote ne mesure que 0,8 millimètre. Un livre créé par l'artiste, regroupant 12 pages de la poésie de Taras Shevchenko, serait le plus petit au monde, avec seulement 0,6 millimètres carrés. Sa couverture est tellement petite qu'elle est constituée d'un seul pétale d'immortelle.

Mais ce qui m'a le plus impressionné, c'est la "Rose dans un cheveu". Voici la description de l'œuvre, reproduite ci-dessous : "Le cheveu est creusé dans sa longueur et poli à l'extérieur comme à l'intérieur jusqu'à devenir transparent. Une rose artificielle est insérée dans le cylindre. La fleur a un diamètre de 0,05 millimètre tandis que celui de sa tige est de 0,005 millimètre."

Mykola Syadristy est un autodidacte de la microminiature. Né en 1937 en Ukraine, il a, selon la biographie du musée, travaillé comme agronome de 1960 à 1967, puis comme ingénieur à l'Académie ukrainienne des sciences de 1967 à 1974. Celle-ci affirme aussi qu'il a été champion de sports aquatiques dans l'ex-Union soviétique de 1976 à 1978. Ses œuvres sont toutes réalisées à la main. Le matériau travaillé va de l'or aux graines, en passant par le marbre et le verre. Pour peindre, il utilise un seul poil de pinceau.

On se demande forcément comment il a réalisé tout cela. Où a-t-il trouvé la patience ? Le talent ? "Pour y arriver, vous devez avoir une certaine connaissance et expérience du design, de la composition et de la plastique. De plus, vous devez bien connaître les propriétés des matériaux que vous allez utiliser et savoir contrôler votre corps pour effectuer des gestes délicats du bras entre deux battements de cœur, écrit l'artiste dans The Secrets of Microtechnique. Mais pour résumer, on peut certainement affirmer que les fondements créatifs et psychologiques de tout artiste se trouvent ancrés profondément dans l'enfance".

Et c'est en cela que réside le charme du musée. L'art exposé n'exige aucune compréhension du fauvisme, ni de tout autre théorie ayant bouleversé l'art. Au contraire, c'est un pur spectacle, mais dont la nature nous rappelle la joie que nous éprouvons à voir quelqu'un réaliser une chose qui nous paraît impossible à obtenir sans une dose de magie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires