En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 12 heures 31 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 13 heures 4 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 14 heures 8 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 15 heures 49 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 18 heures 58 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 19 heures 44 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 19 heures 47 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 12 heures 47 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 13 heures 31 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 14 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 55 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 18 heures 51 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 19 heures 10 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 19 heures 28 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 19 heures 47 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 19 heures 48 min
A mesure que l'on déambule d'un objet à l'autre, une routine s'installe. Observer la microminiature à travers le verre grossissant. Reculer, lire la description qui précise la taille, la matière et la méthode.
A mesure que l'on déambule d'un objet à l'autre, une routine s'installe. Observer la microminiature à travers le verre grossissant. Reculer, lire la description qui précise la taille, la matière et la méthode.
THE DAILY BEAST

L'incroyable musée de Kiev où vous ne verrez pourtant rien à l'œil nu

Publié le 02 novembre 2016
Dissimulé au sein d'un complexe religieux de Kiev, le musée des microminiatures abrite des navires sculptés dans de l'or, des livres de poésie et des chaussures pour puce, tous trop petits pour être vus à l'œil nu.
William O'Connor est journaliste éditorialiste pour The Daily Beast.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
William O’Connor
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
William O'Connor est journaliste éditorialiste pour The Daily Beast.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dissimulé au sein d'un complexe religieux de Kiev, le musée des microminiatures abrite des navires sculptés dans de l'or, des livres de poésie et des chaussures pour puce, tous trop petits pour être vus à l'œil nu.

Copyright The Daily Beast  - William O’Connor

Minuscule. C'est ainsi que l'on se sent lorsque l'on pénètre dans l'espace sacré des différents monastères et églises présents en grand nombre dans Kiev. Leur intérieur est recouvert du sol au plafond de dorures et de fresques. L'atmosphère est saturé d'encens et de chants religieux. Souvent surmonté d'un dôme à bulbe doré étincelant, leur extérieur éblouit également, en général très coloré, ou, dans le cas de Pechersk Lavra (la Laure des grottes en français), le site le plus sacré, d'un blanc aveuglant.

Mais ce dernier monastère renferme un autre spectacle, dont la renommée ne vient pas de sa capacité à nous écraser de ses fastes mais de sa subtilité : il s'agit du musée des microminiatures. Le musée, qui n'est qu'une des nombreuses merveilles d'un site où l'on trouve grottes, tunnels, squelettes et objets en or à foison, abrite l'une des plus grandes collections des œuvres du maître des microminiatures, Mykola Syadristy.

Ses sculptures, en l'absence d'un mot plus adapté, mesurent de quelques millimètres à une fraction de millimètre. Elles sont fascinantes, pas seulement pour leurs simples mérites esthétiques, mais surtout pour la prouesse presque impossible que représente la création d'un objet aussi complexe à une échelle aussi petite. C'est l'effet du Christ Rédempteur, mais inversé. Et, à mesure que l'on déambule d'un objet à l'autre, une routine s'installe. Observer la microminiature à travers le verre grossissant. Reculer, lire la description qui précise la taille, la matière et la méthode. Murmurer "Incroyable", "C'est pas vrai" ou une variante plus fleurie en six lettres.

Puis se pencher à nouveau pour admirer l'objet, cette fois en connaissance de cause. Prenez par exemple la frégate en or du musée. Nommée en l'honneur du romancier russe Alexander Grin, cette frégate mesure seulement 3,5 millimètres de long. Les fils d'or qui composent le gréement entre ses voiles gonflées ne font que 0,003 millimètres de diamètre (ce qui est 400 fois moins qu'un cheveu humain, souligne le musée à titre de comparaison).

Une autre sculpture intitulée "Temps" comporte une horloge en état de marche, fixée dans la tête d'une libellule. Une autre, l'une des premières œuvres de l'artiste datée de 1969, est formée d'une puce traitée pour sa conservation, chaussée de souliers en or.

La "Polonaise d'Oginsky" présente les 600 notes de cet air sur un pétale de chrysanthème de 2 mm x 5 mm. Un jeu d'échec en or sur un plateau de jeu réglementaire de 1973 tient sur une tête de clou. Un morceau de verre de 2 mm x 3 mm, est orné d'un portrait de la mère de l'artiste, sculpté à la pointe diamant. Une des œuvres recrée une scène du Petit Prince, dans laquelle le pilote ne mesure que 0,8 millimètre. Un livre créé par l'artiste, regroupant 12 pages de la poésie de Taras Shevchenko, serait le plus petit au monde, avec seulement 0,6 millimètres carrés. Sa couverture est tellement petite qu'elle est constituée d'un seul pétale d'immortelle.

Mais ce qui m'a le plus impressionné, c'est la "Rose dans un cheveu". Voici la description de l'œuvre, reproduite ci-dessous : "Le cheveu est creusé dans sa longueur et poli à l'extérieur comme à l'intérieur jusqu'à devenir transparent. Une rose artificielle est insérée dans le cylindre. La fleur a un diamètre de 0,05 millimètre tandis que celui de sa tige est de 0,005 millimètre."

Mykola Syadristy est un autodidacte de la microminiature. Né en 1937 en Ukraine, il a, selon la biographie du musée, travaillé comme agronome de 1960 à 1967, puis comme ingénieur à l'Académie ukrainienne des sciences de 1967 à 1974. Celle-ci affirme aussi qu'il a été champion de sports aquatiques dans l'ex-Union soviétique de 1976 à 1978. Ses œuvres sont toutes réalisées à la main. Le matériau travaillé va de l'or aux graines, en passant par le marbre et le verre. Pour peindre, il utilise un seul poil de pinceau.

On se demande forcément comment il a réalisé tout cela. Où a-t-il trouvé la patience ? Le talent ? "Pour y arriver, vous devez avoir une certaine connaissance et expérience du design, de la composition et de la plastique. De plus, vous devez bien connaître les propriétés des matériaux que vous allez utiliser et savoir contrôler votre corps pour effectuer des gestes délicats du bras entre deux battements de cœur, écrit l'artiste dans The Secrets of Microtechnique. Mais pour résumer, on peut certainement affirmer que les fondements créatifs et psychologiques de tout artiste se trouvent ancrés profondément dans l'enfance".

Et c'est en cela que réside le charme du musée. L'art exposé n'exige aucune compréhension du fauvisme, ni de tout autre théorie ayant bouleversé l'art. Au contraire, c'est un pur spectacle, mais dont la nature nous rappelle la joie que nous éprouvons à voir quelqu'un réaliser une chose qui nous paraît impossible à obtenir sans une dose de magie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires