En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Flickr
Si le SMS à caractère sexuel fonctionne pour se réconcilier, c’est que le couple vit déjà une relation sexuelle et que la communication est présente.
Réconciliation sur le clavier
Catalyseurs d'angoisse : pourquoi les couples qui durent sont en fait ceux qui sont le plus susceptibles de s'envoyer des "sextos"
Publié le 12 septembre 2016
Une étude anglo-saxone publiée en juillet dernier démontre que contrairement aux idées reçues, les "sextos" ne sont pas l'apanage des phases de séduction, mais sont majoritairement utilisés par les couples stables. Ils seraient même devenus, avec le temps, un élément constitutif des relations qui durent.
Michelle Boiron est psychologue clinicienne, thérapeute de couples , sexologue diplomée du DU Sexologie de l’hôpital Necker à Paris, et membre de l’AIUS (Association interuniversitaire de sexologie). Elle est l'auteur de différents articles...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michelle Boiron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michelle Boiron est psychologue clinicienne, thérapeute de couples , sexologue diplomée du DU Sexologie de l’hôpital Necker à Paris, et membre de l’AIUS (Association interuniversitaire de sexologie). Elle est l'auteur de différents articles...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude anglo-saxone publiée en juillet dernier démontre que contrairement aux idées reçues, les "sextos" ne sont pas l'apanage des phases de séduction, mais sont majoritairement utilisés par les couples stables. Ils seraient même devenus, avec le temps, un élément constitutif des relations qui durent.

Atlantico : Dans une étude anglo-saxone (voir ici), des chercheurs démontrent que les membres des couples stables sont plus susceptibles de s'envoyer des "sextos" que les personnes impliquées dans des relations peu sérieuses. D'après vous, comment expliquer ce résultat ? Le constatez-vous dans votre pratique quotidienne ?

Michelle Boiron : Le sexto est en effet utilisé pour la plupart du temps par des personnes pour des relations pas "sérieuses", mais pas que ! C'est aussi un outil pour échanger d'après de nombreuses études. Il reste néanmoins marginal et c'est un phénomène de mode. Il est un dérivé du texto et à ce titre il est un moyen de communication comme un autre. Il permet une audace verbale sans retenue alors que le face à face inhibe parfois. Une bonne communication dans le couple est ce qui est le plus difficile à créer et surtout à maintenir. Chaque couple doit trouver son terrain de jeu propre, et pour certains, il s’agit du sexto. C'est un bon moyen de jouer ensemble et qui peut être décomplexant. Il permet aussi de préserver la complicité du couple même à distance. Le sexto est un instrument ludique, il peut créer l’excitation et permettre à certains de développer un imaginaire qui s'enflamme à distance. Si le sexto arrive à trouver sa place au sein du couple, alors il va être utilisé plus fréquemment. Ce n'est pas une potion miracle mais s'il fonctionne pourquoi s'en priver?

L’une des difficultés du SMS à caractère sexuel est la prise en compte de l'état de l’autre au moment où il reçoit ce sexto. Où est il ? Dans quelle situation est il ? Celui qui l'adresse, ne tient pas compte de l'autre qui le reçoit. Il prend donc le risque de tomber au moment où le sexto est irrecevable. Le message au combien explicite, reçu à un moment T, peut mettre l'autre très mal à l'aise jusqu'à se sentir effracté par le contenu. Il y a aussi dans les sextos et il faut en tenir compte une différence hommes femmes indéniable. Pour les femmes qui l'utilisent notamment pour se démarquer des autres femmes, comment savoir s'il est trop hard ou trop pudique ? Précisément parce qu'il est utilisé dans les rencontres éphémères, plus ou moins interdites, et transgressives il garde un caractère osée qui peut stigmatiser la femme qui l'utilise. Précisément parce qu'il est utilisé dans les rencontres sexuelles rapides. Il représente aujourd'hui un préliminaire à la relation sexuelle, lorsque la phase de séduction est inexistante voire oubliée.

Comme pour toute la sexualité, les questions de la réciprocité et du consentement mutuel restent centrales Le sexto devient problématique lorsque qu’il y a une réticence de la part d’un membre du couple qui se sent obligé voire forcé à écrire, et ou recevoir des messages qui le mette mal à l'aise.

La raison évoquée sur le sexto comme conséquence d'un attachement et d'une anxiété maladive me parait un raccourci. Ce que l'on peut constater c'est que le lien est permanent entre certaines personnes quand bien même celui ci reste virtuel !

Le texto, le sexto comme les mails et comme l'appétence quotidienne à tous les réseaux peuvent donner l'illusion de ne pas être seul... et crée l'illusion d'être relié en permanance. Le risque de la rencontre dans la vie réelle est ainsi différée !

Dans cette recherche, les chercheurs expliquent aussi que les "sextos" sont utilisés parfois comme un bon moyen de se réconcilier après une dispute, et qu'ils sont devenus des éléments constituants des relations de couple durables. Qu'en pensez-vous ?

Oui, le sexto est un outil utile mais particulièrement lorsque la communication fonctionne bien au sein du couple. La complicité sexuelle, si elle existe est préexistante au sexto, il ne s’agit pas d’une solution miracle : le sexto ne résout pas un manque de communication, ou une relation sexuelle défaillante, pas plus qu'une grosse crise dans le couple. Il faut débriefer avant ! Surtout pour la femme qui a besoin de comprendre pour passer à autre chose....L'homme serait plus tenté d'envoyer un sexto pour se réconcilier plutôt que de parler des heures du pourquoi et du comment de la dispute ! Si le SMS à caractère sexuel fonctionne pour se réconcilier, c’est que le couple vit déjà une relation sexuelle et que la communication est présente. On ne peut pas du jour au lendemain créer cette complicité sexuelle. Elle est une alchimie, parfois une évidence, souvent un chemin... Pour certains couples qui utilisent le sexting comme mode de communication dès le début de leur relation, il est alors un des moyens de réconciliation. Si ce n’est pas le cas, il ne résoudra rien. C’est une complicité de communication dans le couple qui n’est pas donné à tous.

A votre avis, les "sextos" sont-ils seulement utilisés par les jeunes de la génération Y, très connectés, ou sont-ils également utilisés par des personnes un peu plus âgées, devenant ainsi une pratique courante de la société française ?

Ce que l'on peut affirmer c'est que la génération Y est connecté, c'est, pour eux naturel d'être branché en permanence. Une sorte de "doudou" qui ne les quittent pas. Pour les autres, plus âgés ils découvrent ce moyen de communication, alors qu'ils ont connu notamment les lettres postées... Ce qui diffère aujourd'hui c'est la vitesse de réception ! Difficile aujourd'hui d'ignorer le texto, il est devenu en une décennie un outil intergénérationnel. Mais pour ce qui est du "sexto" on est dans le registre de booster sa libido, celle de l'autre, en tentant de déclencher des préliminaires à distance ! Nous sommes bien là dans le registre de l’excitation. Le désir à l'état pur n'a jamais suffi à provoquer une excitation suffisante pour avoir une relation sexuelle. Il n'y a pas de recette universelle et chacun doit trouver le registre qui lui convient; le sexto est une des sources. Il me semble qu'il est une forme mineure et moins dangereuse que la pornographie. Le SMS à caractère sexuel peut décomplexer à distance, booster la libido, stimuler la complicité et la confiance au sein du couple. Il peut produire un effet à quelqu’un qui n’a pas l’habitude d’en recevoir, mais tenir compte à qui on s'adresse et à quel moment est essentiel ! 

 

Cela fait partie des moyens qui peuvent exciter s’il est envoyé au bon moment et à la bonne personne. Mais le sexto n’est pas toujours bien interprété, bien reçu, il y a toujours le risque de se faire rejeter. La personne qui s'est dévoilée en l'écrivant devient vulnérable. 

Malgré tout le sexting n’est pas un remède universel, tout le monde n’en a pas nécessairement envie ou besoin et reste une pratique marginale. Ce serait trop simpliste s'il suffisait d’un sexto pour réveiller la libido de son/sa partenaire, le sexto ne remet pas en marche une sexualité défaillante. Le sexto comme préliminaire ou "mise en bouche" peut être utilisé mais il augure d'être ensuite à la hauteur de l'effet qu'il veut produire ! Il faut s'avoir qu'Eros ne peut se nourrir que du virtuel. Certains disent dans la genèse: "au début était le verbe" d'autres disent "au début était l'action ! "

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires