En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

04.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

07.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 2 heures 54 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 5 heures 25 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 7 heures 27 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 9 heures 11 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 9 heures 33 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 9 heures 50 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 9 heures 53 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 9 heures 58 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 3 heures 21 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 7 heures 12 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 8 heures 47 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 9 heures 7 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 9 heures 18 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 9 heures 52 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 9 heures 58 min
© Reuters
Proxima b est l'exoplanète la plus proche de la Terre jamais découverte.
© Reuters
Proxima b est l'exoplanète la plus proche de la Terre jamais découverte.
La tête dans les étoiles

Avec Proxima b, avons-nous enfin trouvé une exoplanète qui pourrait accueillir la vie ?

Publié le 26 août 2016
La découverte le 24 août 2016 de l'exoplanète Proxima b, la plus proche de la Terre jamais trouvée, a mis la communauté scientifique en émoi. Celle-ci pourrait être potentiellement habitable.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La découverte le 24 août 2016 de l'exoplanète Proxima b, la plus proche de la Terre jamais trouvée, a mis la communauté scientifique en émoi. Celle-ci pourrait être potentiellement habitable.

La découverte de l'Observatoire européen austral (Eso) a eu l'effet d'une bombe. Le 24 août 2016, cette organisation intergouvernementale affirme avoir trouvé une nouvelle exoplanète – c’est-à-dire une planète située hors de notre système solaire –, Proxima b. Rien de très étonnant jusqu'alors, puisque rien que depuis le début de l'année 2016, l'Agence spatiale américaine (Nasa) en a recensé quelque 1 300 nouvelles dans notre galaxie.

Une planète voisine potentiellement habitable

La particularité de Proxima b ? C'est l'exoplanète la plus proche de la Terre jamais découverte : elle ne se trouve "qu'à" 4,22 années-lumière de la planète bleue, soit 271 000 fois la distance qui nous sépare du Soleil. De quoi laisser exploser la joie des astronomes responsables de cette nouvelle avancée : "Ce n'est pas seulement la planète la plus proche jamais découverte, mais probablement la plus proche hors de notre système solaire qui sera jamais découverte, car il n'y a pas d'étoile plus proche de notre système solaire que celle-là", se réjouit Ansgar Reiners, un astrophysicien en charge du projet, interrogé par le site Space.

Et ce n'est pas tout : elle serait potentiellement habitable, ce qui la classerait dans la catégorie des exoplanètes dites "candidates", candidates bien-sûr à devenir un jour, peut-être, le nouveau foyer de l'humanité. Pour affirmer pareil constat, les scientifiques se basent sur plusieurs critères : elle se trouve dans la zone d'habitabilité de son étoile, la naine rouge Proxima Centauri, c’est-à-dire ni trop proche (température trop élevée), ni trop loin (température trop basse). Cette planète tellurique, c’est-à-dire composée de roche, pourrait contenir de l'eau à l'état liquide. Et comme on le sait, de l'eau nait la vie.

A small, rocky planet candidate orbiting Proxima Centauri has been discovered https://t.co/X1Rp4N5Ouy pic.twitter.com/fVT7vFfXZc

— nature (@nature) 24 août 2016


(Suite en page 2)

Doutes sur la présence d'une atmosphère

Enfin, de l'eau liquide, pas si sûr. Cela dépend d'une chose, d'un paramètre capital : la présence, ou non, d'une atmosphère. Car la température y est tout de même assez basse (entre -50°C et -30°C) ce qui transformerait l'eau en glace. La présence d'atmosphère, par contre, pourrait développer un effet de serre et ainsi réchauffer la surface. Et puis de toute manière, sans atmosphère, pas d'oxygène. Et sans oxygène, pas de vie – à quelques exceptions près.

Si certains scientifiques n'ont pas fini de fêter cette découverte, d'autres restent davantage mesurés. C'est le cas de Julien Morin, co-auteur de l'étude interrogé par France 24. L'astronome pense que l'étoile Proxima Centauri peut poser un problème : "L'activité magnétique de son étoile, plus forte que celle de notre soleil, risque d'avoir érodé l'atmosphère autour de Proxima b", détaille-t-il.

Et ce n'est pas tout. Proxima Centauri étant une naine rouge, son rayonnement est moins puissant que le Soleil, qui est une naine jaune. Ces températures propices à la vie sur Proxima b s'expliquent par la faible distance entre l'exoplanète et son étoile : 7,5 millions de kilomètres. Bien moins que les 150 millions de kilomètres qui nous séparent de la nôtre. Cette proximité pourrait être nocive pour les organismes vivants, qui recevraient 400 fois plus d'ultraviolets et de rayons X. De quoi également avoir rendu la surface de Proxima b totalement stérile à la vie. Son étoile entrant régulièrement en éruption, il n'est pas non plus impossible que les vents solaires aient carrément soufflé la potentielle atmosphère de l'exoplanète, comme le craint Serge Brunier dans les colonnes de Science & Vie.

Une face de la planète plongée dans le noir

Enfin, quelques détails qui ont tout de même leur importance : Centauri b ne montre qu'une seule face à son étoile, ce qui veut dire qu'une moitié de la planète vit dans l'obscurité, tandis que l'autre moitié vit dans le jour permanent. Propice à la vie, peut-être, mais propice au sommeil, certainement pas. Prochainement, les astronomes devraient tenter de prendre une photo de cette planète, opération difficile en raison de la faible luminosité de son étoile.

Un voyage sur Centauri b, ce n'est donc pas pour tout de suite. Nos technologies spatiales ne sont pas encore assez développées, et un voyage à sa destination prendrait plusieurs milliers d'années. Il serait toutefois possible d'y envoyer une sonde, poussée par des rayons envoyés par des paraboles très puissantes, comme illustré dans cette vidéo.

Mais l'espoir est encore permis. "L’environnement y est plus hostile que sur Terre et il n’est donc pas juste de parler de planète jumelle", explique Julien Morin. Néanmoins, le scientifique croit en le potentiel d'autres exoplanètes, bien que plus éloignées, telles que Kepler 186f

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 26/08/2016 - 14:22
Proxima b
Propice à la vie? Avec des températures de -30 à -50°? Difficile à imaginer, un robot fournirait peut être des données intéressantes, pour les scientifiques seulement