En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Culture
Lecteurs orphelins
Quino, le dessinateur et scénariste argentin, créateur du personnage de "Mafalda", est mort à l'âge de 88 ans
il y a 5 heures 38 min
pépites > Justice
Mesures de restrictions
Covid-19 : la justice confirme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-en-Provence et à Marseille
il y a 7 heures 57 min
pépites > Politique
Rapport
Soupçons de détournement de fonds publics : le conseil régional d'Ile-de-France visé par des perquisitions
il y a 8 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mon Cousin" de Jan Kounen : l’enfant terrible du cinéma français s’est amusé à "lifter" les codes des films de duos à la Francis Veber

il y a 10 heures 18 min
pépites > France
Affolement sur les réseaux sociaux
Détonation à Paris : un avion a franchi le mur du son
il y a 10 heures 47 min
light > Société
Croc Top
55% des Français se prononcent pour une interdiction des tee-shirts laissant apparaître le nombril dans les lycées
il y a 12 heures 25 min
décryptage > Politique
A voté

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

il y a 12 heures 59 min
décryptage > Société
Etincelles

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

il y a 13 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Démocrates Vs Républicains
Présidentielle américaine : retrouvez le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden
il y a 13 heures 49 min
décryptage > International
Course à la Maison Blanche

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

il y a 14 heures 7 min
pépites > Défense
Guerre
L'Azerbaïdjan va combattre jusqu'au "retrait total" des Arméniens du Karabakh
il y a 7 heures 29 min
décryptage > Politique
CAMPAGNE ÉLECTORALE

LR intermittent : mais à quoi a donc joué Gérard Larcher pendant les sénatoriales ?

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cabaret Louise" de Régis Vlachos : quand l'histoire de la révolutionnaire Louise Michel est revisitée, complètement décalée, avec des incursions en mai 1968 et avec les Gilets jaunes

il y a 9 heures 56 min
light > High-tech
Pas Perdu
Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde
il y a 10 heures 36 min
Bulles
Une marque de champagne propose un millésime 2010 bien que cette année-là soit considérée comme à oublier
il y a 11 heures 20 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

A la découverte des Emirats arabes unis

il y a 12 heures 25 min
light > Economie
Crise
Disney supprime 28.000 emplois sur 100.000 employés dans ses parcs aux USA
il y a 13 heures 5 min
décryptage > Science
Imagination

Bonne nuit les petits (cyborgs) : le MIT développe une technologie pour téléguider les rêves

il y a 13 heures 34 min
light > High-tech
Sécurité
Amazon One : un nouveau système de paiement en magasin, un scanner qui analyse votre main
il y a 14 heures 2 sec
décryptage > Economie
Espoir

Les ménages américains ont connu un boom de leur pouvoir d’achat pendant les années 2010. Voilà les leçons que l’Europe pourrait en retenir

il y a 14 heures 33 min
© Reuters
© Reuters
L'autre menace

Un an après la fin de la politique de l’enfant unique, la Chine pourra-t-elle s’extirper de son immense défi démographique ?

Publié le 23 août 2016
Première puissance démographique mondiale, la Chine, en passe de perdre ce statut, fait face à un véritable défi. En effet, d'après les prévisions, sa population devrait vieillir et entamer une décroissance à partir de 2030.
Jacques Barou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou est docteur en anthropologie et chargé de recherche au CNRS. Il enseigne les politiques d’immigration et d’intégration en Europe à l'université de Grenoble. Son dernier ouvrage s'intitule La Planète des migrants : Circulations...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Première puissance démographique mondiale, la Chine, en passe de perdre ce statut, fait face à un véritable défi. En effet, d'après les prévisions, sa population devrait vieillir et entamer une décroissance à partir de 2030.

Atlantico : Selon les données avancées par l'INED, la Chine serait aujourd'hui confrontée à un véritable défi démographique. Un an après la fin de la politique de l'enfant unique, dans quelle mesure le pays est-il capable de s'extirper de ce défi ? Quels en sont les enjeux ?

Jacques Barou : Le défi démographique que doit relever la Chine se résume en une stagnation et un vieillissement de la population. Vu la masse que représente celle-ci (1,3 milliards d'habitants) ces deux phénomènes seront beaucoup plus lourds à gérer que dans un pays moins peuplé. La croissance de la Chine reposant sur une main d'œuvre abondante et en grande capacité physique de travail c'est tout le modèle économique qui peut être remis en cause. La fin de la politique de l'enfant unique ne règlera pas le problème car ses conséquences se feront sentir encore pendant plusieurs années et les Chinois qui vivent aujourd'hui majoritairement dans les villes où il coûte cher de se loger ont pris l'habitude d'avoir peu d'enfants. Il faudra, comme au Japon, que les gens travaillent beaucoup plus longtemps et qu'on automatise un certain nombre de tâches. L'économie chinoise essentiellement manufacturière n'est pas bien placée pour qu'on puisse recourir à ces deux solutions. On peut aussi recourir à une immigration de travail mais la population chinoise facilement xénophobe l'acceptera mal. Si des réponses ne sont pas apportées ce sera la fin du miracle économique chinois avec probablement des troubles politiques à la clé.

Comment la Chine en est-elle arrivée à ce stade ? Quelles sont les causes du vieillissement qui se profile, de la régression de sa population à venir ? Les "beaux jours" de l'économie chinoise font-ils d'ores et déjà partie du passé ?

La politique de l'enfant unique a eu des conséquences heureuses jusqu'à ces dernières années. La population active est passée à un taux de 70% avec des classes d'âge juvéniles peu nombreuses et peu coûteuses et une population de vieillards également peu nombreuse, l'espérance de vie étant jusque dans les années 2000 nettement inférieure à celle des pays occidentaux. Avec l'amélioration des conditions de vie, l'espérance de vie s'est allongée. Il y aura de plus en plus de vieillards et de moins en moins d'enfants dans les décennies à venir. Dans une société qui reste très patriarcale, la politique de l'enfant unique a poussé les familles à procéder à des avortements sélectifs pour avoir de préférence un garçon. Les fillettes sont souvent abandonnées ou mal soignées ce qui accroît le déséquilibre de la sex-ratio, les hommes étant nettement plus nombreux que les femmes, ce qui renforce la tendance à la baisse de fécondité de la population.

La Chine profite actuellement d'un "bonus" démographique, ce qui signifie qu'une forte proportion de sa population est aujourd'hui en âge de travailler, ce qui profite à la croissance économique du pays. De quelle manière le vieillissement et la chute de sa population peuvent-il le mettre à mal ? Quelles en serait les conséquences politiques, économiques, géopolitiques ?

Si le bonus démographique dont la Chine a profité jusque-là disparaît, les conséquences économiques et sociales seront douloureuses. Peu de Chinois ont cotisé pour avoir des retraites substantielles, comptant sur leurs enfants pour les prendre en charge un fois devenus inactifs. Ceux-ci à l'avenir seront de moins en moins nombreux et de plus en plus sollicités pour faire face aux besoins de l'ensemble de la population et ne pourront plus assumer la charge de leurs aînés vieillissant, ce qui est contraire aux valeurs traditionnelles chinoises. La population risque de se sentir déboussolée. Des conflits sociaux sont à craindre et le pouvoir qui ne connaît que des réponses autoritaires en cas de crise organisera à nouveau des répressions ou provoquera des conflits avec les pays voisins pour détourner l'opinion des problèmes internes.

En "important" ses femmes de régions voisines, la Chine ne risque-t-elle pas de mettre en danger d'autres pays comme le Vietnam ? Jusqu'à quel point ?

Les Chinois, en manque de femmes chez eux, ont tendance à aller les chercher dans les pays voisins, en particulier au Vietnam. Cela entraîne des enlèvements de jeunes femmes par des groupes mafieux. Les relations entre ces deux pays étant actuellement très tendues ce phénomène ne fait que rajouter de l'animosité entre les deux peuples.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 23/08/2016 - 16:48
Thomas Malthus
Ce mr. Jacques Barou est Docteur en anthropologie, mais il n'a jamais entendu parler de Thomas Malthus !
valencia77
- 23/08/2016 - 14:41
filles chinoises
voila, elles se trainent dans la rue affamees, en guenilles. Jacque Barou, l' andouille intellectuelle francaise.