En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

06.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

07.

Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25

01.

Dans la tête des Grecs

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 2 min 52 sec
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 57 min 40 sec
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 1 heure 28 min
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 10 heures 36 min
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 12 heures 2 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 13 heures 2 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 14 heures 28 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 16 heures 46 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 20 heures 27 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 15 min 24 sec
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 1 heure 11 min
décryptage > Europe
UE

Déficit : hypocrisies, contradictions et jeux de dupes à tous les étages européens

il y a 1 heure 50 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 11 heures 29 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 12 heures 29 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 13 heures 45 min
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 15 heures 6 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 17 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 20 heures 19 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 20 heures 43 min
© Reuters
© Reuters
Amour, Gloire & Cosplay

Démocratisation du Cosplay : quand les geeks sortent de l’ombre et prennent leur revanche sur les sociétés qui les méprisent

Publié le 19 août 2016
Des pages Facebook aux centaines de milliers d'abonnés aux Cosplayers/euses présents dans des conventions ayant pour thèmes l'univers Geek, le succès du Cosplay démontre bien l'influence de cet univers sur la culture et la société en général.
David Peyron est docteur en science de l’information et de la communication
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Peyron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Peyron est docteur en science de l’information et de la communication
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des pages Facebook aux centaines de milliers d'abonnés aux Cosplayers/euses présents dans des conventions ayant pour thèmes l'univers Geek, le succès du Cosplay démontre bien l'influence de cet univers sur la culture et la société en général.

Atlantico : Quelles sont les raisons qui peuvent expliquer le succès grandissant du Cosplay ?

David Peyron : La question est vaste car beaucoup de facteurs peuvent expliquer ce phénomène. C’est une pratique ancienne donc on peut comprendre que cela explose aujourd’hui. Il y a une accumulation générationnelle, c’est-à-dire que petit à petit, des pionniers ont amené le phénomène en France et l’ont transmis à d’autres de génération en génération. La génération Internet a permis au phénomène d’exploser car elle a rendu possible la transmission de l’image. C’est aussi pour cette raison qu’il y a un grand succès sur les réseaux sociaux car c’est une culture de la monstration, de l’exposition et du visuel. Et aujourd’hui les réseaux sociaux vivent en grande partie de la culture de l’image.

D’ailleurs, ça marche très bien de montrer ses créations et son Cosplay, surtout que cela s’inscrit dans la culture participative et le fait d’ajouter sa pierre dans la culture qui nous passionne. On a longtemps montré les fans comme des gens un peu passifs, avides de nouvelle consommation et de nouveaux éléments de leurs passions. Mais cela peut se traduire par la création d’objets matériels qui donnent une impression de réel. La force du Cosplay passe aussi par la phase de création.

L’image du Cosplay de la personne est l’aboutissement d’un long processus et il y a véritablement un désir de montrer ce que l’on a créé, de partager et de participer à la culture auquel on appartient. Quand on étudie les fans, on se rend compte qu’ils ont envie de contribuer et de créer cette culture, par le biais de parties de jeux de rôles, de fan fictions ou de vidéos sur Youtube par exemple. Le mouvement geek a explosé en France à partir des années 2005-2006 avec l’arrivée de l’Internet à haut débit. Il y a eu un tournant en France qui a suivi la mode geek aux Etats-Unis au même moment. D’ailleurs, de nombreux créateurs, vidéastes, cinéastes, artistes et créateurs de comics ont fait beaucoup de références à cette culture geek dans leurs ouvrages, ce qui a contribué à la populariser. Il y a une convergence, une mode geek qui s’est installée depuis une dizaine d’années. Et le Cosplay s’inscrit dedans dans le sens ou ça a déclenché une envie de rencontres réelles. D’où l’explosion des conventions et des expositions sur le thème du manga, des comics et de la culture geek.

Pourquoi ressentons-nous le besoin de se déguiser en nos personnages favoris, parfois à des coûts très élevés ?

Le cosplay n’est jamais que pour soi. Il y a évidemment une grande partie liée à la création et à l’échange sur les réseaux sociaux ou les forums spécialisés dans l’aspect technique et créatif des cosplays. Il y a une vraie poussée de la culture do it yourself depuis quelques années, que ce soit avec les blogs ou les tutos de cuisine, de couture, de make-up. Cette culture-là est aussi inscrite dans la culture geek depuis le début. On voit bien avec les imprimantes 3D que les cosplayeurs s’en servent pour imprimer des éléments de Cosplay par exemple.

Il faut noter que derrière la création de Cosplay, il y a l’idée de montrer ses compétences et de s’exprimer. Quand ils se cosplayent et se montrent parmi une communauté qui les acceptent sans crainte d’être jugé ou d’être moqué, il y a un contexte qui leur permet d’exprimer leur vraie personnalité. On retrouve cela dans toutes les sous-cultures classiques comme la culture gay des années 1980 qui s’exprimait au travers de la performance physique et théâtrale. On peut y voir une forme de fétichisme semblable au fétichisme classique de l’histoire des religions, qui consiste à prendre un objet et à s’approprier ses qualités.

La dimension transformative du cosplay est aussi une forme de critique. C’est un moyen de changer des éléments d’un costume que l’on n’aime pas et de le transformer, de lui apporter des références croisées pour mettre en avant ses références et ses passions. C’est à la fois l’expression d’une passion et donc d’une révération d’un objet qui n’est pas dans l’adoration mais plutôt dans le croisement et l’expression de soi. Le costume est un support et une toile sur lequel on va s’exprimer.  

Le succès du cosplay nous dit-il quelque chose sur la société actuelle ?

Derrière ça, il y a le fait d’exprimer son individualité et sa singularité dans un monde où l'on a tendance à l’uniformisation. Dans la culture geek, il y a une volonté de se retrouver au sein d’une communauté ayant la même passion et la même façon d’être. L’univers geek se démocratise au travers des séries comme Game Of Thrones ou des films de super-héros et est beaucoup mieux accepté, mais la passion extrême reste toujours un peu mal vue.

Pouvoir montrer qui l'on est permet de retrouver une certitude, son identité et ce qu’on aime. Il y a véritablement un changement dans la mesure où la culture a connu une explosion de reconnaissance. Le mot "geek" est à la base péjoratif, tout comme les mots nerd ou otaku, mais aujourd’hui on les revendique avec fierté. C’est un processus assez classique qu’on retrouve par exemple chez les Noirs américains dans les années 1960 qui revendiquaient le mot qui les insultait, à savoir nigger. Il faut savoir également que les majors, les grands groupes hollywoodiens et les groupes de créations culturelles pensent, à tort ou à raison, que les geeks représentent le public idéal, ce qui a un certain effet de pouvoir qui est symboliquement assez fort. Le succès des séries télévisées comme The Big Bang Theory montrent bien que la figure du geek est devenue une figure essentielle du grand public.

Propos recueillis par Thomas Gorriz

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

06.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

07.

Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25

01.

Dans la tête des Grecs

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires