En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 7 heures 24 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 8 heures 58 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 9 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 11 heures 43 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 12 heures 6 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 13 heures 28 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 14 heures 23 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 14 heures 59 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 8 heures 20 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 9 heures 42 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 10 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 11 heures 48 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 12 heures 23 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 13 heures 58 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 14 heures 13 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 15 heures 8 min
© Reuters
© Reuters
Ça pique !

Se protéger des animaux les plus dangereux de l'été : mode d'emploi

Publié le 12 août 2016
Les vacances sont souvent l'occasion de rencontres avec des petites bêtes pouvant être douloureuses comme les moustiques et autres tiques. Pour s'en prémunir, il est nécessaire de connaître les astuces pour éviter les démangeaisons ou les infections dans le pire des cas.
Sauveur Boukris est médecin enseignant à l'université Diderot (Paris VII). Il est l'auteur de nombreux livres médicaux dont Ces médicaments qui nous rendent malades (Le Cherche Midi, 2009). Chroniqueur médical, il participe à différentes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sauveur Boukris
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sauveur Boukris est médecin enseignant à l'université Diderot (Paris VII). Il est l'auteur de nombreux livres médicaux dont Ces médicaments qui nous rendent malades (Le Cherche Midi, 2009). Chroniqueur médical, il participe à différentes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les vacances sont souvent l'occasion de rencontres avec des petites bêtes pouvant être douloureuses comme les moustiques et autres tiques. Pour s'en prémunir, il est nécessaire de connaître les astuces pour éviter les démangeaisons ou les infections dans le pire des cas.

Atlantico : Quels sont les animaux les plus dangereux que l'on peut rencontrer partout en France ? Comment peut-on se prémunir des désagréments qu'ils causent ?

Sauveur Boukris : Contre les piqûres de petits insectes ou de moustiques, il faut anticiper et mettre dans sa valise des pommades anti inflammatoires. Une piqûre de moustiques dans un pays exotique peut être particulièrement dangereuse car elle peut propager des maladies comme Zika ou le Chikungunya. Pour Zika, il n'existe malheureusement pas de moyens de préventions. Les symptômes se manifestent quelques jours après, une fois que l'on a de la fièvre et que l'on est infecté. Cette maladie virale est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes, notamment à cause des risques de malformation chez le nourrisson. Le chikungunya est une maladie virale qu'on attrape généralement dans les îles. Les symptômes sont similaires à ceux de la grippe. Pour lutter contre ses effets, il faut prévoir des antipyrétiques ou des anti-inflammatoires. 

Contre les piqûres de méduses, le moyen le plus efficace consiste à rincer à grande eau et à frotter avec du sable de mer ou un objet comme une raclette afin de retirer les petites particules et sécrétions laissées par les méduses sur la peau. Appliquer du vinaigre sur la peau peut permettre de soulager les démangeaisons.

Contre les morsures de serpents communs, il faut tout de suite se faire une injection de cortisone pour éviter la propagation du venin et de l’inflammation. Cela permet d’avoir le temps de se rendre en service d’urgence pour d’autres examens.

 Les abeilles, guêpes ou frelons vont injectent leur dard dans le point d’injection, ce qui provoque une inflammation. Il faut donner tout de suite un anti inflammatoire de type corticoïde, comme du médrol, soit en comprimé soit sous formes injectables et donner un antihistaminique pour éviter les démangeaisons. Il est nécessaire d’agir sur la piqûre immédiatement car cela peut se compliquer et causer une lymphangite.

Concernant les tiques, ce qu’il faut savoir c’est qu'ils entraînent beaucoup de démangeaisons et restent collé aux poils et aux draps. Il faut non seulement traiter le corps et les tissus qui y ont été en contact comme les draps ou les serviettes. Les tiques peuvent être difficiles à traiter s'ils sont incrustés sous la peau et sont souvent très contagieux. Ce sont des insectes semblables aux puces qui volent et s’attachent à la peau. Il a des traitements locaux et des traitements par la bouche pour éviter certaines infections.

Propos recueillis par Thomas Gorriz

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires