En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

05.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

07.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 12 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 min 32 sec
light > Social
Colère des usagers
Grève RATP : sera-t-il possible de se faire rembourser son pass Navigo ?
il y a 4 heures 22 min
pépites > Politique
Engagement
Retraites : Emmanuel Macron défend son projet, salue les efforts du gouvernement et évoque "une réforme historique pour le pays"
il y a 6 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 9 heures 33 min
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 10 heures 16 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Culture
Check news

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

il y a 12 heures 6 sec
décryptage > Science
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

il y a 12 heures 47 min
décryptage > Europe
Brexit

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Politique
La grande illusion

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

il y a 14 heures 57 min
pépite vidéo > Social
Main tendue
Grève : Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, demande aux cheminots de "faire une pause" pendant les fêtes de Noël
il y a 1 heure 26 min
pépites > International
Réconciliation
Fin de la guerre commerciale ? : les États-Unis et la Chine annoncent un accord
il y a 5 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 9 heures 9 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 9 heures 52 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 10 heures 29 min
pépites > France
Agression
Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé" à la Défense
il y a 11 heures 34 min
décryptage > International
Vote

Elections algériennes : manifestations et abstention record, le peuple algérien plus déterminé que jamais à en finir avec les années Bouteflika

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Santé
Activité physique

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

il y a 13 heures 39 min
décryptage > France
Clownerie généralisée

Retraites : le jeu des 7 erreurs

il y a 14 heures 36 min
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 1 jour 8 heures
© DR
© DR
Hitler, cet instable

Le Bureau des services stratégiques américain a établi en 1943 un rapport sur la personnalité d'Adolf Hitler, et voici ce qui y était écrit

Publié le 28 juillet 2016
Afin de mieux prédire le comportement d'Adolf Hitler, l'organisation américaine précurseur de la CIA demande à Henry Murray, alors professeur de psychologie à Harvard, de mener une étude sur la personnalité du dictateur nazi. Voici les principaux enseignements de ce rapport.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Afin de mieux prédire le comportement d'Adolf Hitler, l'organisation américaine précurseur de la CIA demande à Henry Murray, alors professeur de psychologie à Harvard, de mener une étude sur la personnalité du dictateur nazi. Voici les principaux enseignements de ce rapport.

A deux ans de la fin de la Seconde guerre mondiale, en 1943, le vent commence à tourner en faveur des troupes alliées, qui reprennent du terrain aux forces de l'Axe. Afin de prédire au mieux le comportement de l'énigmatique et charismatique leader nazi, le Bureau des services stratégiques américain, remplacé en 1945 par la CIA, commande une étude sur la personnalité du dictateur à Henry Murray, professeur de psychologie à l'Université d'Harvard. Ce dernier livre alors un rapport de 229 pages, intitulé Analyse de la personnalité d'Adolf Hitler. Et y distingue sept points importants.

Enfance traumatisante

Le psychologue indique tout d'abord que la singularité du dictateur s'est dessinée durant l'enfance, période de toutes les frustrations pour Hitler. Le jeune Autrichien souffre alors d'un complexe d'infériorité, en raison de son physique chétif et de sa petite taille. A l'époque, l'enfant au teint blafard éprouvait des difficultés à se faire des amis, et restait éloigné de tout effort physique : " il n'a jamais pratiqué de travail manuel, n'a jamais fait d'athlétisme et n'était pas destiné à rejoindre les rangs de l'armée autrichienne", écrivait Murray. En revanche, cela n'empêche pas le garçon de vouer une admiration pour la force brutale, les démonstrations de puissance et les conquêtes militaires. Un décalage entre ce qu'il est ce qu'il voudrait être, qui le mène à se comporter en véritable masochiste, n'hésitant pas à humilier et abuser ses premiers partenaires sexuels.

Complexe d'Œdipe

Hitler tient également sa haine viscérale de la relation qu'il entretient avec son père. L'enfant développe un complexe d'Œdipe – est amoureux de sa mère et déteste son père, considéré comme un rival - après qu'il a surpris ses parents en plein coït. Bien que le garçon obéisse docilement à son paternel, chef de famille "tyrannique et injuste", il envie sa force virile et rêve de l'humilier afin de restaurer la "gloire perdue de sa mère". Après la mort de son père, Hitler se met en quête d'un nouvel ennemi numéro un.

Sentiment d'émasculation

Hitler n'a jamais su y faire avec les femmes. Renfermé, taciturne, il n'arrivait pas à entretenir une relation saine avec une femme. Incapable de se montrer charismatique face à un regard féminin, il assouvissait ses pulsions de domination en se livrant à des pratiques masochistes, comme expliqué plus haut et "fait preuve d'une puissance sans égale devant les hommes en général". Sa relation de plus longue date fut celle qu'il entretenu avec sa maîtresse Eva Braun, avec qui il s'est marié peu avant que tout deux mettent fin à leurs jours dans un bunker berlinois.

Sensibilité face à la pression

Malgré son charisme et ses talents d'orateur laissant deviner une grande détermination chez Hitler, le leader nazi est souvent sujet à des crises de conscience et éprouve de grandes difficultés à faire des choix. "Il fait des cauchemars en raison de sa mauvaise conscience et connaît de longues périodes durant lesquelles toute énergie, confiance en lui et capacité à faire des choix le quittent", rapportait Murray. Ces crises se déroulent le plus souvent en cinq étapes, décrites par le psychologue : Hitler entre dans des colères noires en proférant des accusations, avant de s'effondrer en pleurs. Ensuite suit une période d'inertie et de mélancolie, précédant un lourd abattement et de nombreux cauchemars. Enfin, de longues heures de récupération mènent ensuite le leader nazi à des états de confiance exacerbée durant lesquelles ce dernier prend la plupart de ses plus fortes mesures militaires.

Honte de ses origines

Bien qu'Hitler prônait la race aryenne, qu'il voulait pure, de souche et de sang allemand, des rumeurs lancées dans les années 1920 annonçaient que son grand-père et son parrain étaient juifs  et que l'une de ses sœurs était la maîtresse d'un riche juif. Cette fascination du Führer pour cette race aryenne qu'il associait à la beauté et l'aristocratie pourrait venir de son côté hypocondriaque qu'il aurait développé dès l'enfance. Le sexe serait très sale selon lui, car associé aux excréments.

Acharnement sur les juifs

Dans son rapport, Murray explique pourquoi le peuple juif est devenu le bouc émissaire idéal aux yeux d'Hitler. Ce dernier leur reprochait tous les maux que connaissait alors la République de Weimar, notamment ceux causés par le Traité de Versailles, considéré par le peuple allemand comme une humiliation insupportable. Cet acharnement était facile, car la communauté juive "ne répond pas par les poings et les armes" écrit Murray.

Particularités physiques

Le Führer se faisait fréquemment complimenter sur la couleur de ses yeux, gris bleu, bien qu'ils fussent décrits comme "vides et impersonnels". Il avait de fines lèvres et une chevelure victime de la calvitie. De belles mains également, bien que sa poignée de main fut décrite comme "faible et moite". Il  n'était également pas vraiment à l'aise lors de discussions, et avait du mal à coordonner ses gestes. Enfin, il se montrait très difficile quand il s'agissait de choisir sa nourriture.

De ce constat général, le psychologue Murray décrivit Hitler comme "incapable d'entretenir des relations humaines normales" et rédigea : "aucun traitement humain ou pitié n'est à attendre de sa part".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

05.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

07.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
simplicissimus
- 31/07/2016 - 22:17
Psychanalyse de bas étage
Cet article est surtout remarquable en ce qu'il montre quelles effarantes stupidités peuvent être publiées de nos jours par les médias français. La prétendue analyse psychologique reprend l'un aprēs l'autre tous les poncifs d'une psychanalyse freudienne tombée à présent en désuétude de l'autre côté de l'Atlantique. On ressent un véritable malaise à l'idée que c'est sans doute après lecture d'âneries du même genre sur Saddam Hussein et Kaddhafi que George Bush a décidé d'intervenir militairement en Irak et Nicolas Sarkozy en Libye. Le plus comique est qu'il serait possible de se livrer à des spéculations psychologiques du même genre sur nos propres dirigeants, la sexualité dēbridée des quatre ou cinq derniers présidents de notre Ve République pouvant servir de prétexte à des explications alambiquėes sur leur évidente incapacité à gouverner correctement.
Nicolas V
- 30/07/2016 - 12:02
On peut avoir le profil de :
Sarko, Juppé, le maire, NKM, de Rugy, Valls , Hollande , Belkacem, le guen, leroux, Raffarin, sapin, juste pour commencer ?
schmurtz
- 30/07/2016 - 10:50
tiens tiens
On pourrait appliquer cette description à quelques uns de nos politicards actuels, comme quoi...