En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Capture d'écran Youtube
THE DAILY BEAST

Le karaoke de Michelle Obama dans une voiture éclipse la convention républicaine

Publié le 22 juillet 2016
La première dame a chanté à tue-tête les chansons des autres. Mais sans revendiquer qu'elle les avait écrites.
Matt Wilstein est un collaborateur du Daily Beast, basé sur la côte ouest des Etats-Unis.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matt Wilstein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matt Wilstein est un collaborateur du Daily Beast, basé sur la côte ouest des Etats-Unis.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La première dame a chanté à tue-tête les chansons des autres. Mais sans revendiquer qu'elle les avait écrites.

Copyright The Daily Beast, par Matt Wilstein

Quand le présentateur James Corden et l'équipe de l'émission américaine 'The Late Late Show' ont prévu de diffuser l'émission pré-enregistrée avec Michelle Obama, “Carpool Karaoke”,  juste au milieu de la semaine de la convention républicaine, ils ne pouvaient pas deviner qu'elle serait diffusée au beau milieu d'une énorme controverse. Melania Trump plagiant le discours que l'actuelle première dame avait prononcé en 2008, lors de la convention nationale démocrate, a en effet défrayé la chronique. Malheureusement pour les téléspectateurs, mais certainement au grand soulagement de Michelle Obama, l'émission avait été tourné des semaines auparavant. Elle n'a donc pas été obligée de s'exprimer sur le plagiat incontestable de Melania Trump, ou même de vaguement critiquer la super-model slovène qui veut la remplacer à la Maison Blanche.

Les téléspectateurs qui cherchaient un répit après trois nuits de Clinton-bashing à la convention républicaine se sont vus offrir un plaisir pur et sans tache de James Corden et de Michelle Obama hurlant à tue-tête une de ses chansons préférées, celle de Stevie Wonder : “Signed, Sealed, Delivered I’m Yours”. Elle s'est aussi agitée au son de “Single Ladies” de Beyoncé pendant que la voiture où ils étaient enfermés tournaient autour de la Maison Blanche. La première dame n'a peut-être pas  les cordes vocales de précédentes invitées du show, comme Adele ou Sia, mais dans la liste des invités qui comprend aussi Justin Bieber et Mariah Carey, c'est néanmoins la célébrité la plus importante que Corden a pu convoyer. Ils ont pu bavarder en tête-à-tête sans l'entourage habituel de Michelle Obama, les services secrets.

 

L'intimité de leur bout de chemin en voiture rappelle celui du président Barack Obama avec Jerry Seinfeld à la fin de l'an dernier dans l'émission 'Comedians in Cars Getting Coffee'. Dans les deux cas, les Obama sont apparus plus naturels qu'ils ne le sont dans les interviews classiques : de véritables conversations avec leur hôte, au lieu d'une distribution de réponses calculées à des questions politiquement dangereuses.  

La première dame a confié à James Corden que c'était la deuxième fois en sept ans et demi qu'elle se trouvait assise sur le siège du passager “en train d'écouter de la musique, de se défouler comme ça”. Comme toutes les apparitions non officielles de Michelle Obama à la télévision ou dans des vidéos, celui-ci avait pour but de faire la promotion d'une cause. James Corden a donné à la première dame non seulement la possibilité de parler de son initiative pour l'éducation des filles, 'Let Girls Learn', mais aussi de chanter en duo avec lui la chanson que Diane Warren a écrit pour elle. Le titre est “This Is for My Girls”. La version originale est interprétée par Kelly Clarkson, Janelle Monae et Missy Elliott. Missy Elliott en personne est soudain apparue de nulle part sur le siège arrière de la voiture pour placer son couplet de rap. “Nous avons notre squad de girl power!" s'est exclamée Michelle Obama avant de demander à Missy Elliott de chanter son énorme hit “Get Ur Freak On.” Et, disons-le, la première dame connaissait toutes les paroles par coeur, au mot près.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 22/07/2016 - 17:13
Récapitulons
Meredith Mc Iver qui écrit le Speech de Mélania s' inspire de Michelle qui s' inspire de Saul .....! . Ben Carson , intelligemment , qualifie cela , de probables valeurs communes .....je vous laisse apprécier la finesse d' esprit du Neuro -Chirurgien .
Texas
- 22/07/2016 - 16:36
Et il y a même de mauvaises langues
...pour affirmer que son discours de la Convention Démocrate avant la nomination de son mari est inspiré des écrits de Saul Alinsky ( leur Mentor ) . Pour une Doctorante de Princeton et Harvard....ça gache le tableau !
zen aztec
- 22/07/2016 - 15:43
mais ouais c'est sur!!
Michelle éclipse la convention républicaine!!MDRRRRR arrêtez de prendre vos désirs pour des réalités...putain les cons