En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 11 min 14 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 4 heures 44 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le libéralisme : seul véritable humanisme

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Histoire
Ave Zemmour !

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Economie
Préjugés

Pascal Salin : "Nombre de Français sont allergiques au libéralisme car ils ignorent l’amélioration de leur vie qu’apporterait un vrai libéralisme"

il y a 4 heures 50 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 18 min 15 sec
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 3 heures 42 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 4 heures 21 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 4 heures 44 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 4 heures 46 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L'habile stratégie de Xi Jinping pour placer la Chine au centre de l'échiquier mondial

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les moyens efficaces pour lutter contre le cancer, LA maladie du XXème siècle qui pourrait être vaincue dans les prochaines décennies

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Environnement
Effet collatéral

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

il y a 4 heures 48 min
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 22 heures 9 min
Bonnes feuilles

La boulimie ou comment la première bouchée en amène une autre

Publié le 14 juillet 2016
Qui est Nestor ? Ce petit singe perché sur mon épaule. Nestor est l'avocat de ma boulimie. Il s'est fait embaucher pour m'éviter tout effort de réflexion car il a réponse à tout. Normal, Nestor a LA réponse, la seule, l'infaillible, celle qui selon lui, convient à toutes les situations : MANGE ! Par la méthode et les outils proposés, Nestor, la bouffe et moi est un véritable guide pratique du rétablissement sur tous les plans. Extrait de "Nestor, la bouffe et moi", de Dominique Buffet, aux éditions du Rocher 1/2
Dominique Buffet, femme d'affaires et auteure, après de brillantes études en France et aux États-Unis, a réussi à se libérer de la boulimie. Elle s'est engagée au niveau international pour transmettre ce message d'espoir. Le livre "Nestor,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Buffet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Buffet, femme d'affaires et auteure, après de brillantes études en France et aux États-Unis, a réussi à se libérer de la boulimie. Elle s'est engagée au niveau international pour transmettre ce message d'espoir. Le livre "Nestor,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Qui est Nestor ? Ce petit singe perché sur mon épaule. Nestor est l'avocat de ma boulimie. Il s'est fait embaucher pour m'éviter tout effort de réflexion car il a réponse à tout. Normal, Nestor a LA réponse, la seule, l'infaillible, celle qui selon lui, convient à toutes les situations : MANGE ! Par la méthode et les outils proposés, Nestor, la bouffe et moi est un véritable guide pratique du rétablissement sur tous les plans. Extrait de "Nestor, la bouffe et moi", de Dominique Buffet, aux éditions du Rocher 1/2

Le croque-bouffe

La première bouchée

Nestor, petit malin, est l’ennemi du moindre effort. Pour aller droit au but : me faire tomber dans la nourriture, premier volet de sa stratégie, il a inventé le croche-bouffe.

Technique aussi sournoise que celle du croche-pied, le croche-bouffe que Nestor a rebaptisé “croque-bouffe”, consiste à me faire prendre la première bouchée d’une nourriture piège.

Nestor sait très bien que pour moi, boulimique, la première bouchée entraîne, tôt ou tard, une crise de boulimie. C’est donc l’outil de sabotage par excellence. En ce qui me concerne, qui dit première bouchée dit deuxième, troisième, centième. La bouchée qui entraîne toutes les autres et me mène à la crise, est donc bien cette fameuse première bouchée. Inversement, si je m’en abstiens, aucune autre bouchée ne s’enclenchera, ni deuxième, ni troisième, ni centième.

Alors me direz-vous, un(e) boulimique ne peut plus du tout manger ? Soyons précis, le label de qualité « première bouchée » répond à des critères bien définis, que nous allons identifier en nous posant les quatre questions suivantes : Pourquoi ? Quoi ? Quand ? Comment ?

Pourquoi ?

Est-ce que je prends cette « première bouchée » pour compenser un manque (de sécurité, affectif…), me protéger de peurs (intimité, rapports sexuels…), ou m’anesthésier et éviter de ressentir certaines émotions ?

« Je mange, poussée par ce qui me mange à l’intérieur : mieux vaut s’obséder sur la bouffe, que de ressentir cette angoisse…

Valérie, 37 ans, boulimique

Quand je prends la première bouchée, ai-je l’illusion que ce n’est justement pas la « première bouchée », mais l’unique, la seule, que je vais prendre :

Juste une bouchée, juste pour goûter… après j’arrête.

N’est-ce pas, Nestor ?

Quoi ?

Qu’est-ce que je m’apprête à manger ?

Attention, c’est en grande partie la qualité de l’aliment ingéré qui déclenche une réaction dite « du désir de plus ». Cette réaction active le « signal d’encore » (pour « j’en veux encore »), qui me pousse à continuer à manger, alors qu’un être normal saura s’arrêter quand il n’aura plus faim.

Dans mon cas, la première bouchée de sucre est de trop, car mille ne me suffiront jamais.

La compulsion, « ce besoin pressant et irrésistible de manger de façon irraisonnée », fait que la taille de la première bouchée importe peu. Cela peut être une lichette, une miette, mais son effet sur moi, boulimique, est tel, qu’il suffit à amorcer la pompe qui déclenche le gavage.

Quand ?

La « première bouchée » peut être prise n’importe quand, de façon spontanée, ou préméditée, et plutôt en dehors des repas. À la fin d’un repas, cette première bouchée est celle que je prends quand je dépasse les portions « modérées » que j’avais prévues, quand je me ressers, alors que je n’ai plus faim, et que mon repas se transforme en crise de boulimie.

Comment ?

La première bouchée est souvent prise debout, de préférence devant le réfrigérateur ouvert, affalé(e) devant la télévision, en cachette des autres, dans la précipitation, en marchant dans la rue, au volant de ma voiture… Ce faisant, je me répète presque toujours la même chose :

Un seul… après j’arrête, je ne devrais pas, lundi, régime…

Dans sa technique du croque-bouffe, Nestor sélectionne avec soin certains aliments pour mieux me piéger, d’où l’origine du terme « nourriture piège ».

Les nourritures pièges

Pour moi, les nourritures pièges sont surtout le sucre raffiné, et tout ce qui est à base de farine blanche, mais cela peut aussi être n’importe quoi. Comme nous sommes tous différents, c’est à chacun d’identifier ses aliments pièges.

Nestor, lui, sait parfaitement ce qui fait « craquer » chaque boulimique, et il offre toujours la nourriture piège la mieux adaptée au goût de chacun. Il sait aussi, que certains aliments sont plus pièges, plus déclencheurs que d’autres. Déclencheur de quoi ? De cette réaction « du désir de plus », de ces énièmes bouchées qui suivront la première, pour tenter en vain de satisfaire cette insatiable et incontrôlable compulsion. 

Victime du croque-bouffe, me voilà prise au piège de la nourriture. Que se passe-t-il alors ? Après avoir mal dormi, ayant fait une crise de boulimie la veille, pendant laquelle j’ai mangé sans faim tout ce qui me tombait sous la main, je me réveille nauséeuse et le moral au plus bas. Devant les cadavres d’assiettes et de papiers vides, tandis que je capture d’un index humecté quelques miettes rescapées dans les pliures d’un paquet éventré, Nestor me serine :

Tu as « encore » craqué, demain, il faut que tu arrêtes !

Demain, hier… Et aujourd’hui là-dedans ? Dans les oubliettes ! Aujourd’hui, ce bien au-delà de toute valeur, que je ne pourrai jamais récupérer, Nestor me le dérobe.

La technique du croque-bouffe étant infaillible, Nestor gagne toujours la première manche. Maintenant comment s’y prend-il pour assurer sa victoire ?

C’est l’objet du deuxième volet de sa stratégie : me maintenir dans la nourriture. Paresseux et adepte des pièges, Nestor me présentera tout simplement les « solutions pièges », qui vont perpétuer le problème.

Extrait de "Nestor, la bouffe et moi", de Dominique Buffet, publié aux éditions du Rocher. Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires