En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 4 heures 7 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 5 heures 32 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 6 heures 49 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 11 heures 55 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Media
Totalitarisme de la gentillesse

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

il y a 13 heures 7 min
décryptage > Politique
Esprit du 11 novembre, es-tu là ?

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

il y a 14 heures 11 min
pépites > Economie
Renouveau
Le Medef pourrait changer de nom et être rebaptisé "Entreprises de France"
il y a 1 jour 31 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 4 heures 38 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 6 heures 21 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 12 heures 18 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 12 heures 31 min
décryptage > Religion
Nouvelle ère

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

il y a 12 heures 44 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Histoire
L'air du temps

11 Novembre : il y a 100 ans débutaient les années folles… Aujourd’hui, les années vaches (sacrées) folles ?

il y a 14 heures 23 min
light > Finance
Bon investissement
Actions de la Française des Jeux : attention aux arnaques aux sites frauduleux
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Si l’Amérique veut devenir une Europe comme les autres, son prochain président devra lui permettre de se rapprocher de la Chine

Publié le 12 juin 2016
Où en est l'Amérique en 2016 ? Pourquoi semble-t-elle être prête à basculer dans tous les excès ? L'élection présidentielle annonce-t-elle une nouvelle page de son histoire politique ? L'enjeu de cette campagne sera de déterminer quelle sera la nature de ces changements et quelles seront les conséquences de la victoire d'un camp ou d'un autre. Extrait de "La nouvelle révolution américaine" d'Olivier Piton, aux éditions Plon 2/2
Olivier Piton est avocat spécialisé en droit public français, européen et américain. Il a collaboré auprès de trois ambassadeurs de France aux Etats-Unis sur les questions liées aux affaires publiques et aux relations gouvernementales. Il a créé et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Piton
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Piton est avocat spécialisé en droit public français, européen et américain. Il a collaboré auprès de trois ambassadeurs de France aux Etats-Unis sur les questions liées aux affaires publiques et aux relations gouvernementales. Il a créé et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Où en est l'Amérique en 2016 ? Pourquoi semble-t-elle être prête à basculer dans tous les excès ? L'élection présidentielle annonce-t-elle une nouvelle page de son histoire politique ? L'enjeu de cette campagne sera de déterminer quelle sera la nature de ces changements et quelles seront les conséquences de la victoire d'un camp ou d'un autre. Extrait de "La nouvelle révolution américaine" d'Olivier Piton, aux éditions Plon 2/2

L’Amérique devient une Europe comme les autres

La présidence de Barack Obama aura consa‑ cré le réajustement des intérêts stratégiques des États-­Unis de l’Europe vers l’Asie. Entre autres défis, les successeurs de Barack Obama devront relever celui de la relation avec la superpuissance chinoise. Ce regard tourné vers l’Asie, sa vitalité et sa croissance explique aussi pourquoi l’Europe n’est plus que la seconde moitié de l’Occident. Paradoxalement, si l’Amérique se rapproche de l’Europe, c’est également parce que cette der‑ nière n’est plus une terre d’enjeu, de conflit ni de conquête. Après la chute du mur de Berlin, le rapprochement Amérique-­Europe était une évidence –  y compris métapolitique  – à plus ou moins long terme ; après la fin de la guerre froide, le nouveau théâtre de tensions se déplace en Asie.

La « banalisation » de l’Amérique, sa pro‑ pension à ne devenir qu’un pays comme les autres, va de pair avec une Europe qui a, de son côté, également perdu ses illusions fondatrices. Lorsque furent jetées les bases de la construc‑ tion européenne, le rêve des pères fondateurs était de « bannir la guerre », de bâtir un sys‑ tème de relations internationales reposant sur la loi, l’équité et le dialogue entre les peuples ; une « diplomatie des grandes conférences », du consensus, de la concorde et du respect des spé‑ cificités de chaque pays. Cette Europe adepte de la norme, pacifiste, mais protégée par le para‑ pluie nucléaire américain, entre brutalement de nouveau dans l’Histoire lors de la chute du mur de Berlin en 1989, qui l’oblige à penser sa rela‑ tion avec les marches de l’Est européen, et même au-­delà, et à s’interroger sur son identité réelle. Elle se trouve littéralement propulsée au cœur de l’Histoire tragique une seconde fois, sous les attaques des djihadistes, d’abord à Madrid en 2004, à Londres en 2005, puis à Paris en 2015. L’incapacité des chancelleries européennes à s’accorder sur le terrorisme, la crise migratoire, y compris européenne, la menace des irréden‑ tismes nationaux, qu’ils soient internes aux pays européens comme en Flandres, en Écosse ou en Catalogne, ou bien externes comme le « Brexit » de la Grande-­Bretagne, explique en grande par‑ tie la frustration des opinions publiques. Celles-­ci sanctionnent l’absence de réponse de leurs diri‑ geants et versent de plus en plus ouvertement, au gré des élections, vers un populisme de gauche ou de droite. Toute la question est, aujourd’hui, de savoir si l’Europe va se résoudre à accepter la violence des tensions internationales et le tra‑ gique de l’Histoire, qu’elle avait si bien su igno‑ rer pendant plus d’un demi-­siècle, et à en tirer les conclusions, par exemple par une législation fixant toujours davantage de limites à la liberté, ou par un réarmement substantiel du continent.

Le mouvement de convergence entamé entre l’Amérique et l’Europe signe la fin de la période universaliste. Le fait nouveau du xxie   siècle est que ni les États-­Unis ni l’Union européenne ne sont désormais en mesure d’adresser un mes‑ sage hérité des Lumières, célébrant la raison, la tempérance, les droits de l’individu. Que cette incapacité soit voulue ou subie, elle clôt une période où l’Europe comme les États-­Unis « par‑ laient » au monde et délivraient un message qui se voulait universel et non pas confiné à l’Occi‑ dent seul. Ce basculement historique ne signifie pas que l’Occident n’a plus de valeurs propres à transmettre ; mais il signifie que transmettre ces valeurs ne va plus de soi, que la supériorité morale et idéologique occidentale a cessé d’être une évidence.

Extrait de "La nouvelle révolution américaine", d'Olivier Piton, aux éditions Plon. Pour acheter cet ouvrage, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires