En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

04.

Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth

05.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

06.

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

07.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 19 min 28 sec
pépite vidéo > France
Images révoltantes
Un homme violemment agressé dans une laverie pour avoir demandé de porter un masque
il y a 2 heures 20 min
décryptage > France
Rébellion, sauvagerie ou les deux ?

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Société
Antisémitisme

Adrénochrome : une vieille théorie complotiste de récolte forcée de sang sur des humains resurgit puissamment sur les réseaux sociaux

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

il y a 7 heures 11 min
pépite vidéo > International
Scènes de chaos
Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth
il y a 19 heures 1 min
light > Media
Délai supplémentaire
France Télévisions : confirmation de l'arrêt de France Ô "à compter du 23 août", la fin de France 4 est reportée d'un an
il y a 23 heures 4 min
pépite vidéo > Europe
Deux ans après le drame
Italie : les images de l'inauguration du nouveau pont de Gênes
il y a 1 jour 21 min
pépites > Politique
Soutien du chef de l'Etat
Emmanuel Macron annonce le versement de la prime Covid pour les aides à domicile
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
Antifascisme de pacotille

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

il y a 1 jour 3 heures
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 53 min 19 sec
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 3 heures 47 min
décryptage > Santé
Enseignements

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : jetez vous à l’eau ! Fine Calvados, parjure pour certains, divin pour tous

il y a 6 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Eva" de Simon Liberati

il y a 18 heures 11 min
pépites > International
Catastrophe
Liban : des dégâts importants et de nombreux morts après deux fortes explosions au port de Beyrouth
il y a 20 heures 2 min
pépites > Politique
Travaux parlementaires
Benjamin Griveaux sera chargé d'une mission parlementaire sur l'alimentation des jeunes
il y a 23 heures 45 min
pépites > High-tech
Failles exploitées
Covid-19 : Interpol alerte sur une hausse des cyberattaques "exploitant la peur"
il y a 1 jour 40 min
décryptage > International
Tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

Haut-Karabagh : plaidoyer d’un député français pour la paix et l’avenir

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
À la recherche du tube de l'été

Foxylight, avec son dernier titre "Past Vision", ouvre la voie au rock néo-psychédélique français. Et c'est très réussi

il y a 1 jour 4 heures
Piraterie

Megaupload : sa fermeture montre combien le débat français autour d'Hadopi est dépassé

Publié le 20 janvier 2012
La justice américaine a ordonné ce jeudi soir la fermeture du site Megaupload, l'une des plus importantes plateformes de partage de fichiers sur Internet. Réaction de Fleur Pellerin, responsable du pôle "Société et économie numériques" au sein de l'équipe de campagne de François Hollande.
Fleur Pellerin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fleur Pellerin est en charge du pôle "Société et économie numériques" au sein de l'équipe de campagne de François Hollande pour l'élection présidentielle de 2012. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La justice américaine a ordonné ce jeudi soir la fermeture du site Megaupload, l'une des plus importantes plateformes de partage de fichiers sur Internet. Réaction de Fleur Pellerin, responsable du pôle "Société et économie numériques" au sein de l'équipe de campagne de François Hollande.

Fleur Pellerin s'occupe du pôle "Société et économie numériques" au sein de l'équipe de campagne de François Hollande.
Elle répond toutefois à cette interview en son nom, et pas en tant que responsable du numérique de la campagne du candidat PS.

Atlantico : La justice américaine vient de fermer le site de stockage et de partage de données numériques Megaupload. Quelle est votre réaction ?

Fleur Pellerin : Tout d’abord, je précise que je vous réponds en mon nom, et pas au nom de François Hollande.

Ce qu’a fait la justice américaine confirme ce qu’a dit François Hollande dans son discours de Nantes ce jeudi. On peut s’en prendre aux acteurs illégaux et au piratage sans s’en prendre aux internautes. C’est le contraire que ce que fait la droite depuis cinq ans : la lutte contre le piratage peut être menée efficacement sans passer par des régimes d’exception comme Hadopi.

La lutte contre le piratage doit passer avant tout par une action contre les acteurs économiques qui font commerce de contenus illicites. Il faut veiller à ne pas mettre dans le même sac des acteurs de ce type là et Dailymotion, Deezer ou d’autres starts-up françaises qui jouent le jeu.

Il faut donc favoriser l’innovation et l’offre légale.

 

Nicolas Sarkozy a salué la fermeture de Megaupload en soulignant que "la lutte contre les sites de téléchargement direct ou de streaming illégaux, qui fondent leur modèle commercial sur le piratage des oeuvres, constitue une impérieuse nécessité pour la préservation de la diversité culturelle et le renouvellement de la création". Vous aussi, vous vous en félicitez ?

Je trouve bizarre qu’il s’en félicite ! Cette décision est contraire à ce qu'il fait depuis des années : il a pris le parti de s’attaquer aux individus et non à des sites de type Megaupload.

La justice américaine a utilisé les voies de droit commun, la coopération internationale en matière de justice et de police. Ce n’est pas du tout la voie qu’a choisie la France : notre pays n’a jamais aidé les auteurs à faire valoir leurs droits dans le cadre d’une procédure judiciaire de droit commun. Et malgré les récentes études sorties, dont la méthodologie n’est pas très claire, on n’a pas véritablement la preuve qu’Hadopi soit véritablement efficace pour endiguer les pratiques contre lesquelles elle était censée lutter.

On sait très bien qu’il y a eu un déport très fort du peer to peer vers le streaming. On ne peut pas juste se féliciter du fait que le peer to peer ait baissé sans tenir compte des pratiques vers lesquelles ont été orienté les internautes.

 

Vous considérez donc que c’est anachronique d’en être encore en France à Hadopi (dont l'action ne concerne pas Megaupload) alors que les Etats-Unis s’en prennent à cet acteur ?

Tout à fait. Il y a beaucoup d’acteurs – y compris au sein de la filière culturelle – qui considèrent qu’il est temps qu’on sorte du débat autour d’Hadopi qui commence à être un peu stérile, même si ça reste un point de cristallisation.

Ce qui importe c’est de faire de la pédagogie pour protéger le droit d’auteur, de mettre en place une véritable concertation sur le financement de la création et de la diversité culturelle. Il faut encourager les starts-up qui vont dans le sens du développement de l’offre légale. Il faut une vraie réflexion sur la fiscalité des fournisseurs d’accès Internet. Ce n’est pas uniquement en empilant les taxes comme l’a fait la droite ces cinq dernières années qu’on va régler les problèmes. Il y a une vraie réflexion d’ensemble à avoir sur la fiscalité numérique pour voir comment on peut répartir de manière équitable l’effort en matière de soutien à la création.

 

Vous évoquiez le discours de François Hollande à Nantes. Concrètement que propose-t-il ? Il a évoqué plusieurs pistes de lois, mais comment les financer ?

François Hollande n’a pas encore détaillé le financement, mais il a lancé quelques pistes. Comme je vous le disais, il faut réfléchir à la fiscalité numérique : les fournisseurs d’accès Internet sont actuellement surtaxés par rapport aux entreprises de service. Or, le numérique ne peut pas être une vache à lait pour régler d’autres problèmes dans d’autres secteurs.

 

Mais comment François Hollande compte-t-il financer ses mesures sur le numérique ?

Nous nous trouvons dans une situation budgétaire très critique compte tenu de l’état des finances publiques. Nous devons donc trouver des moyens de financement les plus économes possibles et qui ne grèvent pas les budgets publics. Mais des redéploiements restent possible, ne serait-ce que lorsque vous constater que le budget total d’Hadopi frôle les 20-25 millions d’euros, si l’on prend compte de tout l’argent dépensé. Il y a donc des choix politiques à faire.

 

Assistons-nous aujourd’hui à une sorte de « guerre » entre deux mondes qui entrent en collision : le monde de l’Internet et la puissance publique ?

Aux Etats-Unis comme en France, des lois de type Hadopi ont créé effectivement des clivages forts entre les mondes d’Internet et de la culture. Ce n’est pas la bonne voie. Les artistes, les producteurs et le public ne peuvent pas être opposés constamment de cette façon. Il existe des moyens d’arriver à des choses plus consensuelles…

 

Sans doute, mais quels moyens ? Quelles propositions concrètes formulez-vous ?

Je pense que cela passe vraiment par le développement de l’offre légale et de la pédagogie. Nous nous trouvons actuellement dans une période de transition où il est inévitable que ce genre de frictions existent. C’est normal : on passe d’un mode de consommation culturelle à un nouveau mode de consommation culturelle complètement différent.

Il faut donc de la pédagogie, des tarifs adaptés aux consommateurs (c’est-à-dire modulés au pouvoir d’achat des consommateurs, des jeunes notamment) et progressivement, grâce à une offre légale éditorialisée, attractive, adaptée aux pratiques, on pourra faire évoluer les pratiques vers des pratiques licites. C’est sûr que cela ne se fera pas du jour au lendemain. Mais les moyens existent.

 

Propos recueillis par Aymeric Goetschy

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Orendi
- 21/01/2012 - 08:28
Rente
Solferino a raison, il faut renforcer la rente, non pas sur les actions, mais sur les chansons, c a d les droits d'auteur ; 70 ans après la mort, les petits-enfants sont heureux !!!
Est-ce que "Alexandrie", air connu et valeur sure, rentre dans le calcul de l'ISF ?
jloncle
- 20/01/2012 - 23:06
foutage de gueule
J'écoutais Frédéric Mitterrand dire que ceux qui téléchargent sont des voleurs! 7 millions de français modestes sont des voleurs et quelques dizaines d’hommes politiques corrompus jusqu'à l’os, cumulant les fonctions et les retraites dorées, manipulant les valises de billets. Tout cette oligarchie sans foi ni loi ose donner des leçons de morale. Ce mec de gauche payé par la droite!
benj117
- 20/01/2012 - 20:43
Moi, ce qui me fait marrer, ce sont ces artistes
multi millionnaires type les restos du cours qui se mobilisent pour les pauvres, et des que ces pauvres téléchargent gratuitement leur sique parce qu'ils ont pas un radis, alors la, ce sont tous des voleurs!!