En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

L'alcool pire que l'héroïne

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

LR : le tigre de papier

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 4 heures 57 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 4 heures 59 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 5 heures 49 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 5 heures 2 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 5 heures 2 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 6 heures 27 min
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 21 heures 58 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 3 heures 30 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 4 heures 58 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 5 heures 2 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Economie
La démocratie

Matt Stoller : « Nombre d’institutions mondiales, à commencer par l’Union européenne, sont dominées par des gens qui n’aiment pas la démocratie »

il y a 6 heures 31 min
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 22 heures 50 min
Real Madrid / Barcelone

Santiago Bernabeu : plus qu'un stade, une arène de corrida footballistique

Publié le 18 janvier 2012
Real Madrid-Barcelone ce mercredi soir. Une affiche de rêve pour ce quart de finale aller de la Coupe du Roi espagnole. Et un stade mythique à l'histoire unique : le Santiago Bernabeu de Madrid.
Philippe David est cadre dirigeant, travaillant à l'international.Il a écrit trois livres politiques : "Il va falloir tout reconstruire", ouvrage qui expliquait le pourquoi du 21 avril,  "Journal intime d'une année de rupture", sorti en 2009 aux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe David
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe David est cadre dirigeant, travaillant à l'international.Il a écrit trois livres politiques : "Il va falloir tout reconstruire", ouvrage qui expliquait le pourquoi du 21 avril,  "Journal intime d'une année de rupture", sorti en 2009 aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Real Madrid-Barcelone ce mercredi soir. Une affiche de rêve pour ce quart de finale aller de la Coupe du Roi espagnole. Et un stade mythique à l'histoire unique : le Santiago Bernabeu de Madrid.

Ce mercredi soir va se jouer outre-Pyrénées le 4ème « Clasico » de la saison qui sera un match de Copa del Rey, l’équivalent de notre bonne vieille Coupe de France. Même si ce trophée est le moins important pour les deux clubs, la Liga et la Ligue des Champions étant toutes deux bien plus importantes, ce match n’aura rien d’un match amical puisqu’il s’agira du énième duel « Merengue-Blaugrana » qui passionne toute l’Espagne et désormais presque le monde entier.

Celui-ci se jouera dans le stade Santiago Bernabeu, stade mythique situé dans le centre ville de Madrid qui a une histoire pas comme les autres. A la fin de la « guerra civil » qu’on appelle ici « guerre d’Espagne », le Real n’avait plus de stade, son enceinte ayant été récupérée par les « colchoneros », les matelassiers, de l’Atletico. Nommé Président du club en 1943, le premier acte de Santiago Bernabeu fût de faire construire un stade qui fût alors baptisé « Estadio Chamartin ». En hommage à son Président qui avait fait renaître le club, le stade fût rebaptisé « Santiago Bernabeu » en janvier 1955.

Ici un club ce sont avant tout des hommes. On n’imagine pas, fût ce moyennant un énorme chèque, redonner à cet écrin le nom d’une marque de lessive ou d’une compagnie d’assurances. S’ensuivirent les années de gloire du Real avec 6 Coupes d’Europe des Clubs Champions (l’ex Ligue des Champions) gagnées de 1956 à 1966 dont 5 d’affilée de 1956 à 1960. 

J’ai eu la chance de visiter ce temple du football en 2006 et on a toujours un pincement au cœur quand on emprunte le chemin menant des vestiaires (dont on voit l’intérieur mais où on ne peut accéder) à la pelouse. En regardant ces sièges on se dit que 50 ans plus tôt Kopa, Di Stefano, Puskas, Gento y étaient les Dieux vivants et qu’un demi-siècle plus tard, les Dieux étaient devenus « Galacticos » et s’appelaient Zidane, Figo, Roberto Carlos, Raul, Ronaldo ou Beckham. Entre temps et avec pas mal d’années de vaches maigres au niveau européen ( aucune Coupe des Champions gagnée de 1966 à 1998), les stars s’étaient appelées Michel, Santillana ou « el Buitre », le vautour, Emilio Butragueno.

 

 

Reparlons en du chemin menant au terrain, méthodiquement indiqué par des flèches sur lesquelles est écrit « Cesped » (pelouse). En le suivant on redevient enfant, quand on jouait au foot en rêvant un jour de fouler une telle pelouse, et le cœur bat plus vite au fur et à mesure que la lumière de la sortie du tunnel se fait plus forte. Et là, entouré par plus de 80 000 sièges vides, vous imaginez ce que doit être la sensation de rentrer sous les cris du stade plein comme un œuf.

Alain Roche avait dit que les deux stades les pires pour les joueurs adverses où il ait joué étaient Guiseppe Meazza à Milan et Santiago Bernabeu à Madrid. Il les avait décrit comme des arènes dans lesquelles vous croisiez le regard des spectateurs des premiers rangs venus assister là à une corrida dans l’attente de votre mise à mort. Pour avoir vu deux matches à San Siro, je peux en tant que spectateur confirmer les propos de l’ancien défenseur du Paris Saint Germain. Bernabeu est bien une « plaza de toros », une arène, où les spectateurs veulent voir leurs joueurs mettre à mort l’équipe adverse et leur accorder les deux oreilles et la queue en faisant tourner ou non leurs écharpes.

Ce mercredi soir, les castillans voudront accrocher à leur tableau de chasse les catalans qu’ils distancent en Liga mais qui les ont une fois de plus battu chez eux il y a quelques semaines malgré un but supersonique marqué au bout d’une vingtaine de secondes de jeu par Benzema. Contrairement au match retour de la « supercopa », je ne serai pas demain soir dans les tribunes mais j’aurai un pincement au cœur en me remémorant les émotions vécues en visitant ce stade. Enfin...Plus qu’un stade.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

L'alcool pire que l'héroïne

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

LR : le tigre de papier

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Philippe David
- 18/01/2012 - 21:42
@ajaouen et ggg
Sur les traces de la guerre d'Espagne, vous dites vrai. Bernabeu qui était sympathisant du CEDA a pu fuir car il avait été prévenu avant d'être arrêté et executé par les "rojos". Il s'engagea alors au 150eme Régiment d'infanterie "blanco" du Général Munoz Grandes et participa entre autre à la campagne de Catalogne.
http://www.historialago.com/rm_009_santiago_bernabeu.htm
Philippe David
- 18/01/2012 - 21:33
@Anais
J'ai fait le Camp Nou et Sanchez Pizjuan en Espagne pour de grands matches et je dois dire que l'ambiance à Séville est énorme. Un de mes amis qui a vécu à Madrid m'a dit que l'ambiance est quand même chaude à Bernabeu mais je veux bien vous croire
ggg
- 18/01/2012 - 20:43
La guerre d'Espagne n'est pas finie...
...elle se poursuit tous les jours dans notre presse sportive nationale dont l'amour pour le Barça se justifie moitié par le jeu, moitié par le passé anti-franquiste du club. Que le Bernabeu soit un des temples du football mondial au même titre que Wembley, le Camp Nou, San Siro dit Meazza, le stade Aztèque et quelques autres ne devrait pourtant souffrir d'aucune contestation.