En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Pixabay
Jardins collectifs
Cent ans de Chlorophylle, un bonheur à partager
Publié le 27 avril 2016
Avec Gil Melin
La chaîne Histoire diffuse ce mercredi soir un film consacré à l’histoire des jardins ouvriers, de leur invention à la fin du 19ème siècle à nos jours. Plus de 100 000 de ces lopins de terre sont aujourd'hui cultivés en France. Des parcelles de jardins qui sont tout autant sources de nourriture, vecteurs de lien social, espaces de détente ou lieux de transmission.
Gil Melin, Créateur des Jardins Familiaux de Ris-Orangis, fut pendant deux ans président de la Fédération nationale des Jardins Familiaux et Collectifs.Retraité, il est également maire-adjoint chargé de l'environnement, du développement durable et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gil Melin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gil Melin, Créateur des Jardins Familiaux de Ris-Orangis, fut pendant deux ans président de la Fédération nationale des Jardins Familiaux et Collectifs.Retraité, il est également maire-adjoint chargé de l'environnement, du développement durable et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La chaîne Histoire diffuse ce mercredi soir un film consacré à l’histoire des jardins ouvriers, de leur invention à la fin du 19ème siècle à nos jours. Plus de 100 000 de ces lopins de terre sont aujourd'hui cultivés en France. Des parcelles de jardins qui sont tout autant sources de nourriture, vecteurs de lien social, espaces de détente ou lieux de transmission.
Avec Gil Melin

Lorsque le réalisateur Pierre Guyot m’a contacté l’année dernière au sein de la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs, il était à la recherche d’un endroit où tourner une scène dans laquelle les jardiniers proposeraient un repas autour des légumes du jardin. Nous étions alors au cœur de l’automne ; il était donc exclu de mettre l’accent sur les petits légumes printaniers. Notre choix s’est porté sur la cohorte de ceux qui composent le pot au feu. Rendez-vous fut donné pour que les jardiniers de Ris Orangis en Essonnes, accoutumés d’agapes collectives, participent à ce documentaire qui montre bien l’émergence des jardins collectifs à la fin du 19ème siècle et leur évolution sociale en ce début de 21ème siècle. 

En effet la multifonctionnalité des jardins collectifs se vérifie chaque jour et apporte des réponses aux facteurs de la crise. Si l’apport alimentaire par jeu des productions légumières reste premier, la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs, illustre héritière de l’action de l’abbé Jules Lemire qui inventa le principe des jardins ouvriers, prône aujourd’hui une nouvelle gouvernance qui acte le bien vivre ensemble au sein de sites de jardins mondialisés. La culture d’un lopin de terre ancre le déraciné et favorise l’intégration de sa famille dans notre société. Elle défend également la valeur environnementale de ces ensembles de jardins parfois centenaires et elle se mobilise contre leur disparition. C’est actuellement le cas à Marseille, dans le quartier de Mazargues, où un projet de boulevard risque de détruire 4 hectares de jardins et de cures d’air, véritables poumons au cœur de la ville. Une hérésie manifeste, à l’heure où se ratifie le traité sur le changement climatique. Aidez nous à sauver ce site !

http://www.mesopinions.com/petition/politique/sauvons-jardins-familiaux-mazargues-marseille-4/18922

Plus que jamais, les jardins familiaux sont des équipements verts qui rendent services aux habitants des quartiers populaires, car ils installent une nature "maitrisée" apaisante, où se retrouvent l’ensemble des générations pour des usages différents : jardinage bien sûr, jeux divers d’extérieurs, promenades, rencontres  conviviales et discussions…Des ados, l’autre soir, venus se regrouper calmement  autour d’une table de pique nique, me disaient que s’ils venaient dans les jardins au pied des tours, c’était parce que "Ici c’est beau, c’est calme, c’est vert". Rien d’autre à rajouter ! 

Si ce n’est que d’inciter les responsables des collectivités à préserver et à développer au centre des projets d’urbanisme ces espaces qui répondent aux besoins fondamentaux pour notre avenir que sont : la biodiversité, la maitrise du climat, la cohésion sociale et le défi alimentaire et sanitaire. 

En visionnant le film "Cent ans de chlorophylle, des jardins ouvriers aux jardins partagés", mais aussi avec les conclusions du travail de recherche qui a été conduit pendant trois années sur sept métropoles françaises, par le groupe de recherche JASSUR, (Jardins Associatifs Urbains), les décideurs politiques et les aménageurs n’auront plus d’excuses s’ils n’intègrent pas ces jardins au cœur de leurs programmes urbains. Les passionnés, eux, trouveront dans ce documentaire des motifs pour se faire entendre et pour s’impliquer dans la création de jardins collectifs.

"Cent ans de chlorophylle, des jardins ouvriers aux jardins partagés", diffusions sur Histoire le mercredi 27 avril à 20h40, le dimanche 1er mai à 16h50 et le jeudi 5 mai à 23h15.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
06.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires