En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 10 heures 12 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 10 heures 43 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 11 heures 36 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 16 heures 35 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 16 heures 56 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 17 heures 27 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 18 heures 22 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 18 heures 24 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 10 heures 25 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 10 heures 54 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 12 heures 3 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 12 heures 33 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 13 heures 29 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 18 heures 25 min
© Vincent Pontet/collection Comédie-Française
Christian Gonon donne, en tant que comédien, une admirable leçon de modestie. Il est "habité" par son texte, se laissant quasiment "absorber" par sa propre voix pour que la vie du personnage se révèle, en profondeur, à travers lui. Du grand art.
© Vincent Pontet/collection Comédie-Française
Christian Gonon donne, en tant que comédien, une admirable leçon de modestie. Il est "habité" par son texte, se laissant quasiment "absorber" par sa propre voix pour que la vie du personnage se révèle, en profondeur, à travers lui. Du grand art.
Atlanti-culture

La solitude, selon Beckett : ça fait froid dans le dos...

Publié le 19 avril 2016
Avec
Si vous voulez découvrir jusqu'où peut aller l'analyse de la solitude humaine, allez voir la remarquable adaptation proposée par la Comédie-française d'un texte du Prix Nobel de littérature. C'est très intello, très exigeant mais, théâtralement, magique.
Jacques Paugam est un écrivain et journaliste français. Très impliqué dans le domaine de la culture, il a produit et animé de nombreuses émissions et chroniques pour la télévision, la radio et la presse écrite. Il est le cofondateur du site Culture Tops...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Paugam est un écrivain et journaliste français. Très impliqué dans le domaine de la culture, il a produit et animé de nombreuses émissions et chroniques pour la télévision, la radio et la presse écrite. Il est le cofondateur du site Culture Tops...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si vous voulez découvrir jusqu'où peut aller l'analyse de la solitude humaine, allez voir la remarquable adaptation proposée par la Comédie-française d'un texte du Prix Nobel de littérature. C'est très intello, très exigeant mais, théâtralement, magique.
Avec

L'auteur

Samuel Beckett est, sans doute, l'un des plus français des écrivains d'outre-Manche.

Né en Irlande, en 1906, dans une famille bourgeoise protestante, il est venu une première fois à Paris en 1928, où il devint lecteur à l'Ecole Normale Supérieure.

Il est revenu s'y installer définitivement en 1936. Il s'est engagé dans la Résistance.

Parmi ses oeuvres, on citera, en tant que romancier, "Murphy", son premier roman, puis la trilogie, "Molloy", "Malone meurt" et "L'Innommable"; et en tant qu'homme de théâtre, "En attendant Godot", "Oh les beaux jours" et "Fin de partie".

Beckett a exercé une influence considérable sur les auteurs contemporains, d'Edward Albee, par exemple, à Forian Zeller, le Zeller "sérieux", celui, entre autres, de sa première pièce, "L'Autre".

Thème

Ce spectacle est le troisième d'une série de quatre seuls en scène dans lesquels, à chaque fois, un comédien du Français présente un texte -ou des textes- d'un auteur qu'il aime particulièrement (cf la chronique faite sur le remarquable spectacle Jenicot-Devos).

"Compagnie" est un texte qui n'a pas d'abord été conçu pour le théâtre mais qui a déjà fait l'objet d'une adaptation, en 1984, pour Pierre Dux, au Théâtre Renaud-Barrault; puis qui a été remonté, en 1994, au Petit Odéon, par David Warrilow.

Il s'agit des tribulations d'une voix dont on ne sait pas très bien à qui elle appartient, mais qui révèle, intimement, par bribes, la vie d'un autre.

Points forts

1. Ce texte sur la fin de vie, qui est l'un des derniers et les plus autobiographiques de Beckett, fait admirablement parler les silences. La répétition anodine d'interrogations anodines nous fait pénétrer petit à petit au coeur de l'extrême complexité du fait d'exister, existence vouée, selon Beckett, à une solitude absolue : nous sommes condamnés à gésir ou à être prostrés même si nous avons multiplié les efforts, en rampant, pour chercher une compagnie.

2. Christian Gonon donne, en tant que comédien, une admirable leçon de modestie. Il est "habité" par son texte, se laissant quasiment "absorber" par sa propre voix pour que la vie du personnage se révèle, en profondeur, à travers lui. Du grand art.

3. La mise en scène utilise admirablement décor, musique, et jeux de lumières.

Points faibles

1. Il faut, d'entrée, accepter le côté intello du texte et, surtout, de la démarche. Se laisser prendre par l'atmosphère créée par les mots eux-mêmes. Et accepter que, parfois, l'essentiel s'exprime à travers les réactions d'un corps. C'est vraiment, avec une formidable  économie de moyens, du théâtre total.

2. Le spectacle pourrait durer un quart d'heure de moins, en enlevant quelques bribes ici et là.

En deux mots

Qui seront quatre :

1. Ce texte confirme donc que, chez Beckett, l'utilité essentielle des mots est de conduire inexorablement au silence, après avoir pris -oh combien difficilement- conscience de notre propre existence et de notre solitude irréductible. 

2. Mais, au passage, la langue nous permet d'apprivoiser, du moins, partiellement, dans une espèce de magie métaphysique, la malédiction de cette solitude et d'un destin inconnu.

3. Tout cela, évidemment, est très intello. Certes...

4. Décidément, Beckett réussit très bien aux équipes françaises de théâtre. Pour n'évoquer que trois exemples récents:

     - la version de "Fin de partie" proposée début 2015 à l'EssaÏon (cf chronique de Véronique Guionin).

     - la version, présentée fin 2015, d'"En attendant Godot", aux Bouffes du Nord (cf chronique de Véronique Guionin).

     - et la version en cours, jusqu'au 17 juin, d'" En attendant Godot", toujours, au théâtre Essaïon (cf chronique de Françoise Boursin).

Une phrase

"Tu finiras tel que tu es".

Recommandation

ExcellentExcellent

Spectacle

Monologue

Christian Gonon-Samuel Beckett

"Compagnie"

Informations

Comédie-Française

Studio-Théâtre

Galerie du Carousel du Louvre

99 rue de Rivoli

Paris 1°

Jusqu'au 24 avril

Réservation : 01.44.58.15.15

www.comedie-francaise.fr

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 20/04/2016 - 08:09
Excellent
Beckett pose "la question" car l'homme est seul face à lui même vers son propre néant... ou Dieu; une pièce qui stoppe le divertissement (au sens de Pascal). Ma rengaine à Atlantico; dessinez moi une France de la culture qui ne ressemble pas à la carte de Paris (intramuros bien sûr).
Deudeuche; un renégat de cette ville.