En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Papamanila / Wikipedia
Une reproduction murale de Guernika
Le robot est un loup pour l'homme

Intelligence artificielle, suite : pourquoi le prochain Picasso pourrait bien être un robot

Publié le 25 mars 2016
Le fait qu'un ordinateur puisse désormais déposer un brevet implique aussi qu'un logiciel puisse créer une œuvre d'art. L'intelligence artificielle est désormais créative, sans aucune aide de l'homme.
Le docteur Idriss Aberkane, né en 1986, est professeur chargé de cours à Centrale- Supélec, ancien interne du département de psychologie expérimentale de l’Université de Cambridge, chercheur à Polytechnique, chercheur affilié à Stanford (Affiliate...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Idriss Aberkane
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le docteur Idriss Aberkane, né en 1986, est professeur chargé de cours à Centrale- Supélec, ancien interne du département de psychologie expérimentale de l’Université de Cambridge, chercheur à Polytechnique, chercheur affilié à Stanford (Affiliate...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le fait qu'un ordinateur puisse désormais déposer un brevet implique aussi qu'un logiciel puisse créer une œuvre d'art. L'intelligence artificielle est désormais créative, sans aucune aide de l'homme.

Atlantico : Peut-on dire aujourd'hui que les robots sont désormais capables de produire de véritables œuvres d'art ?

Idriss Aberkane : La réponse est totalement oui. Tout dépend évidemment de ce qu'on appelle art. L'art, c'est quelque chose qui éveille la conscience. Avant, les intelligences artificielles enregistraient la créativité humaine. Pour battre un joueur aux échecs, on prenait des parties jouées par l'humain, on utilisait un plus gros disque dur que le cerveau humain, et du coup on se retrouvait avec une machine qui avait plus de mémoire qu'un homme. Mais si on avait eu recours à 10 000 hommes, ils auraient mieux joué que la machine.

Maintenant, avec les algorithmes évolutionnaires , nous avons des intelligences artificielles qui créent toutes seules. Par exemple, la Nasa avait une antenne à fabriquer, cela faisait des années que les ingénieurs cherchaient une solution, et c'est un logiciel qui l'a trouvée. La solution est créative, donc elle est brevetable. Le fait qu'un ordinateur puisse déposer un brevet implique aussi qu'un logiciel puisse créer une œuvre d'art. La loi du brevet, c'est de trouver une solution créative, donc cela inclut aussi l'œuvre d'art. En effet, le prochain Picasso pourra être peint par un robot, car le logiciel peut être créatif sur ce qu'il veut : si jamais on lançait un logiciel pour créer des représentations, il pourrait peindre des œuvres qu'un critique d'art ne saurait pas distinguer d'une œuvre d'art.

Pourquoi la recherche sur l'intelligence artificielle s'intéresse-t-elle au domaine de l'art en particulier ?

Cet intérêt vise à prouver la créativité des robots. Le domaine de l'art est celui de la créativité par excellence, donc si on veut fabriquer des logiciels qui soient les plus créatifs possibles, il faut les tester dans le domaine de l'art.

L'intelligence artificielle surpasse maintenant celle de l'homme, en devenant de plus en plus indépendante, comme l'a prouvée récemment l'expérience du jeu de Go. Qu'est-ce qui différencie encore les robots des humains ?

Il n'y plus qu'un mot : "autonomie". La conscience et l'intelligence découlent de l'autonomie. Ce qui distingue la vie de l'intelligence artificielle, est donc l'autonomie. Les formes de vie sont intelligentes parce qu'elles sont autonomes. Un moineau est beaucoup plus intelligent qu'Alpha Go, car il est autonome. On ne sait pas fabriquer un  moineau, car aujourd'hui, on ne sait pas fabriquer la vie en laboratoire.

Un scénario à la "I-robot" (film dans lequel les humains se font dominer par les robots) est-il de plus en plus probable ?

Ce scénario est probable. Dans les trois lois fondamentales de la robotique, il y a celle qui interdit de donner aux robots le pouvoir de tuer un être vivant. Et cette loi, on est en train de la violer aujourd'hui. Elon Musk, le patron de Tesla, a lancé une pétition en ce sens, et les gouvernements ne sont se pas prononcés dessus, ce qui laisse entendre qu'ils ne sont pas forcément contre la fabrication d'armes autonomes, pilotées par des logiciels. Actuellement, le taux de bavures de personnes tuées par des drones pilotés par des humains est de 70%. Imaginez ce que cela pourrait être si le drone se pilotait tout seul.

Globalement, les processus de décision sont de plus en plus automatisés, et c'est très dangeureux.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

02.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

03.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

04.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

Finale de la CAN : cinquante nuances de troubles de la visibilité (identitaire) en France

07.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires