En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 8 heures 27 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 12 heures 48 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 13 heures 50 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 13 heures 56 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 14 heures 10 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 16 heures 10 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 1 jour 35 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 1 jour 4 heures
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 9 heures 50 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 13 heures 48 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 13 heures 51 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 14 heures 2 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 16 heures 39 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Inculture : les médias, bouc-émissaires désignés, alors que l’éducation et l'école se doivent de former l’esprit et le jugement

Publié le 20 février 2016
La société actuelle, qui se définit par rapport à son passé, par la recherche de la croissance et par un déterminisme technologique, est de plus en plus indéchiffrable. Mais que reste-t-il de la culture ? Extrait de "Le choc des incultures" de Francis Balle, éditions de l'Archipel (extrait 1/2).
Francis Balle est professeur de science politique à l’université Paris-II Panthéon-Assas. Ancien membre du CSA, il dirige l’IREC (Institut de recherche et d’études sur la communication). Il est également professeur invité, depuis 1981, à l’université de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Balle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Balle est professeur de science politique à l’université Paris-II Panthéon-Assas. Ancien membre du CSA, il dirige l’IREC (Institut de recherche et d’études sur la communication). Il est également professeur invité, depuis 1981, à l’université de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La société actuelle, qui se définit par rapport à son passé, par la recherche de la croissance et par un déterminisme technologique, est de plus en plus indéchiffrable. Mais que reste-t-il de la culture ? Extrait de "Le choc des incultures" de Francis Balle, éditions de l'Archipel (extrait 1/2).

À l’ère de l’hypermodernité, les médias d’information ou de divertissement, soumis aux lois du marché, sont donc condamnés à vivre en permanence sous la menace de multiples dévoiements. Ils sont pourtant tentés de se disculper : le public, assurément, n’a jamais que l’information ou le divertissement qu’il mérite. Ils se défaussent de leurs responsabilités, à bon droit, sur l’école, qui a la charge de l’« institution » des enfants, comme disait Montaigne. C’est à l’éducation qu’il revient de former l’esprit et le jugement. L’école ambitionne de faire éclore des adultes à la tête bien faite plutôt que bien pleine. Elle ne demande pas aux élèves de connaître seulement les mots de leur leçon, mais le sens et la substance de ce qu’ils apprennent. Subissant le relativisme et le subjectivisme ambiants, les médias sont empêchés de faire ce qu’ils devraient faire ou ce qu’on rêverait qu’ils fassent, au risque de perdre leur audience, aux deux sens du terme : le nombre de ceux qui les fréquentent, et leur rayonnement sur ceux qui les entourent. Ils se défaussent alors, trop volontiers sans doute, sur les travers d’une société sur laquelle ils n’ont guère le pouvoir qu’on leur prête, sauf à perdre leur liberté et leur autonomie, au profit de tous ceux qui rêveront toujours de les asservir. Le constat pourtant s’impose : n’est-il pas facile, trop facile en vérité, de faire jouer aux médias, à tous les médias, le rôle de boucs émissaires ? Et si nous appréciions mal, en les sous-estimant, les difficultés de leur mission, nous défaussant sur eux de nos propres erreurs ou de nos propres fautes, voire de celles d’autres instances ?

Et si, en définitive, Michelet avait raison de faire de l’éducation la priorité des priorités, la condition qui rend possible l’exercice des libertés, personnelles ou politiques, la condition de la démocratisation de la société par la culture ? L’école était dans la visée de l’historien. En la surchargeant pourtant de responsabilités qu’elle ne peut assumer ou qui ne sauraient être les siennes, ne la constitue-t-on pas alors, après les médias, en bouc émissaire tout désigné ? Alors que les tablettes font désormais partie de l’équipement de la plupart des écoliers, que le copier-coller à partir du Web est devenu la hantise des enseignants, depuis l’école primaire jusqu'à l’université, il est vrai que les possibilités d’accès aux savoirs sont infinies. Encore faut-il apprendre aux élèves à ne pas se noyer dans cet océan !

La transmission des disciplines de la pensée, l’effort, la patience ne s’apparentent guère à l’accès instantané, par un simple clic, à tous les savoirs. Les œuvres diffèrent des tweets, de même que l’information n’est pas la rumeur. Éduquer ne signifie pas suivre les goûts et les désirs des élèves, leurs convoitises.

À l’instar de l’homme politique, l’éducateur doit tout à la fois précéder et suivre celui auquel il s’adresse : ne pas le précéder de trop loin, ni le suivre de trop près. L’éducation doit se garder aussi bien d’un autoritarisme aveugle que de la veule flatterie, comme la démocratie se définit par opposition à la démagogie et à l’idéocratie. L’éducateur doit dire qu’il y a autre chose que nous-mêmes, d’autres mots, d’autres personnalités, d’autres formes d’expression. Hegel l’a dit parfaitement : « La jeunesse se représente comme une chance de quitter son chez-soi et d’habiter, avec Robinson, une île lointaine. » Dans cette perspective, gardons-nous des contresens sur la formule « tête bien faite et tête bien pleine » : son auteur, Montaigne, avait le latin pour langue maternelle. Une tête vide, vide de tout savoir, évidée de toute connaissance, ne peut guère penser, si peu que ce soit.

Extrait de "Le choc des incultures" de Francis Balle, publié aux éditions de l'Archipel, 2016. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 21/02/2016 - 08:02
Depuis Lang-de-pute, la France a une culture declinante
et sabotée par la gauche, comme l'attestent les résultats PISA, déclinant régulièrement depuis la gauche. La droite archaïque n'a jamais rien fait pour réformer cette construction idéologique et inversée de ses buts. Seule Marine Le Pen saura rendre aux enseignants le goût de l'enseignement fondamental, et les désintoxiquer du formatage gauchiste, archaïque et veule...
Phlt1
- 20/02/2016 - 12:19
Ben voyons....!.
Bien sûr que l'éducation est à la base de tout.!. Mais celle qui est pratiquée dans notre pays est à la base de rien.!. Au 21ème siècle, ne pas enseigner l'éthique et le droit alors même que le contraire est omniprésent dans la sphère médiatique est simplement un scandale qui démontre à quel point ceux qui pensent l'éducation sont dépassés. Par ailleurs, lorsque Franz Olivier Giesbert fait à "Des paroles et des actes" l'éloge de François Hollande en essayant de faire croire au français que François Hollande serait l'homme de la situation simplement parce qu'il déteste Sarkozy, où est l'éthique du journaliste.?. Un exemple parmi des centaines de milliers d'autres.! Il ne me semble pas que ceux qui occupent les postes importants dans la sphère des médias soient des gens incultes.!. Cher Monsieur Balle, avez vous déjà mis les pieds dans une école de journalistes? Les médias en France porte une lourde responsabilité dans le délitement de ce pays. La ligne de conduite de toute personne dans la sphère des médias devrait être les valeurs de la République et de la Démocratie. Pas l'idéologie. Ce qui se passe dans la PAF français est purement scandaleux. Réveillez vous .!