En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Siècle des Quatre Empereurs" de Rémi Kauffer : un formidable récit historique, une gigantesque fresque humaine et une épopée haletante

il y a 29 min 38 sec
pépites > Santé
Données des Ehpad communiquées
Covid-19 : plus de 6.500 morts en France, selon les derniers chiffres dévoilés par Jérôme Salomon
il y a 4 heures 13 min
pépite vidéo > Economie
Leçons de la crise
Jacques Attali estime que "commencer à parler" maintenant "du déconfinement est une plaisanterie du 1er avril"
il y a 5 heures 45 min
pépites > Santé
Recommandations
Covid-19 : l'Académie de médecine se prononce pour le port obligatoire du masque, même pour les modèles "alternatifs"
il y a 7 heures 34 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir se noircit et quand le bleu devient plus bleu : c’est l’actualité toujours pas déconfinée des montres
il y a 10 heures 19 min
pépites > France
Polémique
Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse
il y a 11 heures 28 min
pépites > Justice
"Bombe" sanitaire
Coronavirus : les prisons françaises comptabilisent 6.266 détenus en moins depuis le début du confinement
il y a 12 heures 22 min
décryptage > Politique
Contagion

Abjurez le libéralisme et vous serez sauvé !

il y a 13 heures 40 min
décryptage > Economie
Ralentissement

Inflation en chute libre : la déflation est en marche et nous ne réagissons pas (assez)

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Science
Prouesse

Super décodeur : une machine réussit désormais à traduire des ondes cérébrales en phrases

il y a 15 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chanson bretonne, L’Enfant et la Guerre, Deux contes" de J.M.G. Le Clézio : l’émotion des souvenirs d’enfance. 2 contes sensibles et subtils

il y a 49 min 13 sec
light > France
Manœuvres militaires
Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement
il y a 4 heures 48 min
Avec modération
Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique
il y a 6 heures 45 min
light > Culture
"Magie" du confinement
J.K Rowling lance un site Internet dédié à Harry Potter en cette période de confinement
il y a 8 heures 7 min
pépites > International
Bilan présidentiel
Coronavirus : Donald Trump révèle qu'il a été testé une nouvelle fois et qu’il est toujours négatif
il y a 10 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
"Restez chez vous" pour sauver des vies
Le gouvernement a un message clair : "ne partez pas en vacances" et "respectez le confinement"
il y a 12 heures 4 min
pépites > Education
Calendrier bouleversé
Jean-Michel Blanquer révèle que les épreuves du bac 2020 et du brevet seront remplacées et validées par le contrôle continu
il y a 12 heures 55 min
décryptage > France
Face à la crise

L’incapacité bureaucratique française face au Covid-19

il y a 13 heures 54 min
décryptage > International
Le bon vieux temps ?

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

il y a 15 heures 3 min
décryptage > International
Enseignements

Si l’union (européenne) fait la force, mais comment survivent la Corée du Sud, Taïwan… dans la compétition internationale ?

il y a 15 heures 40 min
Boogie Nights

Finie la domination occidentale du porno, la production des pays émergents est en plein boom

Publié le 29 janvier 2016
Dans de nombreux pays émergents, une industrie locale se crée. Des productions originales, mais peut-être des conséquences à long terme inquiétantes.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans de nombreux pays émergents, une industrie locale se crée. Des productions originales, mais peut-être des conséquences à long terme inquiétantes.

Tout se mondialise. Une des grandes industries d'export de l'Occident a traditionnellement été le porno, mais dans ce domaine comme dans d'autres, les pays émergents commencent à concurrencer les pays industrialisés. 

Selon Google, les six pays qui regardent le plus du porno sont tous des pays émergents : le Pakistan, l'Egypte, le Vietnam, l'Iran, le Maroc et l'Inde. Et les consommateurs ont envie de produits locaux. Donc, comme le rapporte le magazine en ligne Ozy, la production locale explose. En Inde, au Kenya, au Nigéria, il y a maintenant une industrie du porno local. 

Le porno local est-il différent du porno de nos latitudes ? Nous n'avons pas vérifié, mais la réponse serait oui. En plus de l'utilisation d'acteurs et d'actrices locaux, et de dialectes locaux, le porno des pays émergents--pour l'instant--est plus "soft" que son équivalent occidental. Et il s'agit moins de films scénarisés--le plombier, la soubrette...--que de vidéos "maison".

Cette nouvelle tendance crée des problèmes. Certains pays cherchent à censurer le porno, mais c'est évidemment difficile, à la fois pour des raisons techniques et juridiques. La Chine a annoncé vouloir effacer le porno amateur de l'internet après qu'une vidéo montrant une scène dans une cabine d'essayage d'un supermarché ait été virale. Un changement dans un pays dont les autorités avaient plutôt promu l'utilisation du porno, comme des autres vices, afin de protéger l'assise du Parti communiste. Sur Baidu, le "Google chinois", il est impossible de trouver une photo des manifestations de Tien-An-Men, mais le moteur est connu comme ayant été le meilleur moteur de recherche de porno du pays. En Inde, un député a essayé de rendre plusieurs centaines de sites porno illégaux--et a dû se rétracter après une fureur publique. Il y a également des problèmes de santé publique : la question des MST se pose dans un secteur jusqu'à présent non régulé.

Un produit d'export potentiellement néfaste

Un autre produit d'origine occidentale qui fait fureur dans les pays émergents est la cigarette. Les fabricants de tabac voient les pays émergents comme des foyers de croissance, puisque les politiques de santé publique contre le tabagisme y sont souvent peu développées, et le public peu informé des risques de santé liés au tabac. Pas sûr que les pays émergents nous soient reconnaissants sur le long terme de ce "cadeau".

En sera-t-il de même pour le porno ? Pour Mary Eberstadt, chercheuse à l'Ethics and Public Policy Center, think tank basé à Washington, DC, le porno est "le nouveau tabac." Au départ, le tabac était simplement un divertissement. Puis, les premières preuves de son aspect néfaste ont commencé à se faire jour. Mais le déni a fait que ces preuves ont mis très longtemps à être acceptées. D'abord parce qu'il fallait une quantité suffisante de preuves. Ensuite à cause des intérêts financiers qui cherchaient à masquer ou à minimiser le phénomène. Mais également parce qu'énormément de gens, en proie à leur addiction, préféraient nier la réalité.

>>>> A lire aussi  : La libido diminue chez les hommes comme chez les femmes… mais pas forcément pour les mêmes raisons <<<<

Or, les preuves commencent à s'accumuler de l'effet néfaste pour la santé de l'addiction au porno, qui est un vrai phénomène. Plusieurs chercheurs pensent que le porno sur internet--en streaming vidéo gratuit et disponible en deux clics--est qualitativement différent. En effet, la sélection naturelle nous a donné un mécanisme physiologique de "goinfrage" lorsqu'il s'agit de la nourriture et du sexe ; la dopamine que génère le sexe et la nourriture inhibe notre sensation de satiété naturelle. Donc comme nous assistons à une épidémie d'obésité, nous assistons à une épidémie -certes moins visible- d'"addiction à l'excitation sexuelle", comme l'indique le chercheur Gary Wilson, qui étudie l'impact neurologique du porno sur internet sur le cerveau. 

L'utilisation accroît l'insensibilité au plaisir, mène à une hyper-sensibilité au porno (et donc à une sensibilité plus faible aux stimulations sexuelles qu'offre le monde réel), et à une baisse de la volonté, donc à un cycle addictif. Le cycle addictif mène à une désensibilisation progressive : il en faut toujours plus pour atteindre le même niveau de plaisir. Toujours plus--ou de la nouveauté.Cette addiction à la nouveauté, qui explique la prolifération de porno mettant en scène des actes et des pratiques toujours plus étranges et éloignées de la réalité.  Comme le décrit le docteur Carlo Foresta, directeur de la Société d'andrologie et de médecine sexuelle d'Italie, ce phénomène mène d'abord à une désensibilisation au porno, puis à une baisse de la libido, puis dans certains cas, à l'impuissance.

Une évolution à suivre

On peut penser que les pays émergents, avec leur porno plus "soft", sont au début du cycle, mais n'y resteront pas. Et il reste à voir quelles seront les réactions à long terme de ces sociétés. Lorsque David Cameron a suggéré l'idée de réguler le porno sur Internet, il a dû faire face à un tollé et s'aplatir tout de suite. L'idée de la réglementation du porno, comme l'idée de mesures anti-tabac dans les années 1950, est absolument impensable dans les configurations actuelles du système politique des pays occidentaux. en sera-t-il de même pour les pays émergents ? On l'a vu, en Inde, une première tentative a échoué, et en Chine, l'attitude du gouvernement est équivoque. Quant aux pays d'Afrique, la plupart de leurs gouvernements ne sont pas en mesure de répondre à la situation. Au Nigéria, dont le "Nollywood"--équivalent africain d'Hollywood--s'est distingué par sa production de films de cinéma, l'industrie du porno est florissante. 

Nul doute que l'essor du porno dans les pays émergents produira aussi des oeuvres dignes d'intérêt. Mais il reste à voir si les conséquences nuisibles seront là également, et comment ces pays y réagiront. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 29/01/2020 - 16:21
notons que
parlons porno et Ganesha perd son air Mossad
evgueniesokolof
- 29/01/2020 - 16:19
On imagine que
Gobry ne gobe ni ne rit ( de même que les filles bien n'avalent pas-demandez à Rayski)....
Mais pourquoi ces indiens, chinois et kenyans entre autres (et je ne parle pas des habitants des îles Tuamontrou") ne regardent ils pas les bénédictions du pape François ? Hein ? Non seulement c'est sein, mais ça cul-pabilise et donne crainte d'aller au trou de l'enfer dont on sait que Satan l'habite....
On avait déjà le bon docteur Gayet comme bromure ....j'ai crainte que la prochaine fois on ait droit à un commentaire des infortunes de la vertu par Pictafesse Royal !
de20
- 30/01/2016 - 09:55
Chouette les femens font
Chouette les femens font enfin faire pouvoir passer un message compris par tous.