En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 6 min 48 sec
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 3 heures 8 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 4 heures 5 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

il y a 7 heures 22 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’ultragauche tentée par le terrorisme ?; L’équipe Villani en plein doute; LREM : Stanislas Guerini veut refonder le parti; GPA : le gouvernement ne veut pas (maintenant) de la jurisprudence de la Cour de Cassation
il y a 8 heures 2 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 21 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 1 jour 38 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 2 heures 12 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 3 heures 41 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 7 heures 49 sec
décryptage > Economie
Conclusions hâtives

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

il y a 7 heures 42 min
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 20 heures 57 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 21 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 1 jour 57 min
Auberge espagnole

Noël est devenu la fête des familles, qu'elles soient chrétiennes ou non

Publié le 25 décembre 2011
Toutes les religions célèbrent à leur manière les changements de saison mais aujourd'hui, c'est le Noël chrétien qui l'a emporté par KO. Toute la société se l'est réappropriée, au prix d'une déchristianisation de la fête.
Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Il est professeur des universités à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence et dirige l'Observatoire du religieux. Il a notamment publié : Le Mythe de l'islamisation, essai sur une obsession...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Liogier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Il est professeur des universités à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence et dirige l'Observatoire du religieux. Il a notamment publié : Le Mythe de l'islamisation, essai sur une obsession...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Toutes les religions célèbrent à leur manière les changements de saison mais aujourd'hui, c'est le Noël chrétien qui l'a emporté par KO. Toute la société se l'est réappropriée, au prix d'une déchristianisation de la fête.

Atlantico : La fête de Noël a-t'elle des racines autres que chrétienne ?

Raphaël Liogier : Du point de vue purement théologique, Noël est une fête spécifiquement chrétienne : c'est la naissance supposée de Jésus. C'est cette période que l'on appelle la nativité, qui a donné lieu à une multitude d'interprétations, y compris à l'intérieur même du christianisme. Par exemple, certains mouvements protestants ne fêtent pas Noël parce qu'ils considèrent que c'est une fête païenne. Le 25 décembre est en effet le jour du solstice d'hiver, c'est à dire le moment où la lumière est la plus basse, et c'était à l'origine l'occasion de fêtes païennes. A posteriori seulement, l’Église catholique a interprété le choix de cette date en disant « si c'est le jour du solstice d'hiver qui a été choisi, c'est parce que c'est le moment où nous sommes dans les ténèbres et nous attendons le retour de la lumière. Le moment où la lumière commence, c'est le moment de la naissance du christ. »

Les autres religions n'ont pas de célébrations correspondantes ?

Toutes les religions fonctionnent sur le rythme des saisons, du chamanisme à l'hindouisme en passant par le bouddhisme. Le changement des saison est tout le temps l'objet de célébrations particulières. Il existe par exemple il y a une retraite d'hiver spécifique au bouddhisme.

Mais le 25 décembre est une date spécifique à la chrétienté. Dans le monde juif, il existe la fête que l'on appelle Hanouka, on appelle aussi parfois la fête des lumières. Elle se réfère à l'édification du second temps à Jérusalem et à la lutte des juifs contre l'empire hellénistique. Comme elle correspond à peu près au solstice d'hiver, il y a beaucoup de familles juives qui ont tendance à mêler les deux, c'est à dire à traduire Noël par Hanouka. C'est assez fréquent, même si c'est pas exactement au même moment : Hanouka peut avoir lieu entre le 20 et le 28 décembre. Aux Etats-Unis, il y a presque une assimilation entre Hanoucca et Noël. En Europe c'est moins fréquent.

Mais est-ce une fête purement religieuse ?

Depuis le milieu du 20ème siècle, dans les sociétés industrielles avancées et de culture occidentale (Europe, Australie, Amérique du Nord), Noël est devenu un phénomène commercial majeur, l'objet d'une célébration marketing. Tout le monde achète des cadeaux, croyants ou athées. Le symbole du père Noël a lui-même dépassé la symbolique originelle. Aujourd'hui, de moins en moins de gens savent que le père Noël, avec sa barbe blanche, c'est Saint-Nicolas, et plus personne ne s'y intéresse. Le père Noël, c'est celui qui est dans les grand magasins. C'est une croyance généralisée, qui est l'objet de rituels particuliers, d'une manière de se comporter, de donner des cadeaux, que tout le monde pratique, même si on est athée. Sauf si on est un athée revendiqué. Aux États-Unis, ce sont plutôt des groupes extrémistes protestants qui peuvent éventuellement refuser de fêter Noël, de façon très rare. En France, les extrémistes sont plutôt du côté des laïcistes durs, qui se refusent à pratiquer Noël parce que c'est une fête catholique, qui sont eux-aussi une extrême minorité, peut-être quelques centaines de personnes.

Noël est donc une fête complètement sécularisée ?

Ce qui caractérise les gens, ce n'est pas s'ils fêtent Noël ou non, c'est plutôt leur manière de le fêter, l'intensité avec laquelle ils le font. Dans les familles catholiques, on va à la messe de minuit, on mange un repas traditionnel qui comporte une dinde, on prépare la crèche, on suit le principe du calendrier de l'avent... Et puis il y a la partie la plus populaire, le cercle le plus large, qui comprend des athées, qui fêtent Noël en se faisant des cadeaux et en mangeant en famille.

On peut opposer Noël au 31 décembre. Le 31 décembre, on va à l'extérieur, on sort, on visite ses amis. Noël est devenue une fête familiale par excellence, que l'on soit catholique, juif ou musulman...

Pour les musulmans, ce qui est intéressant, c'est qu'il n'y a pas de fêtes spécifiques qui peuvent être assimilées à Noël. Il existe donc des débats assez complexes sur le fait de fêter Noël ou non. Il est par exemple écrit dans le Coran que l'on ne doit pas être en contradiction avec la société dans laquelle on vit, donc si les gens se réjouissent, il faut se réjouir avec eux. Certains l'utilisent comme argument en faveur de Noël. D'autres arguent du fait que Jésus est considéré comme un très grand prophète dans l'Islam, et que l'on peut donc célébrer sa naissance.

Dans tous les cas, Noël est devenu une fête familiale.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
quesako
- 26/12/2011 - 00:31
Attention aux approximations !
On fête bien la naissance de Jésus (je ne dis pas du Christ) le 25 déc. Ce qui est supposé en est le jour (calendrier lunaire). La personne de Jésus (et non du Christ!) est historique.
Ce n'est pas une fête catholique, mais une fête chrétienne célébrée par les protestants, les coptes, etc.
Nos amis musulmans ont d'autant moins de mal que Jésus est pour eux un prophète (mais pas le Fils de Dieu!!)