En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 15 heures 6 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 15 heures 39 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 16 heures 43 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 17 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 18 heures 24 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 21 heures 9 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 21 heures 33 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 21 heures 56 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 22 heures 22 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 15 heures 22 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 16 heures 6 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 17 heures 34 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 18 heures 21 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 30 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 21 heures 26 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 21 heures 45 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 22 heures 4 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 22 heures 22 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 22 heures 23 min
Auberge espagnole

Noël est devenu la fête des familles, qu'elles soient chrétiennes ou non

Publié le 25 décembre 2011
Toutes les religions célèbrent à leur manière les changements de saison mais aujourd'hui, c'est le Noël chrétien qui l'a emporté par KO. Toute la société se l'est réappropriée, au prix d'une déchristianisation de la fête.
Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Il est professeur des universités à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence et dirige l'Observatoire du religieux. Il a notamment publié : Le Mythe de l'islamisation, essai sur une obsession...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Liogier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Il est professeur des universités à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence et dirige l'Observatoire du religieux. Il a notamment publié : Le Mythe de l'islamisation, essai sur une obsession...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Toutes les religions célèbrent à leur manière les changements de saison mais aujourd'hui, c'est le Noël chrétien qui l'a emporté par KO. Toute la société se l'est réappropriée, au prix d'une déchristianisation de la fête.

Atlantico : La fête de Noël a-t'elle des racines autres que chrétienne ?

Raphaël Liogier : Du point de vue purement théologique, Noël est une fête spécifiquement chrétienne : c'est la naissance supposée de Jésus. C'est cette période que l'on appelle la nativité, qui a donné lieu à une multitude d'interprétations, y compris à l'intérieur même du christianisme. Par exemple, certains mouvements protestants ne fêtent pas Noël parce qu'ils considèrent que c'est une fête païenne. Le 25 décembre est en effet le jour du solstice d'hiver, c'est à dire le moment où la lumière est la plus basse, et c'était à l'origine l'occasion de fêtes païennes. A posteriori seulement, l’Église catholique a interprété le choix de cette date en disant « si c'est le jour du solstice d'hiver qui a été choisi, c'est parce que c'est le moment où nous sommes dans les ténèbres et nous attendons le retour de la lumière. Le moment où la lumière commence, c'est le moment de la naissance du christ. »

Les autres religions n'ont pas de célébrations correspondantes ?

Toutes les religions fonctionnent sur le rythme des saisons, du chamanisme à l'hindouisme en passant par le bouddhisme. Le changement des saison est tout le temps l'objet de célébrations particulières. Il existe par exemple il y a une retraite d'hiver spécifique au bouddhisme.

Mais le 25 décembre est une date spécifique à la chrétienté. Dans le monde juif, il existe la fête que l'on appelle Hanouka, on appelle aussi parfois la fête des lumières. Elle se réfère à l'édification du second temps à Jérusalem et à la lutte des juifs contre l'empire hellénistique. Comme elle correspond à peu près au solstice d'hiver, il y a beaucoup de familles juives qui ont tendance à mêler les deux, c'est à dire à traduire Noël par Hanouka. C'est assez fréquent, même si c'est pas exactement au même moment : Hanouka peut avoir lieu entre le 20 et le 28 décembre. Aux Etats-Unis, il y a presque une assimilation entre Hanoucca et Noël. En Europe c'est moins fréquent.

Mais est-ce une fête purement religieuse ?

Depuis le milieu du 20ème siècle, dans les sociétés industrielles avancées et de culture occidentale (Europe, Australie, Amérique du Nord), Noël est devenu un phénomène commercial majeur, l'objet d'une célébration marketing. Tout le monde achète des cadeaux, croyants ou athées. Le symbole du père Noël a lui-même dépassé la symbolique originelle. Aujourd'hui, de moins en moins de gens savent que le père Noël, avec sa barbe blanche, c'est Saint-Nicolas, et plus personne ne s'y intéresse. Le père Noël, c'est celui qui est dans les grand magasins. C'est une croyance généralisée, qui est l'objet de rituels particuliers, d'une manière de se comporter, de donner des cadeaux, que tout le monde pratique, même si on est athée. Sauf si on est un athée revendiqué. Aux États-Unis, ce sont plutôt des groupes extrémistes protestants qui peuvent éventuellement refuser de fêter Noël, de façon très rare. En France, les extrémistes sont plutôt du côté des laïcistes durs, qui se refusent à pratiquer Noël parce que c'est une fête catholique, qui sont eux-aussi une extrême minorité, peut-être quelques centaines de personnes.

Noël est donc une fête complètement sécularisée ?

Ce qui caractérise les gens, ce n'est pas s'ils fêtent Noël ou non, c'est plutôt leur manière de le fêter, l'intensité avec laquelle ils le font. Dans les familles catholiques, on va à la messe de minuit, on mange un repas traditionnel qui comporte une dinde, on prépare la crèche, on suit le principe du calendrier de l'avent... Et puis il y a la partie la plus populaire, le cercle le plus large, qui comprend des athées, qui fêtent Noël en se faisant des cadeaux et en mangeant en famille.

On peut opposer Noël au 31 décembre. Le 31 décembre, on va à l'extérieur, on sort, on visite ses amis. Noël est devenue une fête familiale par excellence, que l'on soit catholique, juif ou musulman...

Pour les musulmans, ce qui est intéressant, c'est qu'il n'y a pas de fêtes spécifiques qui peuvent être assimilées à Noël. Il existe donc des débats assez complexes sur le fait de fêter Noël ou non. Il est par exemple écrit dans le Coran que l'on ne doit pas être en contradiction avec la société dans laquelle on vit, donc si les gens se réjouissent, il faut se réjouir avec eux. Certains l'utilisent comme argument en faveur de Noël. D'autres arguent du fait que Jésus est considéré comme un très grand prophète dans l'Islam, et que l'on peut donc célébrer sa naissance.

Dans tous les cas, Noël est devenu une fête familiale.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
quesako
- 26/12/2011 - 00:31
Attention aux approximations !
On fête bien la naissance de Jésus (je ne dis pas du Christ) le 25 déc. Ce qui est supposé en est le jour (calendrier lunaire). La personne de Jésus (et non du Christ!) est historique.
Ce n'est pas une fête catholique, mais une fête chrétienne célébrée par les protestants, les coptes, etc.
Nos amis musulmans ont d'autant moins de mal que Jésus est pour eux un prophète (mais pas le Fils de Dieu!!)