En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Virus en Chine : l’OMS prolonge sa réunion d’urgence d’une journée, les transports publics suspendus à Wuhan
il y a 8 heures 16 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 11 heures 31 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 14 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 17 heures 23 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 20 heures 25 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 21 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 22 heures 46 min
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 9 heures 6 min
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 12 heures 18 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 16 heures 30 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 19 heures 40 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 20 heures 5 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 21 heures 13 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 22 heures 18 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 23 heures 3 min
© Reuters
Les huîtres, bien que très salées, ne seraient pas responsable de ce pic de morts au 1er janvier.
© Reuters
Les huîtres, bien que très salées, ne seraient pas responsable de ce pic de morts au 1er janvier.
Prudence

Ce pic de mortalité du 1er janvier que personne ne sait expliquer (et non, ce ne sont pas les excès du réveillon...)

Publié le 02 janvier 2016
D'après David Phillips, professeur de sociologie américain, qui a examiné 57 millions de certificats de décès survenus entre 1979 et 2004, le jour de l'An est celui qui compte le plus de morts.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après David Phillips, professeur de sociologie américain, qui a examiné 57 millions de certificats de décès survenus entre 1979 et 2004, le jour de l'An est celui qui compte le plus de morts.

"Le mois d'avril est le plus cruel", d'après le poète  T.S. Eliot, prix Nobel de littérature en 1948. Mais, le titre du mois où l'on meurt le plus est, lui, attribué au mois de janvier. La saisonnalité de la mort, plus de morts en hiver, moins de morts en été, est un mystère de santé publique, établi de longue date. 

Il y a quelques années, David Phillips, professeur de sociologie, a examiné 57 millions de certificats de décès survenus entre 1979 et 2004 et a fait une découverte intéressante. Non seulement, davantage de personnes meurent pendant les mois d'hiver, mais le 1er janvier est réellement le jour où l'on meurt le plus. Philipps a répertorié les millions de morts de cause naturelle en fonction du jour de l'année où elles se sont produites. Ce qui donne ce tableau :

On obtient ainsi une sorte de "vague de décès" qui diminue pendant les derniers mois de l'été et augmente lentement jusqu'en décembre. Le pic est atteint exactement le 1er janvier, avant de refluer graduellement pendant les premiers mois de l'année. Le fait qu'il y ait des plus de morts en hievr et moins l'été est bien connu. On peut remarquer cela année après année depuis 1999 grâce aux données du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies. Dernièrement on a pu remarquer qu'un mois de janvier classique voit de 40 000 à 60 000 décès de plus qu'un mois d'août ou septembre classique. Voici ce que cela donne :

La question est de savoir pourquoi : est-ce que cela est lié aux suicides, aux accidents de voitures ou à la consommation d'alcool plus élevée pendant les vacances ? Non. Philips explique qu'il est difficile de savoir quelles sont les origines exactes de ces morts naturelles. Pour lui, en aucun cas ces décès ne sont liés à des causes externes. En d'autres termes, ces morts sont généralement causées par des maladies ou la vieillesse, plutôt que par des accidents ou des homicides, ou toute autre cause sans rapport avec la santé.

Le professeur Phillips ne peut expliquer cette saisonnalité. En outre, il constate, lorsqu'il se limite aux 57 millions de certificats de décès délivrés aux urgences, les pics de Noël et du Premier de l'an sont vraiment énormes. Il écrit : "Il y a plus de morts aux urgences à Noël, le lendemain de Noël et le 1er janvier." Il a donc commencé à en rechercher les causes. Cela ne semble pas être lié à la météo ou au fait que les gens soient renfermés chez eux parce que les pics lors des vacances sont encore plus élevés dans les états du Sud des Etats-Unis, où il fait chaud. Les résultats sont les mêmes si on exclut les morts liées à l'alcool ou aux drogues ou celles qui sont dûes à la pneumonie ou la grippe. 

Il a abouti deux hypothèses qu'il n'a pas pu exclure : des recherches ont prouvé que les gens repoussent le moment d'aller aux urgences lorsqu'ils sont en vacances pour rester avec leur famille. Par exemple, certains ressentent un pincement au coeur en début de repas et attendent la fin pour le dire à leurs proches, alors que dans ces situations chaque minute compte. L'autre raison serait celle-ci : les hôpitaux manquent de personnel expérimenté, en vacances à cette période de l'année. Phillips admet qu'il faudrait davantage de recherches pour confirmer ces hypothèses.

Phillips se permet donc de donner un conseil : "Si vous avez des douleurs dans la poitrine, ne dites pas 'Je verrai cela plus tard' !"

Cinq ans avant Phillips, le Pr Robert Kloner, de l'université de Californie du Sud, avait, lui, étudié les données de mortalité annuelles du comté de Los Angeles avec ses collègues du Good Samaritan Hospital, pour vérifier si l'on observait sous les températures clémentes du sud de la Californie le même pic hivernal de mortalité qu'ailleurs. 

Mais, il avait été surpris de découvrir trois grands pics de décès en examinant les 222.265 certificats de décès de cause cardiaque collectés de 1985 à 1996 : les 25  et 26 décembre, et surtout le 1er janvier. Pour Kloner, le pic de mortalité du 1er janvier en particulier ne pouvait pas être expliqué sur la seule base des changements de température. "Bien que les températures basses puissent jouer un rôle, d'autres facteurs, comme le laisser-aller ou le stress des vacances, peuvent y contribuer", concluait-il déjà.

En outre, le Dr Patrick Guérin, vice-président de la Fédération SOS-Médecins France affirme au Figaro : "Les décompensations d'insuffisance cardiaque avec les huîtres, entre autres, et les écarts de régime pour les fêtes sont un grand classique". Et d'ajouter : "Concernant les chiffres en France, si on regarde ce que nous dit l'Institut de recherche pour la valorisation des données de santé, qui analyse en temps réel les données de l'activité des médecins de la fédération, on s'aperçoit d'une hausse sensible. On passe ainsi de 54 cas d'insuffisance cardiaque aiguë pour 100.000 personnes de 85 ans et plus lors de la semaine précédant Noël, à 96 pour 100.000 pour la semaine du Nouvel An."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zombikiller
- 01/01/2016 - 22:52
Relecture
Il serait vraiment sympa que le journaliste se relise avant de publier.
D'autre part, à une époque encore récente, les articles faisaient l'objet d'une conclusion. article franchement peu professionnel