En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

04.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Conspirateur du futur

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Le combat ne fait que commencer"
Retrouvez les principales annonces d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran sur le Covid-19
il y a 22 min 51 sec
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 2 heures 50 min
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 4 heures 49 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Traquer et terrasser le fléau : la lutte acharnée de Pasteur et d’Adrien Loir contre le mal rouge des porcs dans le Vaucluse

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Economie
Choix cornéliens

Covid-19 : des morts plutôt que la crise ?

il y a 7 heures 22 min
décryptage > Economie
En toute sécurité

Comment les grandes entreprises ont parfois changé de locaux pour se cacher dans des bureaux "secrets"

il y a 7 heures 52 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 8 heures 35 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 9 heures 39 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 20 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 22 heures 8 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 8 heures 16 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 3 heures 30 min
pépites > Santé
Soulager les soignants et les travailleurs
Covid-19 : la France s’engage à commander un milliard de masques auprès de la Chine
il y a 5 heures 25 min
décryptage > Société
Tentation

Coronavirus : la dérive totalitaire ?

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Défense
Terrorisme

Afrique : malgré le coronavirus, la guerre continue

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 9 heures 54 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 21 heures 35 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 1 jour 16 min
© Capture d'écran vidéo Business Insider
© Capture d'écran vidéo Business Insider
Bonnes feuilles

Les perches à selfie, véritables fléaux : musées et clubs de football commencent à les interdire pour des raisons de sécurité

Publié le 01 janvier 2016
Souverain sur les réseaux sociaux depuis 2012, le phénomène est planétaire et total. De sa salle de bain au stade de foot en passant par la Maison Blanche tout est bon à être selfié. Le selfie a pénétré toutes les sphères de la société : privée, publique, professionnelle, people, économique et politique. Cette activité quotidienne marque un changement irréversible : celui d’une véritable industrie de soi par l’image dans une société du spectacle qui aime regarder et se regarder. Extrait de "Tous selfie ! Pourquoi tous accro ?" de Pauline Escande-Gauquié, aux éditions François Bourin. 2/2
Pauline Escande-Gauquié est sémiologue, maître de conférences à Paris-Sorbonne-CELSA et scénariste. Elle intervient régulièrement comme spécialiste de l’image et du selfie dans différents médias (Arte, France Culture, Canal +, L’obs, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pauline Escande-Gauquié
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pauline Escande-Gauquié est sémiologue, maître de conférences à Paris-Sorbonne-CELSA et scénariste. Elle intervient régulièrement comme spécialiste de l’image et du selfie dans différents médias (Arte, France Culture, Canal +, L’obs, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Souverain sur les réseaux sociaux depuis 2012, le phénomène est planétaire et total. De sa salle de bain au stade de foot en passant par la Maison Blanche tout est bon à être selfié. Le selfie a pénétré toutes les sphères de la société : privée, publique, professionnelle, people, économique et politique. Cette activité quotidienne marque un changement irréversible : celui d’une véritable industrie de soi par l’image dans une société du spectacle qui aime regarder et se regarder. Extrait de "Tous selfie ! Pourquoi tous accro ?" de Pauline Escande-Gauquié, aux éditions François Bourin. 2/2

Ceci amène à une question : faut-il arrêter le selfie ?

Le 20 janvier 2015, le très sérieux site Le Monde.fr pose la question, considérant que « l’autoportrait pris à bout de bras avec son Smartphone ou sa tablette est devenu un rituel incontournable. Mais ce phénomène apparemment inoffensif s’avère aussi néfaste ». L’article relève sous la forme d’un code de conduite les bonnes et les mauvaises pratiques liées au selfie, du type « non à l’extimité surexposée », « non à l’omniprésence », « oui parce que c’est un tout art », « non à l’accessoirisation », etc. Deux mois après, le même journal titre « Le selfie se fait des ennemis ».

La journaliste Marlène Duretz montre que face à la compulsion selfique, les interdits publics ou privés se multiplient, comme en juillet 2014, où, « face à la multiplication des clientes se photographiant dans les magasins avec des vêtements qu’elles n’ont pas encore achetés, la plupart des commerçants de Namur ont interdit les autoportraits dans les cabines d’essayage », craignant notamment la concurrence déloyale. En août 2014, au sud d’Antibes, sur la plage de La Garoupe, les selfies sont également déclarés interdits par la ville : « Cette plage est l’une des plus glamours et protégées de France, nous voulons que les gens en profitent pleinement sur l’instant, au lieu de passer la majeure partie de leur temps à prendre des photos pour rendre leurs amis jaloux ».

Une patrouille anti-selfie est chargée de traquer les contrevenants. En mars de la même année, après le MoMA à New York, le Smithsonian à Washington DC, la National Gallery de Canberra en Australie et le château de Versailles en France, la National Gallery de Londres proscrit à son tour la perche à selfie. Récemment, une Charte de bonnes pratiques photographiques dans les musées et monuments nationaux a été élaborée interdisant la perche en France. Les musées estiment qu’elle représente un danger pour l’intégrité des oeuvres ainsi qu’un inconvénient pour les autres visiteurs. Les simples selfies (sans perche), en revanche, restent autorisés car ils sont devenus un outil privilégié de la médiation entre culture populaire et patrimoine, un activateur de fréquentation et de notoriété pour les musées.

Au début de l’année 2014, deux clubs de foot – le club londonien de Tottenham à White Hart Lane et celui des Emirates Stadium d’Arsenal – ont banni la perche à selfie, craignant que des supporteurs énervés l’utilisent comme une arme. À la suite de plaintes de spectateurs de ne plus pouvoir assister aux matchs tranquillement, d’autres stades songent à suivre cette voie. La polémique selfique a également enflammé le milieu du cinéma, juste avant le festival de Cannes de mai 2015. Le délégué général du festival Thierry Frémaux a annoncé l’interdiction des selfies sur le tapis rouge, expliquant que « ces horribles selfies provoquent une désorganisation formidable ». Face à la levée de bouclier de certaines stars très coutumières du fait, il est revenu sur sa décision, indiquant qu’ils ne seraient que « déconseillés ». Une polémique similaire a éclaté le 25 mai 2015 à Roland Garros, quand un spectateur est descendu sur le cours pour se pendre en selfie avec le tennisman Roger Federer. Le joueur a très mal pris cette intrusion, considérant qu’elle venait perturber l’organisation du jeu en fragilisant la sécurité des joueurs sur le terrain.

Les selfies ont donc parfois la vie dure et rencontrent des opposants. L’ensemble de ces restrictions sont la preuve d’un phénomène culturel à ce point global, total, qu’il provoque, comme le souligne le sociologue André Gunthert, des faits de « panique morale », traditionnellement soulevés par « les nouvelles formes culturelles, accusées de pervertir les valeurs, les normes et de saboter l’ordre social ». La vague selfie témoigne ainsi d’un moment de transformation sociale en éprouvant les normes implicites de ce qui est acceptable ou pas. Le selfie rend visible les transgressions par un acte public d’interdits, oblige les acteurs à se positionner et à réaffirmer des valeurs implicitement partagées (séparation entre le public et le privé, par exemple) et à les inscrire dans des « textes réglementaires » impliquant des remaniements dans la sphère sociale et culturelle.

André Gunthert montre que certaines pratiques minoritaires du selfie (notamment son exploitation agressive et provocatrice par certaines célébrités) viennent ternir la pratique selfique majoritairement plutôt ludique et bon enfant. Si le selfie est, selon lui, « une signature impertinente, une revendication moderniste, un signal de renversement des hiérarchies », c’est parce que « la construction collective de la signification du selfie a suivi les lignes de fracture qui opposent conservatisme et progressisme, élites et grand public ». Bien que le selfie reste une pratique majoritairement divertissante et populaire, il est aussi le parangon d’une culture globale de l’obsolescence instantanée, de l’impact partagé immédiat et il prospère avec l’accélération de la succession des humeurs et provocations en tout genre. Il s’inscrit dans le fameux « casino cosmique » dont parle le philosophe Georges Steiner, ce lieu digital où la quête de la notoriété, ayant remplacé celle de la renommée, pousse à se frayer un chemin par tous les moyens disponibles pour atteindre l’attention du public. Mais peut-on interdire au gens de vouloir atteindre le cosmos ?

Extrait de "Tous selfie ! Pourquoi tous accro ?", de Pauline Escande-Gauquié, publié aux éditions François Bourin, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

04.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Conspirateur du futur

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires