En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Super héros
Batman : ce héros mythologique aux 1001 vies
Publié le 22 décembre 2011
Jeudi, Batman revient à Bercy sous la forme d'une comédie musicale. L'homme chauve-souris, héros mythologique d'aujourd'hui, semble devoir renaître indéfiniment, chaque fois coloré d'une teinte différente, selon l'époque dans laquelle il évolue.
Aurélien Fouillet est chercheur au Centre d’Etudes sur l’Actuel et le Quotidien (Université Paris V René Descartes). Il est docteur en Sociologie. Sa thèse s’intitule : "L’esprit du jeu dans les sociétés post-modernes. Anomies et socialités : Bovarysme,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Fouillet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Fouillet est chercheur au Centre d’Etudes sur l’Actuel et le Quotidien (Université Paris V René Descartes). Il est docteur en Sociologie. Sa thèse s’intitule : "L’esprit du jeu dans les sociétés post-modernes. Anomies et socialités : Bovarysme,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jeudi, Batman revient à Bercy sous la forme d'une comédie musicale. L'homme chauve-souris, héros mythologique d'aujourd'hui, semble devoir renaître indéfiniment, chaque fois coloré d'une teinte différente, selon l'époque dans laquelle il évolue.

Atlantico : La comédie musical "Batman live" débute ce mercredi à Paris Bercy. Un nouveau long métrage est par ailleurs en préparation. Comment expliquer ce succès de l’homme chauve-souris ? 

Aurélien Fouillet : Batman est un phénomène parmi d’autres. D’autres super-héros d’après-guerre resurgissent dans la bande-dessinée, le cinéma ou le jeu-vidéo. Superman et Spiderman, par exemple. Aujourd’hui, cette émulation des super-héros permet de redécouvrir une forme d’utopie, un fond social mythique, qui se cristallisent aussi bien à travers Batman, les X-Men ou même encore Harry Potter. Cette légende contemporaine répond à une appétence pour le mythologique. C’est un moyen d’échapper au monde dans lequel nous vivons, ou plutôt d'en chercher les signifiactions possibles.

Mircea Eliade explique qu’entre le monde sacré et le monde profane, seul le monde sacré existe. C'est-à-dire que seul le monde sacré donne un sens aux choses. C'est d'ailleurs le rôle de tous les mythes que d'expliquer pourquoi les choses et le monde sont tels qu'ils sont. La post-modernité a comme caractéristique de ne plus s'appuyer sur les grands récits et les grandes idéologies. Pour trouver des explications aux objets et aux personnes, nous nous dirigeons donc naturellement vers des mythologies contemporaines, comme par exemple les comics, ces bande-dessinées américaines. Comme pour les anciens mythes, il y a une multitude d’interprétations : le Batman de Frank Miller (Dark Knight) ou de Neal Adams sont plus sombres que celui de Bob Kane.

Dans tous les cas, ils dessinent Batman comme un anti-héros, un nanti milliardaire qui hésite en permanence entre justice et vengeance. Frank Miller explique d’ailleurs que là où Superman est Apollon, l’homme parfait, Batman est Dyonisos, le personnage ambivalent, complexe et tapageur.

 

Pourquoi le Batman moderne - de Tim Burton, de Frank Miller ou de Neal Adams - est-il plus sombre que celui des origines ? 

Il est plus sombre mais en même temps, son univers s’adapte en conséquence. Le Joker de Moore (Kiling Joke) est un méchant beaucoup plus exacerbé mais aussi beaucoup plus drôle avec une ironie et un cynisme démesurés. La noirceur de Batman et l’humour du Joker se répondent.

Depuis dix ou quinze ans, il y a énormément de séries dans lesquelles les héros meurent et d’autres naissent, créant un bouleversement comparable à la naissance mythique du monde contemporain. Ainsi, chez Marvel, dans la série Civil War, Captain America et Iron Man doivent abandonner l’anonymat pour travailler pour le gouvernement. Il y a alors deux camps. Ceux qui acceptent suivent Ironman. Ceux qui refusent rejoignent Captain America. Mais celui-ci est tué. C’est un grand chamboulement dans l’univers de Marvel !  [NDLR : Attention, spoiler sur Batman !] De la même façon, dans les derniers soubresauts de Batman, Bruce Wayne meurt. Là aussi, dans la plus pure tradition mythologique, on apprend finalement que Batman n’est pas mort mais seulement envoyé dans le passé où il redécouvre ses propres origines dans la préhistoire.

 

Quel écho de la société actuelle peut-on trouver dans l’univers de Batman ? La crise, par exemple, a-t-elle des répercutions dans le célèbre comics ? 

Il y a toujours eu des parallèles évidents dans la mythologie. Dans la légende, Prométhée vole le feu aux dieux pour le donner aux hommes. Il est alors puni par Zeus. C’est l’illustration du risque encouru par l’homme qui s’émancipe grâce à la modernité. Les gens sont prévenus : ils risquent de perdre le contrôle de l’outil nouveau. C’est un mythe récurrent que l’on retrouve dans Frankenstein.

L’outil qui permet d’échapper à notre condition entraine dans la mythologie des grands chaos, des grands désordres. Ce retournement apparaît  dans notre société au travers de la crise économique ou écologique. Et justement, nos mythes, les comics, retranscrivent ce bouleversement. Le Bruce Wayne d’aujourd’hui, à la tête de sa multinationale ultramoderne, recrée du mystère comme Houdini au début du siècle par le jeu des technologies de Wayne Enterprise et de son costume de chauve-souris. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
04.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
05.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
06.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
07.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
A2lbd
- 22/12/2011 - 09:38
pas très sérieux cet artcile
Citer Todd (en l'écrivant toff) Mac Farlane comme dessinateur ayant fortement contribué au mythe Batman est proche du délire puisque ce dernier n'a dessiné que 3 ou 4 fascicules de detective comics (sur plus de 1000) qui n'ont pas marqués le lectorat. Ne pas confondre Batman et Sipderman