En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 2 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 3 heures 17 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 5 heures 31 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 7 heures 51 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 8 heures 10 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 20 heures 49 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 22 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 7 heures 34 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 8 heures 2 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 8 heures 17 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 8 heures 33 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 8 heures 47 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 22 heures 22 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 23 heures 9 min
© Toby Melville / Reuters
© Toby Melville / Reuters
Maladie mentale immunitaire

Pourquoi il sera possible un jour de soigner la schizophrénie comme on soigne une grippe

Publié le 18 décembre 2015
Une récente étude fait le lien entre les dérèglements immunitaires et la schizophrénie. Si les causes de cette maladie sont multiples, l'espoir est réel pour certains patients.
Laurent Groc est docteur en neurosciences, directeur de recherche au CNRS, et directeur d'une équipe de recherche au sein de l'Institut Interdisciplinaire de Neuroscience (CNRS, Université de Bordeaux). Son laboratoire combine différentes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Groc
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Groc est docteur en neurosciences, directeur de recherche au CNRS, et directeur d'une équipe de recherche au sein de l'Institut Interdisciplinaire de Neuroscience (CNRS, Université de Bordeaux). Son laboratoire combine différentes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une récente étude fait le lien entre les dérèglements immunitaires et la schizophrénie. Si les causes de cette maladie sont multiples, l'espoir est réel pour certains patients.

Atlantico : Une étude fait le lien entre les dérèglements immunitaires et la schizophrénie. Concrètement, pourrons-nous espérer soigner la schizophrénie comme nous soignons une grippe ?

Laurent Groc : À une question un peu provocatrice pourrait-on dire, la réponse est oui et non. Il n'existe pas une cause de schizophrénie mais des causes de schizophrénie. Ce que l'on sait maintenant avec les dérèglements de l'immunité, et en particulier l'auto-immunité, environ 20% des patients schizophrènes souffriraient de ce dérèglement auto-immunitaire. A la question : peut on soigner LA schizophrénie la réponse est évidemment non puisqu'il y a de nombreuses causes. Certains patients qui ont des problèmes d'auto-immunité pourraient être soignés par des traitements d'immunothérapie. Pour les patients ayant d'autres causes il faudrait un autre type de traitement. Le problème que l'on a c'est de savoir à l'heure actuelle si le patient a une cause immunitaire ou inflammatoire ou pas. Dès que l'on sait qu'il a une cause immunitaire on peut adapter la thérapie avec de grands espoirs à l'heure actuelle sur le traitement des patients. Les études très préliminaires là-dessus montrent des résultats très intéressants et prometteurs sur les patients schizophrènes qui ne répondaient pas ou très peu à des traitements antipsychotiques classiques. Les améliorations par l'immunothérapie étaient spectaculaires. L'espoir est absolument réel pour les patients ayant une cause venant de l'auto-immunité ou l'immunité.

Sans pour autant espérer un médicament contre la schizophrénie en quoi ces recherches peuvent-elles aider à une meilleure compréhension et une meilleure prise en charge ?

Sur le plan de la compréhension il y a là aussi un véritable espoir. A partir du moment où des auto-anticorps sont identifiés et induisent la maladie, on est aujourd'hui capable d'isoler et de purifier cette maladie. L'auto-immunité était plutôt vue comme participant à un bruit inflammatoire général. Cette molécule est active et pathogénique. C'est-à-dire qu'elle va être active et qu'elle va dérégler le système de transmission et de communication dans le cerveau. Notre projet qui nous a permis d'obtenir en partie le prix Dassault a pour ambition d'utiliser les nanotechnologies pour aller voir ce que cette molécule fait dans un tissu cérébral vivant et voir ce qui se passe en terme de dérégulation. Si on arrive à comprendre et à voir le dérèglement qu'induit cette molécule, cela nous permettrait d'ouvrir de nouvelles pistes dans des stratégies thérapeutiques nouvelles. Il y a une différence entre savoir ce qu'une molécule va dérégler et l'identification elle-même de la molécule. Cet auto-anticorps a été découvert à l'origine dans une maladie qui s'appelle l'encéphalite. Nous sommes actuellement en train de vivre une révolution en neurologie ou en psychiatrie notamment aux Etats Unis. Un chercheur américain a su démontrer que les patients atteints de cette encéphalite se mettaient à synthétiser cet auto-anticorps. Pendant des semaines les patients avaient des troubles psychiatriques et psychotiques majeurs. Au bout de quelques semaines ils avaient une aggravation neurologique qui diffère des patients en psychiatrie classique. Ils étaient transférés en réanimation puisque cela dégénérait très rapidement. Le fait d'avoir caractérisé cet auto-anticorps a permis une prise en charge des patients qui, très rapidement, ont pu retrouver une vie normale. Cette découverte très récente date de 2008. Les patients ne terminent plus à présent dans le coma pendant des mois voire des années.

C'est à partir de là que l'on s'est par la suite demandé si l'on ne pouvait pas retrouver ces anticorps par exemple dans des maladies psychiatriques. On s'est rendu compte maintenant qu'on retrouve ces éléments pathogènes dans des maladies telles que la schizophrénie. Chez les patients atteints d'inflammations du cerveau qui sont beaucoup plus rares, dès qu'on enlève la molécule les troubles psychiatriques disparaissent. L'espoir est donc réel pour les patients atteints de schizophrénie, et qui ont cet anticorps-là, de les prendre en charge.
Il existe d'autres maladies auto-immunes traitées par des immunothérapies en réduisant la présence des auto-anticorps, en tuant en grande partie les cellules qui vont les fabriquer. Tout cela existe dans des maladies traitées tous les jours dans les hôpitaux dans les services d'immunologie et de cancérologie. Ce qu'on essaie de faire c'est de rediriger les traitements qui existent déjà vers des patients psychiatriques. Des tests existent à travers le monde.
Tout est une question de diagnostique. Il n'est pas facile de détecter les auto-anticorps qui sont présents en quantité infime car en très faible concentration dans le sang. On pourrait imaginer de faire des ponctions lombaires pour aller au niveau du liquide céphalorachidien mais avec la faible concentration il faut des moyens de détection très sensibles. D'autres anticorps que celui présent dans les encéphalites pourraient également être la cible du système nerveux. Un seul patient pourra avoir plusieurs auto-anticorps contre lui.

Ces recherches remettent elles en cause le travail des psychologues et psychiatres dans la compréhension des maladies mentales ?

Les études que nous menons démontrent une fois de plus que la maladie mentale que peut être la schizophrénie a un substrat biologique et une altération de la communication dans le cerveau. Pour cet exemple précis, le système immunitaire et le système nerveux central ont des sortes de liaisons dangereuses.  Quand l'un se dérègle c'est la communication dans le cerveau qui sera impactée. Il y a donc chez certains patients une cause immunitaire. Après pour la cause du dérèglement immunitaire, c'est-à-dire que certains patients se mettent à avoir une réaction auto-immunitaire, il y a plusieurs pistes à l'heure actuelle. Une infection virale importante est possible, une infection bactériale aussi, mais aussi d'autres facteurs. Chacun peut y voir en fonction de ses sensibilités des causes potentielles. Le plus important est de savoir que le dérèglement est immunitaire et il faut traiter cela pour les patients qui en souffrent. La psychiatrie française à l'heure actuelle est en train d'évoluer. Les évidences en génétique ou en immunopsychiatrie ont un rôle essentiel dans la prise en compte des dérèglements biologiques dans l'apparition des maladies mentales.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires