En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

06.

Cette très chère Ségolène Royal

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 33 min 24 sec
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 1 heure 40 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 2 heures 30 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 4 heures 50 min
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 19 heures 43 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 20 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 1 jour 36 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 1 heure 25 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 2 heures 10 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 3 heures 17 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 5 heures 7 min
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen est d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 20 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 1 jour 19 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 1 jour 1 heure
© Capture d'écran / Nouvel observateur
© Capture d'écran / Nouvel observateur
A contre temps

Réacs : passéistes ou avant-gardistes ?

Publié le 06 décembre 2015
Depuis des années, on a conspué tout ceux qui, loin de la novlangue autorisée, mettaient un point d’honneur à (d)énoncer les vrais problèmes. Force est de constater qu’aujourd’hui, la gravité des événements leur donne raison. Cela suffira-t-il à les réhabiliter ? L’espoir fait vivre.
Emmanuelle Ory-Lavollée n’est ni grande, ni blonde, ni fashion victim… elle n’a pas de toutou, ni de 4×4, ne trie pas ses ordures. Elle fume parfois et s’accorde même un petit verre de temps en temps.Comme les vaches, elle regarde passer le train de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuelle Ory-Lavollée
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuelle Ory-Lavollée n’est ni grande, ni blonde, ni fashion victim… elle n’a pas de toutou, ni de 4×4, ne trie pas ses ordures. Elle fume parfois et s’accorde même un petit verre de temps en temps.Comme les vaches, elle regarde passer le train de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis des années, on a conspué tout ceux qui, loin de la novlangue autorisée, mettaient un point d’honneur à (d)énoncer les vrais problèmes. Force est de constater qu’aujourd’hui, la gravité des événements leur donne raison. Cela suffira-t-il à les réhabiliter ? L’espoir fait vivre.

L’histoire use parfois de curieux détours. Rien n’y est linéaire, ni lisible au premier coup d’œil. Mais les événements –souvent tragiques- offrent une lecture différente de faits que l’on refusait d’analyser auparavant.

Haro sur les cassandres

Dans un monde tricolore et multiculturel mythifié, nulle menace n’existait jusqu’ici, hors celle d’un extrémisme politique hors d’âge. Les colonnes des magazines en font leur miel depuis des mois, des années. Tout ce qui ne rentre pas précisément dans la doxa socialisante est réac. Et ces néo-réacs, crypto-réacs, ennemis de la république et autres passéistes, fasciste, et néo-nazis –n’ayons pas peur des mots-, rappellent les heures les plus sombres de notre histoire, selon les articles et interviews de personnes autorisées. Tous ceux qui refusent d’appeler un état terroriste par un nom de lessive aux vertus adoucissantes, un crime par le terme pudique d’acte de malveillance, ceux qui s’étonnent de voir des criminels multirécidivistes en liberté, qui refusent la dictature du pas d’amalgame et souhaitent qu’enfin les problèmes soient regardés en face pour être combattus, étaient jusqu’ici la honte de la Nation, les empêcheurs de faire France, la menace la plus immédiate de la république. 

Les bobos compatissants, champions d’un « excusionnisme  auto-flagellant » et d’un mondialisme béat, honnissent ces Cassandres, qu’ils disaient hantés de cauchemars stupides, étroits et dénués de fondement. 

Sauf que…

Ce qui arrive aujourd’hui, dont tout le monde semble prendre conscience avec effroi, en dépit d’un avertissement des plus violents début janvier 2015, nos odieux pessimistes le craignaient, le percevaient et l’annonçaient depuis des années. Ils recevaient la haine des pouvoirs publics à proportion de l’adhésion des français. Les Alain Finkielkraut, Eric Zemmour, Philippe de Villiers, Michel Houellebecq et quelques journalistes qui ont l’effronterie de ne pas être de gauche, mettent en garde depuis des années contre ce que nous vivons aujourd’hui. Les zones de non-droit, le laxisme judiciaire, l’abandon de l’éducation, le reniement de notre histoire, la montée des communautarismes et la laïcité à géométrie variable : autant de thème jusqu’ici interdits, qui depuis 15 jours, semblent avoir leur place dans le débat.  A condition toutefois d’éviter toute stigmatisation.

Ne nous réjouissons pas trop vite. Le symptôme trop longtemps occulté est fermement installé. Que le médecin décide de s’en occuper n’en garantit pas la guérison. Et d’ailleurs, le médecin a-t-il réellement décidé de se pencher au chevet de la France ? C’est toute l’ambiguïté qui demeure. Peut on faire crédit de sincérité à un homme qui n’a donné jusqu’ici que des preuves de son cynisme ? Si le président a endossé pour quelques heures le costume sombre du Père de la Nation, il a également tiré autour de lui le cordon sanitaire de l’unité nationale, rempart à toute critique à son encontre.  On s’abrutit de Marseillaise et de drapeau tricolore jusqu’ici jugés trop clivant. On salue, dans des hommages réducteurs, une jeunesse frivole et tolérante -vertu suprême de la république dont on voit où elle mène-, on appelle les citoyens à des actes de résistance aussi héroïques que d’aller dépenser dans les magasins ou de sortir au théâtre et au café. Mais nul n’interroge, comme les gênants réacs, les raisons historiques ou philosophiques qui ont conduit à cette impasse. L’action ou l’absence d’action politique qui en a fourni le terreau.

Le cynisme envers et contre tout 

A observer cette terrible quinzaine, on constate que l’allure martiale du Président, unanimement saluée au nom de l’unité nationale, laisse rapidement place au calcul. Et si l’on peut faire crédit à François Hollande de sa réactivité pendant les heures qui ont suivi les attentats, on perçoit également le vent mauvais de la stratégie et de la gestion de carrière. Sa volonté de se montrer partout, au péril de ceux qui le protègent, en dit long sur ses motivations. L’insistance avec laquelle il faut faire savoir qu’il écrit lui-même tel ou tel discours également. Cela mérite-t-il une médaille ? Une occasion similaire de prise de conscience lui avait été fournie en janvier. Qu’en a-t-il fait alors ? L’histoire, en dépit de ses habitudes, a repassé les plats. Elle a fourni un carnage révoltant, qui n’en est pas moins une opportunité de faire oublier, au nom de la guerre rampante que l’on feint de découvrir aujourd’hui, un désastreux bilan et une fuite en avant dont on payera également les conséquences. 

Comme en janvier, ce dessillement, bien que suivi d’actions plus adaptées, ne sera que partiel. Il cèdera vite le pas aux affaires courantes. Car le terrain est glissant : l’amalgame est tapi en embuscade et les élections approchent. Pour ces raisons, nulle remise en question profonde sur l’histoire, l’autorité, l’éducation ou la justice ne viendra honorer la mémoire de ces innocentes victimes. 

Au nom d’une idéologie chimérique

Le bon sens et le pragmatisme ont cédé la place à une idéologie hors-sol, oublieuse de l’histoire et dénuée de tout fondement cohérent, matraquée via l’école et les médias. Même dans la conversation de salon ou de bistrot, la crédibilité a déserté le raisonnement. Les « tu n’as pas le droit de dire cela », les procès en intolérance, en racisme et en amalgame sont incessants, y compris chez les gens réputés intelligents. Les opposants à cette pensée prémâchée font figure de sentinelles, de résistants oserait-on dire si le mot n’était pas si dévoyé. Ils sont les gardiens d’une l’histoire, d’un expérience, d’un réalisme et du sens commun. Ils observent, nomment avec de vrais mots et analysent, puis ils préviennent… jusqu’ici dans un désert hostile. 

Le temps est venu de porter attention aux pensées nourries d’histoire et de connaissance et de refuser la chimère d’un grand supermarché mondial affranchi de toutes racines. Nous le devons à nos morts. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

06.

Cette très chère Ségolène Royal

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires