En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Le procès Chirac reporté ?

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 9 min 40 sec
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 57 min 57 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 1 heure 47 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 3 heures 10 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 3 heures 41 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 4 heures 37 min
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 19 heures 13 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 23 heures 32 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 1 jour 58 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 27 min 1 sec
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 1 heure 18 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 2 heures 35 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 4 heures 13 min
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 4 heures 51 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 22 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 1 jour 27 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
La campagne des régionales s'annonce compliquée pour Les Républicains.
© Reuters
La campagne des régionales s'annonce compliquée pour Les Républicains.
SOS élections

Régionales : la campagne piégée pour les Républicains

Publié le 27 novembre 2015
La campagne des régionales, qui commençait officiellement lundi 23 novembre, s’annonce compliquée pour les listes LR, qui se trouvent coincées entre un FN bénéficiant de la peur suscitée par les attentats de Paris et des listes de gauche relancées par le léger regain de popularité de François Hollande.
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La campagne des régionales, qui commençait officiellement lundi 23 novembre, s’annonce compliquée pour les listes LR, qui se trouvent coincées entre un FN bénéficiant de la peur suscitée par les attentats de Paris et des listes de gauche relancées par le léger regain de popularité de François Hollande.

Elle était pourtant bien partie cette campagne. Les Républicains se frottaient déjà les mains. Peut-être réussiraient-ils à sauver l’une des deux régions promises au Front national. Peut-être même les deux. Nicolas Sarkozy avait repris la main, tous les espoirs étaient donc permis. Mais vendredi 13 au soir, le monde s’est arrêté. Glacé d’effroi. La campagne aussi. A droite comme à gauche, les réunions publiques sont annulées, les réseaux sociaux mis en berne. Le coup d’arrêt est total et dur. Samedi, dimanche, lundi, les jours s’écoulent sans que le temps ne passe vraiment. La France hébétée reste sous le choc.

Et si toute une partie de la gauche espère, en silence, que l’omniprésence médiatique de François Hollande et de Manuel Valls donne un coup de pouce salvateur à des listes bien mal parties, à droite, on s’inquiète de ce passage à vide. Les propositions du patron des Républicains tombent à plat, Alain Juppé est inaudible. Quelle stratégie adopter afin d’occuper le mince espace existant entre PS et FN ? Mardi, les Républicains tentent un test in vivo à l’Assemblée Nationale. Lors des questions au gouvernement, la parole est donnée aux têtes de liste régionales Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez et Christian Estrosi. La bronca est générale : trop tôt, trop maladroit. Valérie Pécresse profite de sa question pour décliner son programme ? L’heure n’est pas venue et la condamnation est générale.

Les candidats comprennent alors qu’ils vont devoir être patients et revenir sur le terrain à tâtons. « Il a d’abord fallu faire de la pédagogie, expliquer que ces élections allaient avoir lieu et devaient avoir lieu, explique Jérôme Peyrat, tête de liste Républicains en Dordogne. On a expliqué que faire vivre la République c’était aussi faire vivre la République localement. La vie politique devait reprendre ses droits et ses devoirs ». « Nous avons recommencé doucement les visites de terrain mais Christian s’est montré moins punchy, moins combattant, plus solennel », explique-t-on dans l’équipe de Christian Estrosi.

La forme n’est pas simple donc, mais sur le fond, les candidats ont encore plus de mal. D’abord, expliquent les uns, parce que les attentats ont braqué les projecteurs sur Paris et qu’il est extrêmement compliqué de ré-intéresser les gens aux enjeux locaux. «Nos électeurs se demandent ce que l’on peut apporter en matière de lutte contre le terrorisme. La fiscalité et l’emploi restent des préoccupations en revanche, c’est vrai que l’on ne parle plus de transport mais de sécurité dans les transports », reconnait-on dans l’entourage du maire de Nice.

Mais il est difficile d’aller plus loin. Le tournant sécuritaire de François Hollande, qui a repris de nombreuses propositions formulées par les Républicains, laisse peu de marge de manœuvre. « C’est vrai qu’aujourd’hui FN, PS et Républicains s’accordent sur les réponses à apporter et tant mieux si le gouvernement prend les bonnes décisions», reconnait-on chez Christian Estrosi. « Mais on n’est pas coincé, complète Jérôme Peyrat, car Hollande a fait beaucoup d’erreurs, la loi sur le renseignement, par exemple, a certes été votée mais ses décrets d’applications n’ont pas été promulgués. Ce qu’il propose va dans le bon sens mais encore faut-il le mettre en œuvre vraiment ». « Le bon sens », voilà, en quelques mots, résumé le poison qui ronge la campagne de la droite. Les critiques ne sont pas évidentes et les idées alternatives non plus.

Sur le terrain, les candidats observent donc Paris, se demandant quel leader pourra bien leur redonner un peu d’air. Les propositions de Nicolas Sarkozy sur le port de bracelets électroniques pour les fichés S ont été critiqués par le monde du renseignement, Alain Juppé semble à court d’idées, Bruno Le Maire a bien du mal à se faire entendre. Hier matin, Les Républicains annonçaient la création d’un « observatoire » visant à contrôler l’application des mesures annoncées par le gouvernement mais pas l’ombre d’une proposition.

« Heureusement, Christian avait déjà un positionnement très fort sur ces sujets, c’est lui qui a parlé de la 5ème colonne. C’est un marqueur fort », mais suffira-t-il à sortir de l’impasse dans laquelle se trouve la droite face à un François Hollande qui vient de gagner 7 points de popularité et un FN naturellement porté par les évènements ? « François Hollande progresse mais ça n’est pas le cas des candidats de gauche sur le terrain. Les français apprécient les actions du Président mais ça s’arrête là, on le voit bien dans les sondages », explique-t-on chez Christian Estrosi où l’on reconnait en revanche que le réflexe de peur marche en faveur de Marion Maréchal Le Pen.

Jérôme Peyrat, en Dordogne, espère surtout qu’entre deux tours, au moment où les Français se demanderont qui choisir pour gérer, durant 6 ans, les crédits pour l’emploi, ils se retourneront vers la droite classique. Il espère aussi secrètement qu’une partie de la gauche, choquée par les mesures sécuritaires annoncées par François Hollande, se détourne du PS. Le risque est réel à l’approche du débat sur la future réforme constitutionnelle, reste à savoir si les tensions apparaîtront suffisamment vite pour sauver la droite. Drôle de campagne qui, pour Les Républicains, s’annonçait comme la rampe de lancement de la future présidentielle et qui pourrait bien, finalement, consacrer l’arrivée du FN aux affaires régionales.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Le procès Chirac reporté ?

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Yves3531
- 25/11/2015 - 18:50
Article dans la ligne des mots d'ordre de la Pravda-sphère...
Mme Bertrand par son activisme engagé systématique dans Antlantico anti Sarko et anti LR cherche simplement à se faire un CV pour aller à la soupe et trouver une bonne place dans la Presse officielle. Elle n'a rien à faire ici et mon abonnement ne servira pas une année de plus à rémunérer cette daube - propagande gouvernementale !
winnie
- 25/11/2015 - 06:57
Comment le FN....
Ne pourrait il pas arriver au pouvoir ? Sauf a invalider ou frauder le scrutin ! C'est inévitable, 130 morts avant de bouger tout le monde avait tirer le signal d' alarme, les mesures pronees par Hollande étaient demandées depuis des mois, voir des années pour d'autres et toujours refusées et même taxées de fachisme ! Soit Hollande a fait ce qu'il devait faire mais quel retournement de veste le voila maintenant avec Poutine et dans une posture sécuritaire. Attention sa posture sécuritaire est elle crédible avec une Taubira ministre de la justice et une Bellkacem a l'éducation nationale ?
Orchidee31
- 24/11/2015 - 22:33
La mère Bertrand, dehors
C'est devenu une maladie chronique chez elle, l'anti Sarkozysme et l'anti
LR - à lire sur le figaro de ce jour un article de la très sérieuse, elle, Judith Waintraub : "les attentats n'ont pas modifié le rapport des forces électorales" d'après une étude SOFRES -