En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 1 heure 47 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 3 heures 18 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 7 heures 12 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 8 heures 16 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 9 heures 18 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 1 heure 36 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 2 heures 35 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 4 heures 23 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 7 heures 43 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 8 heures 21 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 8 heures 51 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 9 heures 13 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 9 heures 57 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 10 heures 27 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 11 heures 50 sec
Pomme de discorde

Guerre Samsung / Apple : la pomme remporte une bataille

Publié le 10 décembre 2011
Dans sa guerre qui oppose Apple à Samsung sur ses téléphones et ses tablettes, la pomme vient de remporter une bataille en France. Ce jeudi, Samsung a été débouté par le Tribunal de grande instance de Paris dans sa plainte visant à faire bloquer les ventes de l’iPhone 4S. La guerre n'en est pas finie pour autant...
Antoine Chéron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Chéron est avocat spécialisé en propriété intellectuelle et NTIC, fondateur du cabinet ACBM.Son site : www.acbm-avocats.com
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans sa guerre qui oppose Apple à Samsung sur ses téléphones et ses tablettes, la pomme vient de remporter une bataille en France. Ce jeudi, Samsung a été débouté par le Tribunal de grande instance de Paris dans sa plainte visant à faire bloquer les ventes de l’iPhone 4S. La guerre n'en est pas finie pour autant...

Le Président du TGI Paris, Madame Courboulay, a rendu jeudi un jugement de référé dans le contentieux qui opposait la société Samsung  LTD, leader dans le domaine des télécommunications, connu mondialement pour ses téléphones portables( smartphones Galaxy S et Galaxy S II et tablettes Galaxy Tab), à la société Apple, pionnière dans la technologie et le design des téléphones portables et des tablettes informatiques, connu également pour ses téléphones mobiles iPhone) et ses tablettes informatiques (iPad).

Indépendamment de leurs liens commerciaux importants (la société Apple s'approvisionne auprès de Samsung pour les écrans et/ou les processeurs de l'iPhone ou de l'iPad pour un montant de plusieurs milliards de dollars par an), chacune des deux sociétés considère que l’autre fait un usage illicite de sa propriété industrielle (brevets).

Le litige est tout d’abord apparu à la fin de l'été 2010, lorsque la société Apple a estimé qu'un certain nombre de produits fabriqués et commercialisés par la société Samsung (la gamme Galaxy des smartphones et tablettes informatiques) reproduisaient de façon illicite les caractéristiques et les fonctionnalités de ses propres produits (notamment Mac Book, iPhone, et iPad).

Cette conviction a été confirmée, selon les dires d'Apple, quand, au printemps 2011, Samsung a lancé une nouvelle gamme de smartphones Galaxy, suivie de tablettes informatiques (Galaxy Tab). Apple estimait que ces produits Samsung présentaient des similitudes évidentes avec ses produits.

Du fait de ces constatations, la société Apple Inc. a fait assigner, le 15 avril 2011, la société Samsung en contrefaçon de plusieurs brevets.

Puis, du fait de cette initiative d'Apple, Samsung a contre-attaqué immédiatement et a entamé à son tour des procédures contre Apple au Japon, en Corée, en Italie et au Royaume Uni. Le contentieux est devenu mondial en quelques mois, s'étendant à ce jour à neuf pays, dont la France.

En France, Samsung a, quant à elle, assigné en référé d'heure à heure Apple au motif que deux de leurs brevets EP 269 et EP 516 -essentiels et déclarés comme tels au sein de la norme UMTS - étaient utilisés par Apple au sein des iPhones 4S commercialisés en France le 15 octobre 2011, et ce, sans que les sociétés Apple ne versent la moindre redevance aux sociétés Samsung.

En défense, Apple a indiqué qu’elle n’était pas contrefacteur et que la contrefaçon alléguée et non démontrée par la société Samsung concernait les puces installées dans les iPhones 4S acquises légalement auprès de la société Qualcomm.

De surcroît, la société Qualcomm disposait d'un contrat de licence auprès de Samsung qui l’autorisait à vendre à des tiers (dont notamment Apple) les puces mettant en œuvre les brevets des sociétés Samsung déclarés essentiels à la norme UMTS (dite "3G").

De plus, Samsung et Qualcomm avait signé un contrat qui disposait, aux termes de l’article 5.1, que la société Samsung s'était engagée à ne pas entamer de procédure de contrefaçon à l'encontre de clients (en l’espèce Apple) qui auraient intégrés des composants fournis par la société Qualcomm et qui mettraient en œuvre ses droits de propriété intellectuelle.

En tout état de cause, et du fait de ce qui précède, le président du Tribunal a tout d’abord reconnu le caractère disproportionné de la mesure d'interdiction formée par Samsung à l'encontre de la société Apple, a ensuite débouté la société Samsung de ses demandes et l’a enfin condamné à 100 000 € au titre de l’article 700 du code de procédure civile (dépens et frais d’avocats).

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
le Gône
- 10/12/2011 - 16:05
Pffff.....
Sans les écrans Samsung y'aurai ni Iphone ni télé plasma...
veryliberalguy
- 10/12/2011 - 11:00
- Tu m'as copié ! - Nan toi
- Tu m'as copié !
- Nan toi tu m'as copié !
- Même po vrai !
- Si !
- Nan !
- Si si si si si si si si si !
- Nan nan nan nan nan nan nan et re-nan c'est moi qui ait gagné euh... Proute dans ta face d'asiat' :-P