En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

06.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 3 min 44 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 1 heure 23 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 2 heures 1 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 3 heures 57 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 5 heures 14 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 7 heures 21 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Consommation
Crash

Energie : la plus grande chute de la demande depuis la crise des années 30 redéfinit les marchés

il y a 9 heures 47 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 38 min 19 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 1 heure 38 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 3 heures 5 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 4 heures 35 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 5 heures 54 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 7 heures 38 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 8 heures 7 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 9 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Guerre commerciale : Donald Trump argue du coronavirus pour relancer les hostilités avec Pékin

il y a 9 heures 59 min
© Reuters / Susana Vera
Une épidémie de maladies tropicales menacerait l'Europe du Sud.
© Reuters / Susana Vera
Une épidémie de maladies tropicales menacerait l'Europe du Sud.
Gangrène

Cette nouvelle vague de maladies qui menace l’Europe avec le dérèglement climatique

Publié le 13 novembre 2015
Le Washington Post a annoncé qu'une épidémie de maladies tropicales menaçait le vieux continent, notamment l'Europe du Sud, en raison du réchauffement climatique.
Eric Caumes est Président du Comité des maladies liées aux voyages et des maladies d’importation (CMVI)Dermatologue de formation, Éric Caumes est professeur de maladies infectieuses et tropicales à l’université Pierre et Marie Curie depuis 2001. Il...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Caumes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Caumes est Président du Comité des maladies liées aux voyages et des maladies d’importation (CMVI)Dermatologue de formation, Éric Caumes est professeur de maladies infectieuses et tropicales à l’université Pierre et Marie Curie depuis 2001. Il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Washington Post a annoncé qu'une épidémie de maladies tropicales menaçait le vieux continent, notamment l'Europe du Sud, en raison du réchauffement climatique.

Atlantico : Une épidémie de maladies tropicales menacerait l'Europe du Sud. Quels pays sont réellement concernés et par quels type de maladies ?

Eric Caumes : Effectivement, si sous le vocable de maladies tropicales vous faites allusion à des maladies transmises par piqûres de moustiques, comme la dengue et le chikungunya, dans ce cas l’Europe du sud a vu l’émergence de foyers épidémiques au cours des dernières années, presque tous les étés, dans le nord de l’Italie, le sud de la France et plus récemment l’Espagne. Néanmoins il n’y a pas d’épidémie pérenne mais seulement des foyers épidémiques qui restent très circonscrits sur le plan géographique (limité à une région voire une ville voire un quartier), sur le plan épidémiologique (moins d’une dizaine de cas prouvés sauf lors de l’épidémie italienne), et temporel (durée de quelques jours l’été).

Quelles sont les causes de l'arrivée de cette épidémie ?

La survenue de ces cas groupés est due à la combinaison de deux phénomènes. D’une part il existe des voyageurs infectés (et virémiques) qui reviennent de pays d’endémie de dengue ou de chikungunya avec ces maladies. D’autre part un moustique potentiellement transmetteur existe dans certains départements français. Ce moustique, appelé moustique tigre, est arrivé sur le territoire français il y une dizaine d’années, et son territoire s’étend progressivement d’année en année vers le nord du pays et de l’Europe. Il a atteint la banlieue parisienne à l’été 2015.

Quelles actions peuvent être mises en place pour répondre à cette menace ?

La seule chose à faire serait de détruire les gites du moustique tigre ainsi que de ne pas alimenter les réservoirs potentiels d’eau ou le moustique peut pondre et assurer sa descendance. Malheureusement cette lutte est peu efficace au niveau collectif, raison pour laquelle il faut lutter sur le plan individuel, dans les jardins, les maisons, sur les balcons, et les terrasses. 

Que pensez-vous de la manière sont est traitée cette épidémie dans les médias ?

Si je prends l'exemple d'un récent article du Washington Post, je trouve qu'il s'agit surtout de spéculations sur fond de catastrophisme bien à la mode. Cela témoigne avant tout d’une absence de recul scientifique. Comme souvent, les médias pointent des épiphénomènes dont la répétition est effectivement digne d’inquiétude pour l’avenir. Mais nous n’y sommes pas encore.

Selon moi, les médias oublient les véritables problèmes qui, eux, sont déjà là et posent des problèmes quotidiens. Je pense notamment à la résistance aux antibiotiques des bactéries courantes en ville, l’exemple emblématique étant celui  de la résistance de la tuberculose aux antibiotiques. Mais il y en a d’autres – aujourd’hui la principale bactérie responsable d’infection urinaire (Escherichia coli) est de plus en plus résistante aux antibiotiques – c'est la même chose pour d’autres bactéries courantes comme le gonocoque. Je pense aussi à l'indisponibilité de molécules courantes et peu coûteuses pour traiter des maladies ré-émergentes, comme la penicilline pour traiter la syphilis (qui ré-augmente comme aux beaux jours d’avant le sida), ou comme l'Ascabiol (traitement de première intention aujourd’hui non disponible) pour soigner la gale. Je pense enfin à la réapparition de maladies que l’on pensait en voie d’éradication du fait d’une couverture vaccinale médiocre – une médiocrité consécutive à l’abandon d’une politique vaccinale digne de ce nom et à la démission du politique devant des groupes de pression qui n’y connaissent rien : poliomyélite, rougeole, diphtérie,etc.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gwirioné
- 11/11/2015 - 01:34
Troll climatique
Comme d'habitude, le troll réchauffiste d'Atlantico met un chapeau d'article sans rapport avec le contenu.J'ai donc encore plus raison d'être climato-sceptique!
vangog
- 10/11/2015 - 22:39
Quel courage, ce Caumes!
Plutôt que citer les maladies "climatiques" qui font partie de l'arsenal pre-CoP21 des gourous climatiques pour gogos climatisés, ce spécialiste des maladies d'importation ferait mieux de nous dire qui, selon lui, est responsable de ces nouvelles maladies importées? Recrudescence de gale dans les collectivités, les hôpitaux ( sic), les parcs, transmission de maladies cutanées (lèpre), infectieuses ( tuberculose, gonococcies), parasitaires ( syphilis)...ajoutons à cela le découragement de l'offre de soins par les gauchistes, qui maintiennent les prix des médicaments sous leur coût de revient et incitent l'industrie pharmaceutique à se délocaliser dans des pays libéraux non staliniens, et voilà le résultat misérable des politiques gauchistes décroissantes! Si ce President de comité en avait eu le courage, il aurait dénoncé les causes de ces nouveaux risques de santé publique...mais les sans-couilles gauchistes ont tout envahi!
Orchidee31
- 10/11/2015 - 18:06
Et pas seulement les maladies tropicales
D'accord avec vous Texas - ne nous voilons pas la face, l'arrivée massive de migrants en mauvaise santé pour la plupart vont nous apporter de nouvelles maladies, bactéries,virus....