En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

02.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

03.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

04.

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

05.

Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive

06.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

07.

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

ça vient d'être publié
décryptage > France
Ecoutons-là

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

il y a 25 min 24 sec
décryptage > Economie
Résilience face au climat

Canicules, inondations et tempêtes : la vulnérabilité humaine et économique diminue avec les années

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 14 heures 52 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 16 heures 49 sec
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 17 heures 40 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 19 heures 47 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 21 heures 14 min
pépite vidéo > Santé
Protection contre le virus
Port du masque : Olivier Véran présente la règle "ABCD"
il y a 22 heures 21 min
décryptage > Culture
Et "Le bateau ivre" ça se prononce comment en wesh wesh ?

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

il y a 1 jour 29 min
décryptage > Economie
Réorientation

Mais à quoi va servir l’épargne accumulée par les Français depuis le confinement ?

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Société
Nihilisme sociétal

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

il y a 50 min 35 sec
décryptage > International
Maison Blanche

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

il y a 1 heure 43 min
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 15 heures 16 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 16 heures 18 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 18 heures 13 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 20 heures 38 min
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 21 heures 30 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

il y a 23 heures 26 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Vous avez dit "cluster" ?

il y a 1 jour 47 min
décryptage > Politique
Gestion des crises

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

il y a 1 jour 1 heure
L'écriture de la civilisation de la vallée de l'Indus reste indéchiffrable.
L'écriture de la civilisation de la vallée de l'Indus reste indéchiffrable.
Rosetta

Indus, la civilisation antique engloutie : l’énigme de l’écriture harappéenne bientôt percée

Publié le 27 octobre 2015
Après près d'un siècle de tentatives infructueuses, des chercheurs seraient sur le point de déchiffrer les symboles laissés par la civilisation de la vallée de l'Indus, contemporaine de l'Egypte antique et de la Mésopotamie.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après près d'un siècle de tentatives infructueuses, des chercheurs seraient sur le point de déchiffrer les symboles laissés par la civilisation de la vallée de l'Indus, contemporaine de l'Egypte antique et de la Mésopotamie.

Oubliée par l’Histoire jusqu’à sa redécouverte dans les années 1920, la civilisation de l’Indus se range parmi les toutes premières civilisations, au même moment que la Mésopotamie et l’Égypte ancienne. Avec une superficie de 2,5 millions de kilomètres carrés, il s'agissait à l'époque de la civilisation la plus étendue au monde : elle regroupait cinq millions de personnes, soit 10% de la population mondiale de l'époque.

Cette civilisation, dite aussi civilisation harappéenne, qui s'étendait sur ce qui est aujourd'hui le Pakistan, l'Inde et l'Afghanistan, a subitement disparu vers 1900 av-JC, probablement victime d'un changement climatique. Puis a été oubliée, faute d'ouvrages monumentaux ayant traversé le temps comme les pyramides d'Egypte. On a simplement découvert, depuis les années 1920, plus d'un millier de sites : des maisons de briques séchées, des salles de bains, des puits, les premières toilettes au monde… Par contre, dans ses grandes villes divisées en quartiers, nuls temples, palais ou équipement militaire.

Un siècle après sa redécouverte fortuite par un archéologue indien qui cherchait les vestiges d’un ancien temple bouddhiste, les mystères sont encore nombreux : nul ne connait son système de pouvoir, ni ses moyens de subsistance. 

Mais le plus grand mystère est son système d'écriture. Et celui-là pourrait bien succomber aux coups de butor des chercheurs, selon un article publié par l'historien Andrew Robinson dans Nature.

Malgré de nombreuses tentatives, les chercheurs n’ont pas été capables, pour l’instant, de déchiffrer l'écriture qui y était utilisée et dont certains pensent qu’elle transcrivait une langue proto-dravidienne.  "Les difficultés rencontrées par les personnes qui voudraient déchiffrer l'écriture d'Harappa semblent à première vue insurmontables : elles résultent en grande partie de l'usage limité de cette écriture", explique Walter Fairservis dans Pour La Science.

"Les textes retrouvés sont constitués presque uniquement de courtes inscriptions sur des sceaux et de quelques graffiti sur les poteries. Aucune inscription connue ne comporte plus de 21 signes et le nombre moyen de signes par texte n'est que de cinq ou six", précise-t-il. Au total, plus de 400 signes différents (dont l'un est appelé "la licorne") ont été répertoriés.

S'agissait-il donc vraiment d'un système d'écriture, ou bien d'un système d’identification des transactions économiques ou de signatures ? Impossible de le savoir pour l'instant. "Une minorité de chercheurs pensent que l'écriture Indus était capable d'exprimer un langage parlé", indique Andrew Robinson. Dans une contribution scientifique de 2004, Steve Farmer, Richard Sproat et Michael Witzel — respectivement un historien, un linguiste et un indianiste — offraient une démonstration selon laquelle les symboles n'étaient pas liés à une langue orale, ce qui expliquerait la brièveté des inscriptions.

Pour aider à la recherche, l'université technique de Berlin a créé un corpus public des textes indus. La technologie numérique a permis ces dernières années d'apprendre que les signes s'écrivaient de gauche à droite. Et les analyses menées par ordinateur devaient permettre d'aller plus loin.

Ainsi, l'informaticien Rajesh Rao, de l'Université de Washington à Seattle, a cherché à trouver des patterns dans les symboles. Grâce à un programme, son équipe a calculé le degré "d'aléatoire" dans les textes et ont découvert que l'écriture Indus se rapproche de l'écriture cunéiforme sumérienne.

Mais pour aller plus loin, notamment pour savoir si l'ensemble des signes découverts étaient utilisés aux mêmes époques, les chercheurs vont avoir besoin d'en découvrir de nouveau. Et sur ce point, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c'est que "seulement 10% des sites Indus connus ont été explorés", explique Andrew Robinson. La mauvaise, c'est que l'instabilité politique de la région rend difficile toute mission archéologique.

Si ces sites renfermaient de nouvelles inscriptions – et pourquoi pas, des textes complets – le secret de l'écriture Indus pourrait peut-être être percé.

Source Wikipédia

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jlmr
- 27/10/2015 - 18:04
patterns
noster ? ou peut-être par terre. Je cherche dans le Littré et d'autres mais rien. Je devrait demander conseil à un archéologue pour trouver le temps reculé, futur ou passé ou cette formulation était ou sera populaire en Creuse. Pour ce qui est du futur, je me tarote et me taraude en perplexité ogre-manche… Le limousin rayé de la carte par le français qui s'estompe au gré d'un plan Marshall bien consommé