En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

03.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 24 min 47 sec
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 2 heures 40 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 3 heures 12 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 3 heures 46 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 17 heures 19 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 18 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 48 min 43 sec
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 1 heure 29 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 2 heures 3 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 3 heures 38 min
décryptage > Politique
VGE

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 3 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 17 heures 28 sec
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 17 heures 35 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 18 heures 31 min
Disponibilités des ressources

Transports du futur : l’enjeu stratégique des terres rares

Publié le 06 octobre 2015
Le salon mondial sur les "transports intelligents" se tient du lundi 5 octobre jusque vendredi à Bordeaux. Indispensables à l'innovation dans ce domaine, les terres rares font l'objet d'une raréfaction qui oblige à trouver des produits de substitution.
Patrick Goudou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Goudou est le président de l'association Catspaw Group, dont l'objet est de promouvoir l'ensemble des secteurs du transport au niveau européen.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le salon mondial sur les "transports intelligents" se tient du lundi 5 octobre jusque vendredi à Bordeaux. Indispensables à l'innovation dans ce domaine, les terres rares font l'objet d'une raréfaction qui oblige à trouver des produits de substitution.

Atlantico : Les terres rares sont donc indispensables au secteur des transports mais alors en quoi peuvent-elles constituer une menace potentielle sur l'ensemble de la filière ?

Patrick Goudou : Comme toutes les ressources faisant l'objet d'un marché, les terres rares sont soumises à la loi de l'offre et de la demande. Elles sont aujourd'hui irremplaçables dans certains processus industriels du secteur des transports ce qui veut dire que, sans elles, des productions devraient être interrompues en l’absence de substitut. Toutefois, de nombreuses recherches sont en cours afin de trouver ces produits de substitution.

Que leur disponibilité soit dégradée ou pire qu'elles ne soient plus disponibles pour une raison ou une autre, que leur prix devienne prohibitif et économiquement insupportable et les processus en question seraient arrêtés. D'où la menace potentielle car nous savons bien que des événements géostratégiques peuvent conduire à l'un ou à l'autre.

Or, de nombreux risques pèsent sur les terres rares qu’il s’agisse de leur production ou de leur commercialisation : intempérie de forte intensité ; hausse des coûts de production (en raison par exemple de législations sur le respect de l’environnement) ; stockage massif ou commercialisation intensive ; fluctuation des marchés ; hausse de la demande des pays émergents ; contrebande et marché noir…

Qu'est-ce que l'on appelle "terres rares"? Quelles sont leurs propriétés, et pourquoi sont-elles utilisées en particulier dans le secteur des transports ?

Les terres rares (1) sont des éléments chimiques que l'on trouve dans la nature et qui, soit entrent dans la composition de certains alliages, soit servent de catalyseur pour l'obtention de ces alliages. Dans le secteur des transports (2), mais pas uniquement dans ce secteur, elles sont utilisés notamment en électronique de pointe dont il n'est pas utile de préciser l'importance.

Légères ou lourdes, les terres rares sont donc des ressources stratégiques et ce, qu’elles soient on-shore ou off-shore.

La demande en terres rares est en augmentation constante et s'accélère au rythme de 10% par an ce qui représente un risque d'interruption de l'offre et de l'approvisionnement. Comment peut-on remédier à ce problème ?

En réalité, la demande en terres rares, qui a atteint des niveaux record avec des hausses très fortes, est en diminution depuis 2011-2012, en raison notamment de l’incidence de la crise financière internationale, mais aussi des politiques stratégiques alternatives mises en place par les États.

Leur intérêt n’a pas diminué pour autant. Plus précisément, il n'existe pas aujourd’hui de produits de substitution ou de contournement qui possèdent les mêmes avantages intrinsèques que les terres rares. Il est évident que l'industrie qui n'aime pas avoir une telle épée de Damoclès au-dessus de la tête travaille à leur obtention. Mais nul ne sait quand cela sera fait.

Les terres rares ne sont bien sûr pas des cas isolés. D'autres produits doivent être remplacés par suite de leur indisponibilité ou parce que leur utilisation est interdite pour répondre en général à des contraintes environnementales. Toutefois, les alternatives impliquent dans tous les cas des coûts très élevés en R&D.

Face à la demande mondiale de terres rares, des solutions ont été néanmoins recherchées :

- réutilisation, substitution, phytomining, biolixivation, mise en en place de filières de recyclage - ce qui est long, coûteux, non maîtrisable par tous les acteurs car impliquant diverses phases : collecte, démontage, prétraitement, raffinage.

- réactivation de sources d’approvisionnements alternatives : nouveaux projets miniers (par des industriels privés avec le cas échéant des investissements publics), réouverture d’anciennes mines, développement de nouvelles techniques d’extraction.

Sans oublier bien évidemment la réduction de la dépendance européenne par diminution de l’utilisation des terres rares  et le recours à l’économie circulaire.

 Actuellement, il n’existe pas encore de  label "terres rares" spécifique, mais des brevets. Ainsi, certains acteurs ont déposé de nombreux brevets, notamment pour des procédés de récupération et de séparation des terres rares contenus dans les lampes basse consommation, les batteries rechargeables ou ILH, les aimants et les pots catalytiques des véhicules…

De son côté, la Chine dépose des brevets, qui, en général ne concerne que le territoire chinois. Le but recherché est de protéger des innovations mineures afin de permettre de conférer un caractère brevetable aux seules innovations nouvelles et inventives.

Enfin, quel pourrait être l'impact de la problématique des terres rares sur le plan géopolitique et géostratégique lorsque l'on sait notamment que la Chine dispose d'un quasi-monopole ?

Poser la question c'est presque y répondre ! On sait que le développement très rapide de la Chine dont le taux de croissance désormais "ralenti" est encore de 6 à 7% par an a entraîné dans les dernières années des tensions très fortes sur bon nombre de matières premières ou produit de première transformation comme l'acier. La Chine a des besoins considérables en matière de transports (route, rail, aviation). Des tensions sur les terres rares sont donc possibles voire probables.

Cependant, le quasi-monopole de la Chine est remis en question en raison de la diminution des prix des terres rares, dès 2011-2012, consécutivement à la crise économique et financière internationale, conjuguée aux politiques de substitution, entraînant corrélativement une baisse de la demande mondiale. A titre illustratif, la Chine elle-même, a renoncé à sa politique des quotas. Ces derniers sont remplacés par un régime de licences.

Dans le même temps, la Chine, mène une politique de concentration des groupes miniers des terres rares, à l’image de China Rare Earth Group Co. Ltd  depuis décembre 2014 (anciennement Baotang Rare Earth Group).

Dans le même ordre d’idées, la Chine a fusionné, en 2014, les grands producteurs de terres rares avec les petits mineurs.

Dans ce contexte, il convient de se demander si la prochaine bulle ne reposera pas sur les terres rares. En effet, depuis 2012, la chute des prix et celle des cours des terres rares ont entraîné des impacts financiers tels que de nouvelles structures se sont créées afin que Pékin puisse conserver son leadership.

Dès 2012, la Chine a créé la première association de producteurs de terres rares. Le 28 août 2014 la bourse des terres rares de Baotou a fait son apparition. Cette bourse compte amplifier ses activités en instaurant, à terme, un indice du prix des terres rares. De plus, elle se lancera dans le commerce transfrontalier des terres rares.

Enfin, le 7 avril 2014, en Chine, fut créée la première plate-forme d’échanges.

D’autres structures se sont développées aussi sous d’autres cieux. A cet égard, il convient de mentionner les fonds d’investissements se focalisant actuellement sur les terres rares comme le fonds flexible "Orion terres rares et ressources stratégiques".

Plus récemment, en France des sociétés d’investissement se sont lancées dans ce secteur. Toutefois, l’Autorité des Marchés Financier (AMF) a dû, dans le même temps, publier une mise en garde à l’encontre d’une de ces sociétés  "En raison … de l’incertitude quant à la nature de l’activité (de la société), du caractère déséquilibré des communications et de l’absence de mention des risques…" tant ce secteur comprend encore des inconnues et des incertitudes.

(1) Lanthane, prométhium, thulium, cérium, samarium, dysprosium, praséodyme, europium, holmium, lutécium, néodyme, gadolinium, erbium, prométhium, terbium : ces terres rares sont des lanthanides. L’ytterbium et le scandium ne sont pas à proprement parlé des terres rares.

(2) Catalyseurs des véhicules à essence, moteurs électriques des véhicules électrique, batteries pour le transport, moteurs hybrides…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires