En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 11 heures 23 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 12 heures 20 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 13 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 13 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Jonas Fink, le libraire de Prague" : romance dérisoire, triste printemps, mais très bonne BD

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 16 heures 42 min
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 17 heures 18 min
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 18 heures 15 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 18 heures 37 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 11 heures 53 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 12 heures 42 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 13 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 15 heures 5 min
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 16 heures 32 min
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 17 heures 33 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 18 heures 2 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 18 heures 27 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 18 heures 38 min
© Reuters
Le nombre d'internautes utilisant des ad-blockers a augmenté de 41% en un an.
© Reuters
Le nombre d'internautes utilisant des ad-blockers a augmenté de 41% en un an.
Pub ou pas pub ?

Presse en danger : la guerre des ad blockers a commencé

Publié le 23 septembre 2015
Face à l'afflux de publicité sur Internet, les utilisateurs installent des ad blockers. Les éditeurs ripostent avec des anti-ad blockers. La guerre est ouverte.
Titulaire d’un Master 2 en Communication et Marketing des entreprises à l’Université Paris II Assas, Adrien Serres, a travaillé auparavant 10 ans en agence de publicité en tant que créatif comme Directeur Artistique.  ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Serres
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Titulaire d’un Master 2 en Communication et Marketing des entreprises à l’Université Paris II Assas, Adrien Serres, a travaillé auparavant 10 ans en agence de publicité en tant que créatif comme Directeur Artistique.  ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face à l'afflux de publicité sur Internet, les utilisateurs installent des ad blockers. Les éditeurs ripostent avec des anti-ad blockers. La guerre est ouverte.

Atlantico : Face à l'afflux des publicités sur Internet, la guerre des ad blockers fait rage. Où en est-on ?

Adrien Serres : Une étude récente de JWPLAYER parue en juin 2015 affirme que plus d'un milliard de devices (tablettes, mobile et desktop) utilisent une solution de bloqueur de publicité, principalement sur 42 pays, soit plus 30% des utilisateurs d'Internet dans le monde.

Adblock, qui est une société allemande, est la solution majoritairement utilisée, jusqu'à 62% en Allemagne et 33% en France, avec son produit phare Adblock Plus, désormais disponible gratuitement sur iOS et Androïd. Hyprocritement, la société finance son développement en demandant des « frais techniques » aux diffuseurs de publicités qui souhaitent que leurs encarts rejoignent la liste blanche des "publicités acceptables" de l’éditeur, qui ne sont pas bloquées par défaut. Google, Microsoft, Amazon et United Internet se seraient acquittés de montants considérables pour figurer sur cette liste blanche. De manière générale, les éditeurs sont entrés en guerre contre les bloqueurs de publicité. Ils sont de plus en plus nombreux à mettre en place des solutions d'anti-ad blocking en installant des technologies qui détectent Adblock ou en n'hésitant pas à demander à leurs visiteurs de désactiver ce genre de fonctionnalités. C'est notamment le cas du Washinghton Post qui vient d'installer un système de détection des ad-blockers sur son site et qui va ainsi jusqu'à bloquer son contenu aux anti-pubs.

Tandis que la majorité des investissements publicitaires bascule des médias traditionnels à l'Internet et à l'Internet mobile - avec une présence sous toutes ses formes (image fixes, animées ou vidéos, pré-roll, plein écran, interactif, etc…) - les utilisateurs ne souhaitent plus être dérangés avec ses nouveaux modèles publicitaires de plus en plus intrusifs. Ils utilisent donc une solution de blocage de publicité. Désormais annonceurs, agences, régies, éditeurs et internautes jouent ainsi au jeu du chat et de la souris.

Apple vient même d'annoncer, dans Safari sur Mac et Iphone, l'arrivée d'ad blockers qui risquent d'ébranler encore plus le marché. Pour mieux contrer son concurrent Google ?

Ces bloqueurs de publicité sont-ils réellement efficaces ? Face à l'enjeu économique que représente la fin de la publicité pour les internautes, tous les éditeurs jouent-ils le jeu ?

Oui, ils sont efficaces et font perdre beaucoup d'argent à de nombreux sites dont le modèle économique repose essentiellement sur la publicité. Pour certains, l'impact économique est très important. A tel point que des entreprises sont en péril à moyen terme si elles ne parviennent pas à apporter une réponse efficace à ce problème.

Google aurait trouvé la parade pour contourner Adblock sur YouTube. Le navigateur Chrome considérerait désormais que les pubs sont des pré-vidéos, - ce qui rend Adblock incapable de faire la différence entre une vraie vidéo et une publicité - forçant ainsi les utilisateurs à visionner entièrement la publicité…

Le nombre d'internautes utilisant des ad-blockers a augmenté de 41% en un an. Le manque à gagner sur les 141 milliards de la publicité digitale est estimé à 21,8 milliards de dollars (étude Pagefair réalisée avec Adobe). Les ad blockers sonnent-ils le glas de l'Internet gratuit ?

Les internautes ont été habitué depuis le début à du tout gratuit. Très rapidement, la publicité s'est imposée d'elle-même pour garantir les revenus de nombreux sites. Mais certains ont abusé jusqu'à outrance. De nombreuses sociétés ont aussi développé des solutions publicitaires des plus innovantes avec un suivi quasi permanent des visiteurs, comme par exemple le 'reciblage publicitaire' (ou retargeting) qui consiste à afficher des messages publicitaires sous forme de bannières sur des sites internet après qu’un internaute a fait preuve d’un intérêt particulier pour un produit sur un autre site. Adblock est la réponse aux abus des publicités intrusives ou forcées.

Mais il existe d'autres sources de revenus possible pour les sites et applications comme l'affiliation, les abonnements, la vente de livres (pour certains éditeurs de blogs par ex) ou en proposant des billets sponsorisés (une sorte de publi-communiqué du web).

Comme dit Macgénération : "Partir en guerre contre les bloqueurs de pub, cela reviendrait à faire exactement la même chose que l'industrie de la musique lorsque Napster a débarqué. C'est perdu d'avance."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
SteaG
- 23/09/2015 - 11:41
À ce propos…
À ce propos… Si Atlantico pouvait respecter ses abonnés, en évitant de leur servir des publicités intrusives, voire des vidéos en lecture automatique, ça serait un bon début.
En ce qui me concerne, si cela ne change pas d'ici l'anniversaire de mon abonnement, soyez assurés que je ne renouvellerai pas mon abonnement. Et en attendant, je consulterai le site moins souvent.