En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Le nombre d'internautes utilisant des ad-blockers a augmenté de 41% en un an.
Pub ou pas pub ?
Presse en danger : la guerre des ad blockers a commencé
Publié le 23 septembre 2015
Face à l'afflux de publicité sur Internet, les utilisateurs installent des ad blockers. Les éditeurs ripostent avec des anti-ad blockers. La guerre est ouverte.
Titulaire d’un Master 2 en Communication et Marketing des entreprises, Adrien Serres a travaillé 10 ans en agence de publicité en tant que créatif comme Directeur Artistique. Il a créé en 2010 Wazapp, une agence conseil en communication et développement...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Serres
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Titulaire d’un Master 2 en Communication et Marketing des entreprises, Adrien Serres a travaillé 10 ans en agence de publicité en tant que créatif comme Directeur Artistique. Il a créé en 2010 Wazapp, une agence conseil en communication et développement...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face à l'afflux de publicité sur Internet, les utilisateurs installent des ad blockers. Les éditeurs ripostent avec des anti-ad blockers. La guerre est ouverte.

Atlantico : Face à l'afflux des publicités sur Internet, la guerre des ad blockers fait rage. Où en est-on ?

Adrien Serres : Une étude récente de JWPLAYER parue en juin 2015 affirme que plus d'un milliard de devices (tablettes, mobile et desktop) utilisent une solution de bloqueur de publicité, principalement sur 42 pays, soit plus 30% des utilisateurs d'Internet dans le monde.

Adblock, qui est une société allemande, est la solution majoritairement utilisée, jusqu'à 62% en Allemagne et 33% en France, avec son produit phare Adblock Plus, désormais disponible gratuitement sur iOS et Androïd. Hyprocritement, la société finance son développement en demandant des « frais techniques » aux diffuseurs de publicités qui souhaitent que leurs encarts rejoignent la liste blanche des "publicités acceptables" de l’éditeur, qui ne sont pas bloquées par défaut. Google, Microsoft, Amazon et United Internet se seraient acquittés de montants considérables pour figurer sur cette liste blanche. De manière générale, les éditeurs sont entrés en guerre contre les bloqueurs de publicité. Ils sont de plus en plus nombreux à mettre en place des solutions d'anti-ad blocking en installant des technologies qui détectent Adblock ou en n'hésitant pas à demander à leurs visiteurs de désactiver ce genre de fonctionnalités. C'est notamment le cas du Washinghton Post qui vient d'installer un système de détection des ad-blockers sur son site et qui va ainsi jusqu'à bloquer son contenu aux anti-pubs.

Tandis que la majorité des investissements publicitaires bascule des médias traditionnels à l'Internet et à l'Internet mobile - avec une présence sous toutes ses formes (image fixes, animées ou vidéos, pré-roll, plein écran, interactif, etc…) - les utilisateurs ne souhaitent plus être dérangés avec ses nouveaux modèles publicitaires de plus en plus intrusifs. Ils utilisent donc une solution de blocage de publicité. Désormais annonceurs, agences, régies, éditeurs et internautes jouent ainsi au jeu du chat et de la souris.

Apple vient même d'annoncer, dans Safari sur Mac et Iphone, l'arrivée d'ad blockers qui risquent d'ébranler encore plus le marché. Pour mieux contrer son concurrent Google ?

Ces bloqueurs de publicité sont-ils réellement efficaces ? Face à l'enjeu économique que représente la fin de la publicité pour les internautes, tous les éditeurs jouent-ils le jeu ?

Oui, ils sont efficaces et font perdre beaucoup d'argent à de nombreux sites dont le modèle économique repose essentiellement sur la publicité. Pour certains, l'impact économique est très important. A tel point que des entreprises sont en péril à moyen terme si elles ne parviennent pas à apporter une réponse efficace à ce problème.

Google aurait trouvé la parade pour contourner Adblock sur YouTube. Le navigateur Chrome considérerait désormais que les pubs sont des pré-vidéos, - ce qui rend Adblock incapable de faire la différence entre une vraie vidéo et une publicité - forçant ainsi les utilisateurs à visionner entièrement la publicité…

Le nombre d'internautes utilisant des ad-blockers a augmenté de 41% en un an. Le manque à gagner sur les 141 milliards de la publicité digitale est estimé à 21,8 milliards de dollars (étude Pagefair réalisée avec Adobe). Les ad blockers sonnent-ils le glas de l'Internet gratuit ?

Les internautes ont été habitué depuis le début à du tout gratuit. Très rapidement, la publicité s'est imposée d'elle-même pour garantir les revenus de nombreux sites. Mais certains ont abusé jusqu'à outrance. De nombreuses sociétés ont aussi développé des solutions publicitaires des plus innovantes avec un suivi quasi permanent des visiteurs, comme par exemple le 'reciblage publicitaire' (ou retargeting) qui consiste à afficher des messages publicitaires sous forme de bannières sur des sites internet après qu’un internaute a fait preuve d’un intérêt particulier pour un produit sur un autre site. Adblock est la réponse aux abus des publicités intrusives ou forcées.

Mais il existe d'autres sources de revenus possible pour les sites et applications comme l'affiliation, les abonnements, la vente de livres (pour certains éditeurs de blogs par ex) ou en proposant des billets sponsorisés (une sorte de publi-communiqué du web).

Comme dit Macgénération : "Partir en guerre contre les bloqueurs de pub, cela reviendrait à faire exactement la même chose que l'industrie de la musique lorsque Napster a débarqué. C'est perdu d'avance."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
04.
Quand Bret Easton Ellis atomise la “Génération Chochotte”
05.
La honte de l’empereur : loin du soleil d’Austerlitz, l’ombre infamante de la bataille de Toulouse
06.
Gilets Jaunes : des échauffourée avec la police, des voitures brûlées et des magasins pillés
07.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
SteaG
- 23/09/2015 - 11:41
À ce propos…
À ce propos… Si Atlantico pouvait respecter ses abonnés, en évitant de leur servir des publicités intrusives, voire des vidéos en lecture automatique, ça serait un bon début.
En ce qui me concerne, si cela ne change pas d'ici l'anniversaire de mon abonnement, soyez assurés que je ne renouvellerai pas mon abonnement. Et en attendant, je consulterai le site moins souvent.