En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 15 heures 4 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 15 heures 37 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 16 heures 41 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 17 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 18 heures 22 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 21 heures 31 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 21 heures 54 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 22 heures 17 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 22 heures 20 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 15 heures 20 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 16 heures 4 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 16 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 18 heures 18 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 28 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 21 heures 24 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 21 heures 43 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 22 heures 1 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 22 heures 21 min
© Reuters
Les progrès dans la motorisation permettent, une fois la commande lancée, d’avoir un membre actif qui accomplit l’action à la place d’un membre absent.
© Reuters
Les progrès dans la motorisation permettent, une fois la commande lancée, d’avoir un membre actif qui accomplit l’action à la place d’un membre absent.
Homo bionicus

L’homme qui valait trois milliards est déjà dépassé

Publié le 23 septembre 2015
Au regard de toutes les nouvelles possibilités offertes pour "greffer" des membres sur notre corps, la distinction entre l'Homme et la machine n'a jamais été aussi mince. Ces perspectives ouvrent sur ce que l’on qualifie parfois de "trans-humanisme" ou de "post-humanisme".
Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il enseigne principalement l'informatique, l'intelligence artificielle et les sciences cognitives. Il poursuit des recherches au sein du LIP6, dans le...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Gabriel Ganascia
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il enseigne principalement l'informatique, l'intelligence artificielle et les sciences cognitives. Il poursuit des recherches au sein du LIP6, dans le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au regard de toutes les nouvelles possibilités offertes pour "greffer" des membres sur notre corps, la distinction entre l'Homme et la machine n'a jamais été aussi mince. Ces perspectives ouvrent sur ce que l’on qualifie parfois de "trans-humanisme" ou de "post-humanisme".

Atantico : Quelles avancées ont été, selon vous, les plus déterminantes dans ce processus ?

Jean-Gabriel Ganascia : La bionique permet de greffer un membre et de le commander directement par l’entremise de notre volonté. Deux techniques peuvent être utilisées : soit rabouter directement les nerfs à des circuits électroniques, soit utiliser des interfaces cerveau-ordinateur. Dans des deux cas, les signaux internes, signaux nerveux pour la première technique ou signaux électriques corrélés à l’activité cérébrale pour la seconde, servent à commander de la prothèse. Les progrès dans la motorisation permettent, une fois la commande lancée, d’avoir un membre actif qui accomplit l’action à la place d’un membre absent. Enfin, on ajoute maintenant des capteurs à ces membres bioniques. Ils donnent, en retour, une sensation, certes réduite et différente de la sensation initiale, mais fondamentale pour interagir avec sa prothèse dans le monde.

Concrètement, à quelles transformations sommes-nous en train d'assister et où vont-elle nous mener ?

Ces nouveaux dispositifs permettent de remplacer un membre amputé et de continuer à vivre presque normalement. La perte d’un bras n’empêche plus de travailler, du moins pour de nombreux métiers. De même, la perte d’une jambe n’empêche plus de marcher, même si courir devient moins facile et si l’on imagine mal devenir champion sportif. Toutefois, la question se pose lorsque le dispositif permet de surpasser les performances des personnes valides. On se souvient des débats autour d’Oscar Pistorius, cet athlète Sud-Africain qui avait des fines lames de carbone à la place des pieds, ce qui lui a permis de se classer non seulement dans les jeux paralympiques, mais aussi, dans les jeux olympiques. On signale aussi le cas de Mohammed Abad, un homme de 43 ans mutilé dans son enfance après un accident, qui a reçu un pénis bionique qui lui permettrait d’avoir des érections. Nous avons donc la possibilité de restaurer, au moins partiellement, la fonction de membres amputés.

Comme le disait Rabelais, "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme". Pensez-vous qu'il faille avoir peur de l'Homme bionique ?

Jusqu’où peut-on aller avec les membres bioniques ? Pourquoi ne pas rajouter un bras, voire deux, et nous transformer tous en des dieux hindous comme Shiva ? De la réparation d’une défaillance, on irait alors à l’augmentation et l’on se muerait en hybrides d’hommes et de machines, autrement dit en cyborgs (cyber-organismes). Ces perspectives ouvrent sur ce que l’on qualifie parfois de trans-humanisme ou de post-humanisme. Comment ne pas craindre là un péril pour l’homme ? En effet, l’homme ainsi équipé risquerait de ne plus subsister sans équipement ; il deviendrait dépendant des machines pour sa subsistance et donc esclave... Faut-il en avoir peur ? Je n’en suis pas certain, mais en revanche je crois qu’il faut bien réfléchir aux limites à ne pas franchir. C’est là une question urgent

Face à ces évolutions, quels freins éthiques faudrait-il poser selon vous ?

A la suite d’Oscar Pistorius, une jeune athlète, Danielle Bradshaw, qui souffrait de la même maladie qu’Oscar Pistorius s’était faite amputée d’un pied. Se trouvant déséquilibrée et souhaitant accéder au podium dans des conditions équivalentes à Oscar Pistorius, elle demanda à son médecin qu’on l’ampute du second pied afin d’avoir deux lames de carbone. Sachant qu’il n’y avait pas d’impératif médical pour cela, fallait-il accéder à sa demande ? Cette question est emblématique des problématiques éthiques auxquelles la bionique risque de nous confronter. Je crois que, pour y répondre, il faudrait introduire la notion de réversibilité : l’introduction d’un dispositif matériel ne se justifie que lorsque l’opération inverse demeure possible. Si la personne se trouve déjà amputée, la question ne se pose pas. Si on lui ajoute un dispositif bionique externe comme un exosquelette, cela ne pose pas non plus de problème, à condition que l’on soit en mesure de l’en débarrasser. En revanche, on devrait s’interdire de procéder à des opérations que l’on ne peut annuler, comme supprimer un membre qui fonctionne correctement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires