En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

07.

La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 12 heures 45 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 14 heures 21 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 17 heures 30 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 19 heures 6 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 21 heures 47 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 jour 7 heures
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 8 heures
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 13 heures 31 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 15 heures 47 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 19 heures 14 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 19 heures 40 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 20 heures 45 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 22 heures 12 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 jour 7 heures
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 9 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 12 heures
© Reuters
Le métro parisien à l'heure de pointe.
© Reuters
Le métro parisien à l'heure de pointe.
Espace réduit

Et si la Terre n'avait plus assez de place pour accueillir tout le monde ?

Publié le 02 septembre 2015
Le monde devrait compter 9,7 milliards d’habitants en 2050 et 11,2 milliards en 2100, contre 7,3 milliards à ce jour, selon le dernier rapport des Nations unies.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le monde devrait compter 9,7 milliards d’habitants en 2050 et 11,2 milliards en 2100, contre 7,3 milliards à ce jour, selon le dernier rapport des Nations unies.

Difficile de penser que la planète puisse encore être plus peuplée qu'aujourd'hui. Ceux qui le vivent tous les jours en ont plus concience, notamment lorsqu'ils se retrouvent dans les embouteillages pour aller travailler le matin et rentrer chez eux le soir ou encore ceux qui se rendent sur leur lieu de travail en transports en commun et se considèrent tels des animaux (sardines ou moutons au choix) tant ils sont serrés les uns contre les autres.

Pourtant, la Terre accueillera bientôt près de 10 milliards de personnes. Les Nations Unies ont effectué des estimations plutôt alarmistes. En effet, il est presque impossible de chiffrer exactement l'augmentation de la population mondiale future. L’ONU a revu à la hausse ses projections et selon un rapport publié ce samedi 29 août, la Terre comptera 8,5 milliards d’habitants en 2030, 9,7 milliards en 2050 et 11,2 milliards en 2100, contre 7,3 milliards actuellement. Entre 2015 et 2050, la moitié de la hausse de la population mondiale devrait être attribuée à neuf pays : l'Inde, le Nigéria, le Pakistan, la République démocratique du Congo, l'Ethiopie, la Tanzanie, les États-Unis, l'Indonésie et l'Ouganda.

(photo Wikipedia)

Ainsi, aujourd'hui il est pratiquement impossible de trouver des endroits déserts : la foule envahit même les montagnes et les plages. Certains lieux doivent être fermés quelques heures pour réguler la foule tellement le nombre de visiteurs est élevé. Et pour s'y rendre, il faut s'y prendre à l'avance et réserver. Ceux qui peuvent se le permettre et souhaitent fuir les hommes devront s'envoler vers d'autres cieux et découvrir des lieux de plus ne plus farfelus. Et même dans le désert de Gobi, ils rencontreront des éleveurs. En Antarticque ? Là aussi, ils trouveront des scientifiques en plein travail. 

"L'essentiel de cette augmentation de la population mondiale peut être attribué à une liste réduite de pays à fécondité élevée, principalement situés en Afrique, ou aux pays dont les populations sont déjà importantes", précise le rapport de l'ONU. L’Inde va dépasser la Chine en 2022 et devenir le pays le plus peuplé de la planète en raison notamment du vieillissement accélérée de la population chinoise. Actuellement, la Chine concentre 19% et l’Inde 18% des habitants de la planète. En 2050, le Nigeria sera le troisième pays le plus peuplé du monde, remplaçant les Etats-Unis sur le podium.

(photo Wikimedia)

Mais, alors, le monde est-il si surpeuplé qu'il n'y aura bientôt plus d'espace pour vivre ? Pour répondre à cette question, il faut examiner les lieux où la population est plus susceptible de s'installer dans le futur. Les experts prédisent, au vu des tendances actuelles, un nombre croissant de citadins, comme l'explique Joel Cohen, chef du laboratoire des populations à l'Université Rockefeller de Columbia : "La croissance de la population mondiale se fera en majorité dans les villes. D'ici à 2100, un million de personnes supplémentaires vivront en ville." En 1930, seulement 30% de la population mondiale vivait dans les villes, alors que la proportion est de 55% aujourd'hui. En 2050, environ les deux tiers des habitants seront basés dans les zones urbaines.

Environ la moitié de la population mondiale vivra dans des villes de moins 500 000 à trois millions d'habitants. Le reste vivra dans les mégapoles, ou les villes qui abritent 10 millions ou plus, qui seront pour la plupart situées dans les pays aux économies émergentes et en développement comme la Chine, l'Inde et le Nigeria. Les populations des villes ne pourront cependant, de manière générale, pas dépasser 10 millions ou plus. Mais, des "méga-régions" - des lieux où l'étalement urbain se poursuit et englobe plusieurs villes, comme on le voit aujourd'hui à New York et dans le delta de la rivière des Perles en Chine - deviendront la norme.

En outre, vingt-huit pays africains devraient voir leur population doubler entre 2015 et 2050, et même quintupler pour dix d'entre eux d'ici à 2100 (Angola, République démocratique du Congo, Malawi, Mali, Niger, Somalie, Ouganda, Tanzanie, Burundi et Zambie). L'Afrique est le véritable moteur démographique de la planète. "La concentration de la croissance de la population mondiale dans les pays les plus pauvres présente un ensemble de défis et rend plus difficile la lutte contre la pauvreté et l'inégalité, l'éradication de la faim et de la malnutrition, et l'amélioration de la scolarisation et des systèmes de santé, qui sont tous essentiels à la réussite du nouveau programme de développement durable", a déclaré le directeur de la division de la population de l'ONU, John Wilmoth.

(photo Pixabay)

Le rapport annonce également que le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus devrait plus que doubler d'ici 2050. L'Europe sera en tête des régions les plus vieilles, avec plus de 34 % de sa population âgée de 60 ans et plus d'ici le milieu du siècle. "Comprendre les changements démographiques qui sont susceptibles de se dérouler dans les prochaines années, ainsi que les défis et les opportunités qu'ils présentent pour la réalisation du développement durable est capital dans le but de concevoir et mettre en œuvre le nouveau programme de développement", a déclaré le Secrétaire général adjoint de l'ONU pour les affaires économiques et sociales, Wu Hongbo, dont le département a produit le nouveau rapport.

Cette population vieillissante et de plus en plus urbaine se renouvelle moins vite : depuis 2003, plus de la moitié de l'humanité vit dans un pays ou une région du monde, où la fécondité est au-dessous du seuil permettant le renouvellement des générations.

(photo Pixabay)

Selon les chiffres publiés par l'Union européenne, la population du Royaume-Uni devrait augmenter de 20% au cours des trois prochaines décennies. Elle devrait atteindre 76 millions d'habitants d'ici à 2037, passant ainsi devant la France et l'Allemagne. Avec 21 millions d'habitants supplémentaires au cours des 65 prochaines années, le Royaume-Uni devrait connaître, selon Bruxelles, une augmentation deux fois supérieure à celle de l'ensemble des pays de l'Union Européenne réunis.

Sur la même période, la population de l'ensemble des pays de l'Union européenne augmentera de 11 millions, pour atteindre 520 millions d'habitants. La Grande Bretagne sera donc selon toute vraisemblance le pays de plus peuplé d'Europe, devant la France et l'Allemagne. Toujours selon Bruxelles, l'Hexagone devrait compter 78 millions d'habitants d'ici à 2080. 

(photo Reuters)

Ces augmentations de la population posent évidemment de nombreux problèmes. Les gouvernements doivent répondre à la demande et notamment pouvoir offrir des conditions d'hygiène élémentaires. Dans certaines villes, les situations de manque dépassent l’entendement. A Delhi, par exemple, où il n’y avait en 1990 que 160 toilettes publiques pour 480 000 habitants. Deuxième cause de mortalité infantile dans le monde, le manque d’eau potable reste un défi quotidien pour bon nombre d’urbains pauvres. Surtout dans les villes d’Afrique subsaharienne où moins de 40% des ménages disposent d’un accès à l’eau courante. Ici comme ailleurs dans le tiers-monde, le prix élevé de l’eau – surtout depuis la privatisation des réseaux de distribution – est devenu un obstacle presque insurmontable pour de nombreux citadins pauvres.

Dans ces quartiers déshérités, le surpeuplement, la promiscuité, le manque d’eau potable et l’insalubrité, accentuent toujours plus les risques sanitaires et l’impact des maladies infectieuses. Sans parler des effets de la malnutrition, "crise invisible" selon ONU-Habitat, qui fait des ravages en villes. Les taux de malnutrition des enfants en bas âge des bidonvilles du Bangladesh, d’Ethiopie, de Haïti et d’Inde sont ainsi devenus presque identiques à ceux des zones rurales. Au Brésil et en Côte d’Ivoire, ces taux sont même trois à quatre fois plus élevés dans les bidonvilles que dans les zones rurales

(photo Pixabay)

Même dans les pays développés, le niveau de vie ne pourra pas continuer à s'améliorer au même rythme que ces dernières années. "Nous avons eu quelques décennies de croissance économique extraordinairement rapide, la pauvreté a diminué autant dans les pays riches que pauvres", dit Bongaarts." Mais cela va devenir beaucoup plus difficile à l'avenir." La population des pays riches vieillit, ce qui signifie que leur taux de croissance et d'innovation va commencer à ralentir. Deuxièmement, l'homme a déjà utilisé les terres les plus productives, endigué les fleuves les plus rentables énergétiquement et pomper les eaux souterraines les plus faciles à atteindre. 

Les migrations massives de populations conséquentes au réchauffement climatique est d'ores et déjà un élément de tension géopolitique extrêmement préoccupant. Dans de nombreuses régions du monde, des phénomènes liés au réchauffement climatique sont déjà observés : réduction des terres arables, multiplication des coupures d'eau, baisse des réserves alimentaires et poissonnières, augmentation des inondations, allongement des périodes de sécheresse... Un cinquième de la population mondiale vit dans des zones côtières qui sont menacées par la montée du niveau des mers et les inondations. Certains états déjà frappés par le réchauffement climatique demandent que le motif climatique soit reconnu comme valable au plan international pour l'immigration.

Selon une étude de l'association Christian Aid, au moins 1 milliard de personnes vont migrer d'ici à 2050 : 645 millions de personnes à cause de grands projets (15 millions par an actuellement) 250 millions à cause de phénomènes liés aux changements climatiques (inondations, sécheresses, famines) 50 millions à cause de conflits et d'atteintes aux droits de l’homme En s'appuyant sur des données du Groupement d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC), l'étude affirme qu'entre 1,1 et 3,2 milliards de personnes d'ici 2080 manqueront d’eau, et entre 200 et 600 millions souffriront de la faim. Les pays les plus pauvres seront les premiers touchés par les migrations climatiques : les pays du sud de l'Asie, du Moyen-Orient, d'Asie centrale, d'Afrique et d'Amérique latine, et l'Europe par la suite.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

07.

La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Kaliste
- 02/09/2015 - 18:36
Un défi gigantesque
C'est un défi gigantesque qui 'souvre à nous et surtout à nos enfants pour le siècle qui vient. Les solutions malthusiennes souvent avancées et j'en vois dans les commentaires, sont inhumaines et ne sont pas des solutions car elles reportent sur d'autres l'effort à faire. Il va falloir se creuser la tête pour trouver des solutions et sans doute renoncer aux gaspillages voire peut-être à un certain confort... De toute façon, si on ne trouve pas de solution, une régulation naturelle surgira (épidémies et pollutions réduiront l'espérance de vie...). A notre niveau, il faut seulement se poser la question de l'humanité des choix que nous faisons aujourd'hui.
cloette
- 02/09/2015 - 16:24
La terre se défend toute seule
tremblements de terre tsunamis éruptions de volcans cyclones typhons epidemies sécheresse canicules vagues de froid
Anouman
- 02/09/2015 - 11:15
Surpopulation
Ca c'est le vrai problème mais il ne semble pas que les états (et notamment ceux qui contribuent le plus à cette folie) essayent de résoudre le problème.
Croissez et multipliez qu'ils disaient, quand ils n'auront plus que des pierres à manger ils se casseront les dents.