En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

04.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

05.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

06.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

07.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > International
Emprise
Le Parlement chinois a adopté la mesure controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong
il y a 6 min 57 sec
light > Science
Sage décision
Le premier lancement habité de SpaceX a été reporté à samedi en raison du mauvais temps
il y a 1 heure 13 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 2 heures 35 min
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 3 heures 27 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 4 heures 5 min
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Politique
Baudruche ?

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Société
Boom du complotisme

Après l’économie en 2008, la science prend une claque dans l’opinion en 2020 : quel avenir pour la connaissance ?

il y a 6 heures 44 min
light > Politique
Bras de fer avec Twitter
Donald Trump menace de "fermer" les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
il y a 18 heures 28 min
pépites > Economie
Forte augmentation
Impact du coronavirus : le chômage atteint en France son plus haut niveau depuis 1996
il y a 47 min 21 sec
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 1 heure 45 min
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 3 heures 14 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 3 heures 41 min
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 4 heures 37 min
décryptage > High-tech
Censure par algorithme

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Angela Merkel va réussir la fin de son mandat en déboulonnant les dogmes politiques auxquels les Allemands étaient si attachés

il y a 6 heures 35 min
pépites > Politique
Campagne des municipales
Agnès Buzyn regrette le terme de "mascarade" et confirme sa volonté de ne "pas laisser à Anne Hidalgo les pleins pouvoirs" à Paris
il y a 17 heures 28 min
pépites > High-tech
Outil numérique
Assemblée nationale : les députés votent en faveur de l'application de traçage StopCovid
il y a 19 heures 16 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Pourquoi le programme nucléaire français repose encore sur le mythe de la sécurité absolue (et tous les dangers que cela implique)

Publié le 16 août 2015
Plus de 120 cartes et infographies pour dresser le panorama mondial de l'industrie nucléaire, de son expansion et des stratégies choisies dans la perspective de la transition énergétique. Extrait de 'l'Atlas mondial du nucléaire", de Corinne Lepage et Xemartin Laborde, publié aux éditions Autrement (2/2).
Corinne Lepage est avocate, ancien maître de conférences et ancien professeur à Sciences Po (chaire de développement durable).Ancienne ministre de l'Environnement, ancienne membre de Génération écologie, fondatrice et présidente du parti écologiste...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Lepage
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Lepage est avocate, ancien maître de conférences et ancien professeur à Sciences Po (chaire de développement durable).Ancienne ministre de l'Environnement, ancienne membre de Génération écologie, fondatrice et présidente du parti écologiste...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plus de 120 cartes et infographies pour dresser le panorama mondial de l'industrie nucléaire, de son expansion et des stratégies choisies dans la perspective de la transition énergétique. Extrait de 'l'Atlas mondial du nucléaire", de Corinne Lepage et Xemartin Laborde, publié aux éditions Autrement (2/2).

Depuis toujours, le programme nucléaire français repose sur un mythe, celui de la sécurité absolue. Mais depuis la catastrophe de Fukushima, qui a rappelé à tous les risques de la technologie nucléaire, cette vision est sérieusement remise en question. Plusieurs études ont révélé des failles dans la sécurité en France, et recommandent des travaux nécessitant des milliards d’euros. Qui de la sûreté ou de la rentabilité va l’emporter ? Voilà la principale question d’aujourd’hui.

Les avertissements de l’ASN

Le programme nucléaire français repose sur le mythe de la sécurité absolue. Certes, la France est dotée d’une Autorité de sûreté nucléaire depuis 2007, qui met régulièrement à jour des référentiels de sécurité. Mais, outre le fait que ces référentiels sont des guides et non des contraintes obligatoires pour l’exploitant, ils sont souvent beaucoup plus souples que ceux de nos voisins, en particulier allemands. Et, durant la période où la sûreté nucléaire était confiée au du ministère de l’Industrie, l’exigence envers l’exploitant était très faible. Il aura fallu attendre Fukushima pour que le premier président de l’autorité de sûreté admette qu’un accident nucléaire en France est envisageable et que le directeur de l’IRSN admette que la probabilité d’un accident nucléaire était d’un tous les 22 ans.

Les conditions de la sécurité et de la sûreté nucléaire se sont dégradées au fil du temps. À cause du manque d’investissement et du recours croissant à la sous-traitance notamment, le parc n’a pas été convenablement entretenu. Dans un rapport en 2012, l’Autorité de sûreté nucléaire souligne les insuffisances graves nécessitant plusieurs milliards, voire dizaines de milliards, de travaux. Sans exiger de fermetures immédiates, l’ASN jugeait alors que « la poursuite de l’exploitation des centrales nécessit[ait] d’augmenter dans les meilleurs délais, au-delà des marges de sûreté dont elles disposent déjà, leur robustesse face à des situations extrêmes ». En 2013, l’ASN haussait le ton en raison de la découverte d’un risque systémique affectant toutes les centrales, et surtout de la corrosion de près de la moitié des gaines entourant le combustible, parfois jusqu’à 20 %, ce qui non seulement ne respecte pas les normes mais présente un véritable risque. D’où la menace de l’Autorité de sûreté nucléaire, en cas d’absence de solution suffisante, de réduire la capacité d’exploitation des réacteurs concernés.

(Cliquez sur la carte pour l'agrandir)

Les nouvelles règles après Fukushima

La question de la sûreté nucléaire au regard du vieillissement de notre parc, des conséquences de Fukushima et de la mise en place d’un contrôle de plus en plus sérieux de la part de l’ASN et de l’IRSN devient un sujet majeur. Les réexamens auxquels procède l’ASN comprennent deux aspects : un examen de conformité par rapport à la réglementation et une réévaluation de sûreté destinée à permettre l’application des objectifs et des bonnes pratiques les plus récentes.

Plus récemment, l’ASN a remis en cause les justifications apportées par Areva pour la conception et la fabrication des nouveaux générateurs de vapeur, évoquant la mise en place de mesures d’exploitations compensatoires. Ces demandes concernent tous les nouveaux générateurs de vapeur, causant retards et surcoûts.

Plus préoccupant encore, une note de l’IRSN datée du 21 janvier 2015 souligne un risque systémique qui affecte tous les réacteurs nucléaires civils en France : aucun d’entre eux ne dispose d’une cuve suffisamment robuste en cas de fusion rapide du combustible. Ce document explique que le corium (qui est le combustible fondu en magma hyper radioactif et brûlant en cas d’accident, comme cela s’est produit à Fukushima dans trois réacteurs) n’est retenu dans la cuve que si la puissance du réacteur est inférieure à 600 MW. Et plus la puissance est élevée plus le risque est grand. Or les réacteurs français font un minimum 900 MW, 20 réacteurs font 1 300 MW et 4 1 450 MW. Très clairement, aucun réacteur en fonctionnement en France aujourd’hui ne possède une cuve qui résisterait à un accident de fusion rapide. Or « la rupture de cet équipement, dont les conséquences seraient très graves, n’est en effet pas prise en compte dans les études de sûreté » soulignait un groupe d’experts auprès de l’ASN dans un rapport daté de 2007.

Enfin, les nouveaux risques liés au terrorisme n’ont jamais été pris en compte ; nos centrales ne peuvent supporter que la chute d’un CESNA, un avion de tourisme, et les nouveaux dangers liés au terrorisme, décrits dans le rapport WISE commandé par Greenpeace en février 2014, sont extrêmement préoccupants. Les survols de centrales nucléaires par des drones à la fin de l’année 2014 et au début de l’année 2015 et dont l’origine n’aurait pas été identifiée, mettent en évidence la vulnérabilité de ces sites. Il est plus que temps que la sûreté devienne un impératif supérieur à celui de la rentabilité.

Extrait de 'l'Atlas mondial du nucléaire", de Corinne Lepage et Xemartin Laborde, publié aux éditions Autrement, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

04.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

05.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

06.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

07.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LouisArmandCremet
- 17/08/2015 - 11:35
Sérieux ?
Je ne savais pas que Fukushima était en France...

Sérieusemet, cet article est bien léger. Et l'argument du parc nucléaire vieillissant est d'autant plus douteux, que ce sont des gens comme Mme Corinne Lepage qui font pression pour bloquer les investissements dans le domaine.
On est là dans le cas d'une personne qui laisse une situation se dégrader au point d'espérer pouvoir tout fermer au lieux d'allouer les c'rédits normaux pour investir et renouveller le parc... Une situation hypocrite et pas très intéligente car le nucléaire en bien la seule filière valable pour produire à grande échelle du courant sans CO2. Il suffit de regarder les allemands qui sur les conseils des écolos ont fermé leurs centrales nucléaires et qui aujourd'hui sont obligés d'ouvrir des centrales à lignite, un combustible encore pire que le charbon !
jurgio
- 16/08/2015 - 21:27
Incroyable le nombre de brûlés
depuis que le feu a été inventé !