En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Pendant l'oral, regardez bien tous les membres du jury, ne fixez pas votre regard sur une seule personne.
Rien ne sert de courir, il faut partir à point
Résultats du bac : comment réussir ses oraux en adoptant les bonnes attitudes physiques
Publié le 10 juillet 2015
Les résultats du baccalauréat 2015 tombent ce mardi 7 juillet. Ce qui est une délivrance pour beaucoup de bacheliers peut s'avérer plus stressant encore pour ceux qui n'ont pas été reçus et doivent passer les rattrapages.
Patrick Légeron est psychiatre, spécialiste du stress en entreprise. Il gère le cabinet de conseil Stimulus et est l'auteur de nombreux ouvrages dont  Le stress au travail (2003) et La peur des autres (2003) aux éditions Odile Jacob.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Légeron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Légeron est psychiatre, spécialiste du stress en entreprise. Il gère le cabinet de conseil Stimulus et est l'auteur de nombreux ouvrages dont  Le stress au travail (2003) et La peur des autres (2003) aux éditions Odile Jacob.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les résultats du baccalauréat 2015 tombent ce mardi 7 juillet. Ce qui est une délivrance pour beaucoup de bacheliers peut s'avérer plus stressant encore pour ceux qui n'ont pas été reçus et doivent passer les rattrapages.

Atlantico : Quels sont les meilleurs conseils pour les aider à gérer le stress notamment lors des oraux de rattrapages ?

Patrick Légeron : Le stress d’un examen est celui de la performance que connaissent bien les acteurs mais aussi les sportifs. Il faut réussir et donner le meilleur de soi-même. Le stress est un phénomène bien connu scientifiquement et il n’est pas considéré par les spécialistes comme une calamité mais comme une aide : il met notre corps et notre esprit dans les meilleures conditions pour faire face au challenge qui nous fait face. Ceci, bien sûr, dans la mesure où il reste à un niveau pas trop élevé. Pour que cet état de stress reste justement dans des limites acceptables, il faut, avant l’examen, se préparer plusieurs jours à l’avance tant au niveau physique que psychologique.

Au niveau physique, ce sont de bonnes habitudes alimentaires ; repas équilibré et variés (refuser la fast food et préférer des fruits légumes, laitages, poissons) et manger à heures fixes (celles des repas traditionnels) en refusant le grignotage tout au long de la journée. Les « faux amis » du stress (ceux qui vous donnent l’impression de vous aider, mais qui en fait sont nocifs dans un deuxième temps) doivent être écartés : alcool, tabac, café. Il faut se dépenser physiquement (de la simple marche une quinzaine de minutes par jour) au vrai sport. Il faut aussi préserver son sommeil.

Au niveau psychologique, il faut cultiver les émotions positives. Le mauvais stress s’accompagne d’émotions négatives (anxiété, découragement) qui nous font du mal. Il faut contrebalancer par des émotions positives : se faire plaisir (même de tous petits plaisirs) : écouter de la musique, lire, aller au cinéma, etc.. Il faut aussi maintenir des contacts sociaux. Ne pas s’isoler des autres. L’homme est un animal social et les échanges positifs avec les autres (amis, famille ou même inconnu dans la rue) nous font du bien.

Après s'être préparé en amont, quelles sont les attitudes à adopter, la gestuelle ou le look à privilégier ou au contraire à éviter ?

Lors de la situation de l’examen, acceptez d’être un peu stressé ! Cela veut dire que votre organisme est au meilleur niveau pour réussir. Si vous étiez parfaitement zen et relax ce jour-là, vous ne seriez pas aussi performant. Devant un jury, soyez naturel. Pas la peine de prendre un look qui n’est pas le vôtre (cela vous déstabiliserait) soyez simplement propre, présentable, poli. Parlez distinctement sans chuchoter, et surtout ayez un bon contact visuel : regardez les membres du jury, ne fixez pas votre regard sur une seule personne, mais tour à tour sur chacun. Surtout ne regardez pas par terre ni en l’air… Ayez un visage ouvert et avenant (sans être rigolard, bien sûr).

Autre conseil : ne pas surinvestir. Plus vous vous direz « il faut absolument que je réussisse, sinon  c’est la catastrophe », plus vous vous mettrez vous-même une pression supplémentaire. Ayez plutôt des idées du genre « je vais donner le meilleur de moi-même », sous-entendu que « ce n’est pas non plus la catastrophe absolu si j’échoue ». C’est l’attitude qu’ont les sportifs : la préférence de la réussite, mais pas l’exigence. Trop d’exigence de performance, tue la performance.

Enfin, si vous ressentez devant le jury des signes de stress (sudation, rougeur, tremblement, voix incertaine), ne cherchez pas à les cacher. Les efforts que vous feriez à tenter de masquer votre stress aggraveront celui-ci. Paradoxalement il vaut mieux accepter ces signes de stress, même (pourquoi pas) le signaler au jury « Ça doit se voir que je suis stressé ». Le jury le comprend bien, et vous n’aurez pas à lutter contre le stress.

Certaines personnes présentent des symptômes de stress plus forts que les autres. Qu'est-il possible de faire pour les atténuer le jour de l'oral ? Un coach peut-il aider à lutter contre le stress ? S'agit-il d'un traitement efficace ?

Un coach est utile si vous avez un sérieux problème de stress allant bien au-delà d’un examen. Par exemple, prendre la parole dans un groupe d’ami, rencontrer des gens que vous ne connaissez pas. Cela traduit sans doute ce que les spécialistes appellent de l’anxiété sociale et dans les cas sévère une phobie sociale. Une aide psychologique est alors nécessaire. Mais elle est assez longue (quelques mois) et donc ne peut pas être envisagée, juste à quelques jours de l’examen. Cependant, dans des cas très particuliers une aide médicamenteuse peut être conseillée : non pas des tranquillisants (ils vous assommeraient !) mais un béta-bloquant pris avant l’oral. Parlez-en à votre médecin, car c’est uniquement sur ordonnance…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires