En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 11 heures 33 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 12 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 15 heures 34 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 16 heures 35 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 17 heures 45 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 19 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 19 heures 34 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 21 heures 17 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 21 heures 33 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 12 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 15 heures 15 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 15 heures 48 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 17 heures 13 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 19 heures 17 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 20 heures 47 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 21 heures 29 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 22 heures 25 min
© Reuters
© Reuters
Des incertitudes

Et si finalement Ebola était une maladie née dans l'Athènes antique d’il y a plus de 2 000 ans ?

Publié le 28 juin 2015
Une étude, menée par le Professeur Powel Kazanjian, spécialiste d’histoire des maladies infectieuses à l’université américaine du Michigan, conclut que le virus viendrait d'Europe et pourrait avoir sévi aux environs du 5e siècle avant Jésus-Christ.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude, menée par le Professeur Powel Kazanjian, spécialiste d’histoire des maladies infectieuses à l’université américaine du Michigan, conclut que le virus viendrait d'Europe et pourrait avoir sévi aux environs du 5e siècle avant Jésus-Christ.

Ebola est aujourd'hui l'une des maladies les plus connues dans le monde. Depuis plusieurs années, de nombreux spécialistes se sont penchés sur la naissance de ce virus soulevant de nombreuses interrogations. Certaines avaient été levées notamment celle de sa naissance. En effet, l'origine du virus, qui a fait tant de ravages en Afrique de l'Ouest (plus de 11 000 morts depuis 2004 et plus de 27 000 infectées) notamment, avait été située jusque là en 1976. C'était, en effet, les conclusions de l’équipe du médecin belge, Peter Piot. Malgré tout, de cette découverte, il ne restera peut-être bientôt que le seul nom, Ebola, qui lui vient d’une rivière de Yambuku, en République démocratique du Congo. 

Car désormais tout est remis à plat par une étude menée par le Professeur Powel Kazanjian, spécialiste d’histoire des maladies infectieuses à l’université américaine du Michigan. En effet, selon les conclusions des scientifiques américains le virus Ebola viendrait d'Europe et se cache derrière "la peste d’Athènes". Cette maladie ravagea la cité grecque et ses environs au 5e siècle avant Jésus-Christ. La plus célèbre de ses victimes n'est autre que Périclès, promoteur des arts et théoricien de la démocratie athénienne, mort en 429 av. J-C.

A LIRE AUSSI : L'homme qui a découvert Ebola prévient dans une interview choc : "je crains maintenant une inimaginable tragédie"

L’origine zaïroise d’Ebola a donc ses sceptiques. Des chercheurs sont ainsi convaincus que le virus pourrait même être plus ancien, puisqu’on a pu le repérer dans l'ADN des restes fossilisés, notamment des dents de rats vieux... de plusieurs millions d’années ! Avec ses conclusions, le Professeur Kazanjian est évidemment de cet avis. 

Dans un article paru dans le Washington Post, il soutient que la peste d’Athènes, n’est autre qu'Ebola. La description détaillée que fait Thucydide de la maladie qui tue autant de personnes dans la ville grecque, correspondrait point sur point avec les manifestations du virus d’Ebola. Le Pr Kazanjian soutient que les symptômes, le taux de mortalité et même l’origine de cette peste sont à tout point identiques à ce que l’on sait de la progression observée de la maladie d’Ebola.

Ainsi, la maladie aussi appelée syndrome de Thucydide commence par une fièvre élevée, de terribles maux de tête, une fatigue extrême et des douleurs dans l'estomac et les extrémités, le tout accompagné de forts vomissements. Ceux qui ont survécu sept jours à la maladie ont ensuite souffert d'une sévère diarrhée. D'autres symptomes peuvent apparaître comme les yeux rouges, le hoquet et des saignements de la bouche. D'autres malades ont également souffert de toux, convulsions, mais aussi de confusion mentale, d'éruptions cutanées, des pustules, des ulcères et même la perte de doigts et d'orteils, probablement dus à la gangrène.

La peste d'Athènes touche la capitale grecque, alors en pleine guerre en 430. Au début de l’été 430, la cité est surpeuplée. Les réfugiés s’entassent dans des abris insalubres. Ce sont ces conditions d’hygiène déplorables qui permettent à la peste de se développer d’une manière aussi fulgurante. Les symptômes ne correspondent à aucune maladie connue à cette époque : forte sensation de chaleur, irritation des yeux et de la bouche, violents vomissements, une soif intense. La mort survient au bout de 8 jours environ. Un tiers de la population périt ainsi de cette infection que personne ne sait soigner. L’épidémie a ainsi sévi par vagues successives pendant plus de deux ans.

Le Professeur Kazanjian est donc convaincu que la peste d'Athènes et Ebola sont liées. Il s'explique : "Des maladies comme Ebola, qui apparaissent ainsi et sont considérées comme nouvelles ou émergentes, peuvent en réalité être plus vieilles qu’on ne le pense". Ainsi, pour lui la dernière question à laquelle il faille répondre désormais est le passage de la maladie de l'animal à l'homme. Comment Ebola a-t-il été transmis ? Au fil des siècles, la peste d’Athènes elle-même a reçu diverses appellations : typhus d’Athènes, variole, fièvre jaune, anthrax, peste bubonique...

Fin 2014, une étude allemande avait démontré que des chauves-souris dévoreuses d'insectes pourraient avoir contaminé des villageois de Meliandou, près de Guéckédou en Guinée. Un enfant de 2 ans était alors considéré comme le point de départ de l'épidémie la plus longue et meurtrière depuis la découverte du virus. L'enfant est mort d'Ebola le 3 décembre 2013. Jusqu'alors, c'est une autre espèce de chauves-souris, se nourrissant de fruits, qui était considérée comme l'origine la plus probable de l'infection première, en particulier parce que ces animaux sont chassés dans cette région. Mais l'enquête sur le terrain, menée par une équipe dirigée par des chercheurs allemands de l'Institut Robert Koch de Berlin, a montré que de petites chauve-souris insectivores colonisaient un arbre creux où les enfants du village avaient l'habitude de jouer.

Si son origine pourrait donc encore réserver des surprises, selon Peter Piot, le fait que cette épidémie soit réapparue dans la région frontalière (très densément peuplée) entre la Guinée, la Sierra Leone et le Libéria a forcément contribué à la catastrophe. "Dans cette région, les populations sont extrêmement nomades, il était donc beaucoup plus difficile de retrouver ceux qui avaient été en contact avec les personnes infectées. Les morts dans cette région sont traditionnellement enterrés dans les villes et les villages où ils sont nés, de nombreux cadavres hautement contagieux ont été déplacés entre les frontières. Le résultat a été que l'épidémie s'est rapidement propagée dans des lieux différents", expliquait ainsi le médecin l'an dernier au Guardian. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 28/06/2015 - 20:33
Encore un coup des Spartiates
la guerre bactériologique?
langue de pivert
- 28/06/2015 - 18:31
Ouais bof !
Des similitudes de symptômes décrits à 2 500 ans d'écart : un peu "léger" pour des affirmations catégoriques non ?
El Flander
- 28/06/2015 - 18:24
Encore un coup des Grecs...
La Gréce essayait de se venger de la puissance montante de Rome qui ne voulait pas leur prêter d'argent!