En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 6 heures 49 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 8 heures 4 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 9 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 12 heures 29 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 14 heures 39 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 17 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 18 heures 38 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 21 heures 16 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 7 heures 23 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 8 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 12 heures 20 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 13 heures 58 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 16 heures 45 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 20 heures 5 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 20 heures 41 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 21 heures 33 min
© Reuters
Sans certaines bactéries (voir ci-dessus), la vie ne serait pas possible.
© Reuters
Sans certaines bactéries (voir ci-dessus), la vie ne serait pas possible.
Les microbes sont nos amis

Ces raisons qui nous font aimer les bactéries, champignons et autres spores

Publié le 22 juin 2015
A première vue, ces micro-organismes nous dégoûtent, mais leur présence nous est indispensable. Car sans certaines bactéries, la vie ne serait pas possible.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A première vue, ces micro-organismes nous dégoûtent, mais leur présence nous est indispensable. Car sans certaines bactéries, la vie ne serait pas possible.

Généralement, on parle de bactéries pour les décrire comme des ennemis la santé. Dernièrement encore, une laborantine américaine s'est amusée à cultiver dans une boîte de petri les germes et bactéries recueillis sur l'empreinte de la main de son jeune fils et a publié la photo sur Internet. Certes, il faut se laver les mains, mais certains microbes ont un rôle bénéfique pour la santé. Voici les sept raison pour lesquels les microbes sont des amis  :

Elles permettent la vie...

La première raison est simple : sans certaines bactéries, la vie ne serait pas possible. En effet, les plantes et les animaux ont besoin d'azote pour construire les protéines et les acides aminés qui sont fondamentaux pour la biologie. Alors que l'azote représente près de 80 % de l'atmosphère sur Terre, l'azote gazeux ne peut être utilisé tel quel par la plupart des organismes vivants. Il doit être transformé en composés fixes, tels que nitrates, nitrites et ammoniac. Les principaux acteurs de ce processus biologique sont des bactéries vivant librement dans le sol, comme le rhizobium. Bactérie aérobie, ce dernier vit en symbiose avec des plantes, notamment les légumineuses (petits pois, soja...) et fixe l'azote. 

... et aident à la décomposition des morts

A l'inverse, les décomposeurs sont des êtres vivants qui dégradent les matières organiques mortes (de plantes ou d'animaux) et les transforment en éléments minéraux. Ce sont donc ces bactéries qui sont chargées de "nettoyer" la terre et de recycler les êtres vivants décédés en matière organique pouvant à son tour être consommée par les producteurs. Chez les animaux ce sont le lombric et les acariens les plus connus. Du côté des microbes, les moisissures qui se développent sur les fruits trop mûrs sont des décomposeurs. Le scientifique Eric Benbow, du département d'entomologie de l'Université d'État du Michigan, pense qu'il ne s'agit pas seulement d'une espèce, mais bien de plusieurs et qu'elles travaillent ensemble.

Les bactéries présentes sur le corps pourraient aider à résoudre des enquêtes policières

Tout comme l'ADN, les bactéries présentes sur le corps pourraient aider à retrouver des auteurs de meurtres. En effet, telles des empreintes, elles ont toutes des caractéristiques spécifiques qui permettent de savoir ce que l'on a touché ou encore où le suspect a pu se rendre avant de commettre le crime. Des scientifiques se spécialisent donc pour permettre à la police d'utiliser certaines données pour résoudre des enquêtes.  

La pénicilline, l'antibiotique qui sauve des vies

Même s'ils ne sont pas automatiques, les antiobiotiques peuvent permettent de se soigner. La pénicilline a été découverte en 1928 par Alexander Fleming. Le chercheur écossais travailla ensuite plusieurs années à essayer de purifier cet antibiotique. Mais, ce n'est qu'en 1940 que deux autres chercheurs, Florey et Chain, réussissent cet exploit. Aujourd'hui, d'autres antibiotiques continuent d'être découverts par des scientifiques, partout dans le monde et aident, encore et toujours, à lutter contre certaines maladies. Dernière en date, la teixobactine, une molécule naturelle qui, utilisée contre des bactéries, s’avère être un puissant antibiotique. Le composé a été découvert par Kim Lewis, chercheur de l'Université Northeastern et ses collègues. Testé sur des souris, il s’est avéré efficace pour traiter un large éventail de sources bactériennes résistantes aux médicaments actuels. Une véritable avancée dans le secteur de la santé. 



Les probiotiques, efficaces contres les allergies

Finis les yeux rouges qui piquent grâce aux probiotiques ? Les personnes souffrant d’eczéma, de psoriasis, d’asthme, d’allergies alimentaires, de rhinite allergique apériodique ou de rhume des foins souffrent souvent de dysbiose : elles n’ont pas assez de bonnes bactéries dans l’intestin. Certaines études ont prouvé que les probiotiques remplacent les bactéries pathogènes et renforcent la barrière intestinale. Ils diminuent ainsi le passage d’allergènes dans la circulation sanguine et réduisent le risque de réactions allergiques. D’autres évoquent une dégradation enzymatique directe de l’allergène par les probiotiques dans le tube digestif, avant même qu’il ait franchi la barrière intestinale. Enfin, les probiotiques pourraient influencer la production de cellules immunitaires, cellules spécifiques étroitement impliquées dans la tolérance alimentaire et la réaction allergique. (photo de Lactobacillus, crédit Reuters)

Les bienfaits du miel

En 2005, deux chercheurs, Alejandra Vasquez et Tobias Olofson, ont découvert les bienfaits des basctéries contenues dans le miel. Ils ont publié en 2008 une étude sur les micro-organismes que l’abeille héberge dans son estomac à miel sous forme de biofilm. Sont surtout présentes des germes qui font aussi partie des probiotiques de protection de la flore intestinale (ils inhibent les germes pathogènes). Les Lactobacillus produisent en effet de nombreuses molécules anti-microbiennes telles que les bactériocines, des acides organiques et du benzoate. Ces bactéries, en symbiose avec les abeilles, les protègent de multiples infections, telles que ces études  le suggèrent. La flore du pollen comprend en effet entre 1 et 10 millions de bactéries par gramme de pollen ! De plus, les Lactobacillus détruisent, dans nos intestins, certaines substances cancérigènes (les nitrosamines) issues de l’oxydation des nitrites, et inhibent le développement de certaines bactéries produisant des enzymes qui transforment des pré-cancérigènes en cancérigènes. L’action la plus rapide et forte du pollen chez l’homme est obtenue lorsqu'il est accompagné par des fruits et des légumes. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires