En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Dur dur d’être un garçon

Les jeunes hommes sous la pression de la porno-sexualité

Publié le 20 juin 2015
Aujourd'hui, les garçons, qui ont regardé de nombreux films pornographiques ont pour référence masculine physique les acteurs aux muscles bien dessinés et veulent y ressembler, pas obligatoirement pour séduire, mais bien pour avoir la reconnaissance de leurs pairs.
Sylvain Mimoun est gynécologue, andrologue, psychosomaticien. Il est directeur du Centre d'andrologie de l'hôpital Cochin à Paris; Il est également chroniqueur radio et TV, notamment au Journal de la santé (France 5) où il tient la rubrique "Questions...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Mimoun
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Mimoun est gynécologue, andrologue, psychosomaticien. Il est directeur du Centre d'andrologie de l'hôpital Cochin à Paris; Il est également chroniqueur radio et TV, notamment au Journal de la santé (France 5) où il tient la rubrique "Questions...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aujourd'hui, les garçons, qui ont regardé de nombreux films pornographiques ont pour référence masculine physique les acteurs aux muscles bien dessinés et veulent y ressembler, pas obligatoirement pour séduire, mais bien pour avoir la reconnaissance de leurs pairs.

Atlantico. Les hommes doivent maintenant atteindre des standards de virilité. Leurs modèles, des hommes musclés mais pas trop (fini le temps des Schwarzenneger), très souvent des acteurs porno… Pourquoi aujourd'hui les jeunes hommes ont cette référence physique masculine ?

Sylvain Mimoun. Le paradoxe c'est que la pornographie sert de modèle dans beaucoup de domaines. Mais ce phénomène ne touche pas que les hommes : aujourd'hui, les femmes se refont parfois la vulve également. L'homme s'est quant à lui toujours préoccupé de la taille de sa verge, mais il n'avait jamais eu de véritable possibilité de l'allonger, or c'est le cas aujourd'hui. Et en prenant pour référence les acteurs porno, les muscles évidemment comptent aussi.

Aujourd'hui, des beaux gosses comme Gérard Philippe, peu musclés, ne sont plus vraiment dans la norme. Surtout si les dits muscles sont le résultat d'un travail qui s'apparente à de la "gonflette". Comme les acteurs porno sont nus en permanence, ils cherchent à être bien et montrables de la tête au pied. Dans ce domaine, les femmes et les hommes sont jeunes, et avec des muscles bien dessinés.

Mais il est vrai que notre société, est sexualisée et que la pornographie a déteint dans beaucoup de domaines. Et on le retrouve à plus d'un titre. La question de fond n'est évidemment pas d'interdire, mais de voir comment quelqu'un qui est bien dans sa peau peut ne pas s'appuyer que sur son corps musclé. Si la personne est bien avec elle-même, avec ou sans muscles, elle se sentira bien avec elle-même, tout comme son ou sa partenaire.

Pourquoi cette évolution de la société vers cette norme physique masculine ?

Peut-être tout simplement parce que ces jeunes hommes ont été "nourris" avec ces images. Lorsque l'on discute avec eux, ils ont beau déclarer qu'ils ont conscience que la réalité n'est pas celle des films pornographiques, cela a toujours plu aux hommes d'être musclés. De la même façon qu'une femme a toujours aimé être plutôt mince avec une belle silhouette.

Et d'ailleurs, toutes les actrices ou chanteuses actuelles telles que Rihanna montrent de l'érotisme dans leurs tenues, mais parfois, et notamment sur scène, cela se rapproche surtout de la pornographie. Pour les filles aussi donc le porno est une référence. Et comme les hommes sont intéressés par les filles, et par ces filles-là en particulier, ils vont dans le même registre.

Comment expliquer ce phénomène ?

Une fois que c'est le regard des autres qui compte, c'est la folie, tout comme chez les femmes. Une femme va regarder le moindre défaut. Le pire pour un couple, c'est lorsqu'ils sont tous les deux body-builders. Ils vont regarder le moindre centimètre carré qu'il y a en trop sur le corps de l'autre. Cela peut devenir une souffrance, une sorte de torture mentale sur la moindre anomalie qu'il y a. Alors que Monsieur ou Madame Tout le monde pourrait se dire un petit peu de ventre c'est doux, c'est sympathique.

Le paradoxe c'est que quand les hommes sont obsédés par leur corps, ils pensent qu'ils vont séduire beaucoup de femmes, et donc faire l'amour avec beaucoup de femmes. Mais ils ne se demandent pas s'ils pourraient avoir les mêmes "performances" sans muscles. Et surtout est-ce qu'ils auront du plaisir avec ces femmes et elles est-ce qu'elles auront elles aussi du plaisir. Quand ils sont ainsi dans l'apparence ce n'est finalement bon pour personne.

Mais la pression pour aller à la salle de sport a son revers : prise de médicaments, mauvaise alimentation qui peut pousser à l'autocritique permanente et même pousser jusqu’au suicide...

Ils ont tellement le nez sur le guidon, qu'ils ne voient finalement pas le paysage, et le paysage c'est eux. Et c'est bien cela le drame. Je le vois malheureusement beaucoup. Quand ces hommes viennent en consultation, on peut en discuter, mais quand on n'est pas dans un contexte de soin, de consultation pour pouvoir parler de ce qu'ils aiment, les choses peuvent s'aggraver sans qu'ils s'en rendent compte finalement. Ils n'ont plus que leur objectif en tête et ils ne voient pas pourquoi ils ont cet objectif, ce qu'ils vont y gagner avec cet objectif...

Y a-t-il un contre-courant ?

J'ai vu une étude qui tend à démontrer que les femmes des hommes de 50 ans et plus trouvaient que c'était doux qu'il ait un peu de ventre. C'est cela le paradoxe de la mode : tout peut être à la mode ou contre la mode.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

05.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

06.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

07.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires