En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 55 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 10 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 11 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 11 heures 45 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 14 heures 2 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 15 heures 3 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 15 heures 29 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 16 heures 21 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 16 heures 49 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 9 heures 39 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 11 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 11 heures 42 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 13 heures 29 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 15 heures 11 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 16 heures 30 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 16 heures 37 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 16 heures 55 min
© Reuters
© Reuters
Révolution technologique

Solar Impulse 2 : cet extraordinaire nouveau-né d'une gamme d'avions solaires futuristes

Publié le 16 juin 2015
Grâce à 11 628 cellules photovoltaïques ultrafines en silicium monocristallin, dont le poids et le rendement ont été optimisés par rapport aux 1600 kilos de l'appareil, le Solar Impulse 2 capte et stocke l'énergie solaire lui servant à voler.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grâce à 11 628 cellules photovoltaïques ultrafines en silicium monocristallin, dont le poids et le rendement ont été optimisés par rapport aux 1600 kilos de l'appareil, le Solar Impulse 2 capte et stocke l'énergie solaire lui servant à voler.

Ils ont travaillé pendant plus de 10 ans à l'école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) pour concevoir un avion monoplace électrique uniquement alimenté par l'énergie solaire. Les pilotes suisses Bertrand Picard, 57 ans et son partenaire André Borschberg, 62 ans, ont réussi à fabriquer un appareil capable de voler de jour comme de nuit sans carburant ni émission polluante. Autant dire, le nouveau-né d'une gamme d'avions futuristes.

Si Bertrand Picard cultivait discrètement l'idée révolutionnaire de faire le tour du monde à bord d'un appareil 100% écolo, c'est finalement sa rencontre avec le pilote André Borschberg et l'investisseur principal du projet, Eric Freymond, en 2003 qui a matérialisé son rêve. Mais ce n'est qu'en juin 2014 que l'avion Solar Impulse 2 a fait son premier vol d'essai sur la base militaire de Payerne en Suisse aux commandes du pilote allemand Markus Scherdel, une première prouesse qui a offert à terme, la possibilité aux pilotes suisses de s'envoler pour un tour du monde en mars 2015.  

Solar Impulse commence son tour du monde en 5 mois, dont 25 jours effectifs

Le 9 mars dernier, le Solar Impulse 2 s'envole d'Abou Dabi pour la première étape de son tour du monde en 5 mois et atterri à Mascate après plus de 13 heures de vol aux commandes d'André Borschberg. Depuis ce jour, les deux pilotes suisses se sont relayés, parcourant chacun des distances allant jusqu'à 8000 kilomètres et ce, sans carburant. Grâce à 11 628 cellules photovoltaïques ultrafines en silicium monocristallin, dont le poids et le rendement ont été optimisés par rapport aux 1600 kilos de l'appareil, le Solar Impulse 2 capte et stocke l'énergie solaire lui servant à voler avec une densité énergétique de 260 Wh/kg. S'il décolle les batteries vides, la lumière du jour suffit à assurer ses heures de vol le jour, ainsi que celles de nuit lorsqu'il redescend à 1000 mètres d'altitude.

The great complexity of the @solarimpulse project gives the true measure of its philosophy and its objectives pic.twitter.com/sdrt5u8ElT

— André Borschberg (@andreborschberg) 16 Juin 2015
 

Une faible résistance face aux intempéries

Mais s'il constitue un énorme progrès scientifique et technologique, le Solar Impulse 2 est encore loin de pouvoir transporter 200 personnes d'un point A à un point B en toute sécurité. Depuis le 30 mai dernier, l'avion est immobilisé à l'aéroport de Nagoya au Japon après une tentative ratée de rejoindre Hawaï, l'une des étapes clés de son défi puisque le Solar Impulse 2 n'avait encore jamais volé au-dessus d'un océan et qui plus est, 24 heures de suite. Mais alerté par l’équipe en charge de la surveillance météorologique du centre de contrôle de Monaco, qu’un front froid (frontière entre beau et mauvais temps) se présentait, André Borschberg avait décidé de se poser et ainsi interrompre cette ultime étape. Pourquoi ? Pour la simple raison que le bon déroulement du vol dépend en grande partie de la vitesse du vent, l'appareil n'étant pas équipé pour résister aux éventuelles turbulences. Conçu pour être au maximum exposé au soleil, les ailes de l'avion ne peuvent s'incliner à plus de 5°, ce qui rend sa marge de manœuvre difficile et sa résistance aux intempéries très limitée.  

Solar Impulse 2, le premier-né d'une longue gamme d'avions solaires ?

Voler à bord d'un appareil monoplace relève de l'extraordinaire pour Bertrand Picard et André Borschberg, qui vont jusqu'à piloter 14 heures de suite. Le manque de sommeil est donc largement ressenti. Mais à terme, l'équipe qui a travaillé sur ce premier modèle prévoit la conception d'un avion biplace afin d'éviter les escales et économiser l'énergie des pilotes. Car selon André Borschberg, "la vie est plus intéressante lorsque l'on essai de nouvelles choses" et ce premier défi, ne représente que le début d'une nouvelle ère.


 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ex abrupto
- 17/06/2015 - 22:43
En effet...
...cet avion, bien que technologiquement impressionnant, est un cul de sac technologique: en imaginant des cellules solaires à 100% de rendement, ses capacités d'emport et de vitesse resteraient très en deça des nécessités commerciales à cause de la quantité d'énergie totale trop faible. Ce qui n'interdit pas l'avion électrique, mais avec des moyens de stockage de l'energie (Hydrogène , batteries????) pour la durée du vol
J'accuse
- 16/06/2015 - 16:10
Dessine-moi un mouton
J'ai du mal à partager l'enthousiasme. Solar Impulse n'est pas un prototype: il est trop éloigné d'un modèle d'avion utilisable; ses vols sont des tests pour améliorer la technologie des batteries et des cellules photovoltaïques, et non pour rendre plausible la construction d'un véritable avion commercial, même à très longue échéance. Il suffirait de faire des ronds au-dessus de l'Europe, ce qui réduirait les risques pour les pilotes, plutôt que d'aller survoler des océans, avec des milliers de kilomètres à franchir d'une terre à l'autre. J'ai le sentiment que les pilotes ont envie de réaliser un rêve personnel qu'ils ne pourront pas faire en raison de leur âge, et d'imprimer leurs noms dans les livres de records et d'histoire, en faisant croire qu'ils posent des jalons pour l'avion d'un futur proche. Ils ne sont ni Magellan ni Lindbergh ni Saint-Exupéry ni de Vinci ni Volta, mais ils aimeraient bien qu'on les voit ainsi.