En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

05.

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 12 heures 10 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 13 heures 7 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 17 heures 2 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 18 heures 11 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 18 heures 50 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 19 heures 51 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 11 heures
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 12 heures
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 12 heures 28 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 13 heures 13 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 16 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 16 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 17 heures 24 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 18 heures 16 min
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 19 heures 10 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 20 heures 24 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 12 heures
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 13 heures
© Le Cab
Benjamin Cardoso.
© Le Cab
Benjamin Cardoso.
Série de l'été : ces échecs qui mènent au succès

Benjamin Cardoso - Le Cab : "Nous avions seulement deux mois pour nous mettre en conformité avec la loi"

Publié le 04 août 2015
Lorsqu'il lance sa start-up en 2012 Benjamin Cardoso, fondateur de Le Cab, service de VTC concurrent français du géant Uber, sait qu'il s'attaque à un marché en plein développement. Il est pourtant loin de s'imaginer l'impact que peut avoir l'évolution de la réglementation.
Fondateur de l'entreprise Le Cab et président de la FFTPR (Fédération française du trasnport de personnes sur réservation) 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Cardoso
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur de l'entreprise Le Cab et président de la FFTPR (Fédération française du trasnport de personnes sur réservation) 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lorsqu'il lance sa start-up en 2012 Benjamin Cardoso, fondateur de Le Cab, service de VTC concurrent français du géant Uber, sait qu'il s'attaque à un marché en plein développement. Il est pourtant loin de s'imaginer l'impact que peut avoir l'évolution de la réglementation.

Nous avons commencé dans un secteur où la réglementation a évolué de manière radicale. Au départ, pour devenir chauffeur, les seules obligations étaient d’avoir un casier judiciaire vierge, un niveau baccalauréat ainsi que trois ans de permis. Puis la loi s’est endurcie le 1 novembre 2013 et a exigé 250 heures de formation (3 mois temps plein) : pour 3000 candidatures en Ile-de-France, la capacité de formation n’était que de 400 places. Cette restriction, face à une demande en chauffeurs croissante, a été notre vraie difficulté en tant que start-up.

Mais nous avons réussi à la transformer en une force : nous avons réagi en créant notre propre école ! Le Cab Academy est une école qui forme pendant trois mois les chauffeurs. Il s’agit là d’une logique complètement nouvelle, qui nous a conduit à repenser totalement notre business model. Aujourd’hui nous formons 1 000 étudiants-chauffeurs, soit deux fois et demi ce que l’ensemble de l’Ile-de-France faisait avant. Nous répondons ainsi à une vraie demande à travers un service qui, au départ, n’était pas dans notre champs d’activité. 

"Seulement deux mois pour nous mettre en conformité avec la loi"

Pour autant, tout ne s’est pas fait sans difficultés. Nous avions seulement deux mois pour nous mettre en conformité avec la loi et former nos chauffeurs. Or, pour créer une telle école, les contraintes administratives sont assez lourdes : six mois pour constituer un dossier de demande d’agrément avec liste des professeurs et du programme qui sera délivré aux étudiants, puis trois mois avant d’avoir la réponse du préfet. Avec un timing si serré, je peux vous assurer que le stress était très présent !

Mais face à ces barrières à l’entrée que nous avons su surmonter, nous sommes désormais la seule entreprise VTC à avoir notre école : à partir de maintenant, 80% des futurs chauffeurs de VTC seront formés par Le Cab. Nous avons ainsi la garantie de récupérer les meilleurs chauffeurs, et d’assurer notre croissance plus facilement que nos concurrents.

"Si la réaction n'est pas immédiate, c'est l'existence même de l'entreprise qui est en jeu"

Cette réorientation vers un nouvel axe de développement s’est aussi transformé en atout qualitatif dans la mesure où les chauffeurs qui sortent de notre école bénéficient d’un niveau bien supérieur au niveau de ceux qui exerçaient à l’époque où les conditions étaient quasi-inexistantes, et peuvent donc offrir au client une amélioration considérable du service perçu : connaissance de Paris, savoir vivre, conduite éco-friendly…

La contrainte réglementaire nous a de fait amenés à développer cette école, et désormais celle-ci représente notre atout principal face aux entreprises qui opèrent sur le même marché que nous. Je conseillerais donc aux jeunes entrepreneurs de faire preuve de la plus grande clairvoyance possible pour savoir anticiper les moindres évolutions qui peuvent toucher leur secteur, et ne pas avoir peur de repenser complètement leur business model. Si la réaction n’est pas immédiate, c’est l’existence même de l’entreprise qui est en jeu. 

[RETOUR AU DOSSIER DE LA SÉRIE]

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

05.

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires