En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 11 heures 31 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 12 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 15 heures 31 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 16 heures 32 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 17 heures 43 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 19 heures 4 sec
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 19 heures 31 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 20 heures 19 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 21 heures 14 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 21 heures 30 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 12 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 15 heures 12 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 15 heures 45 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 17 heures 10 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 18 heures 42 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 20 heures 44 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 21 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 22 heures 22 min
© Reuters
La reine d'Angleterre s'entretient toutes le semaines avec le Premier ministre britannique
© Reuters
La reine d'Angleterre s'entretient toutes le semaines avec le Premier ministre britannique
God save the Queen

Elizabeth II peut conduire sans permis et possède tous les dauphins du royaume : les curieux privilèges de la reine d'Angleterre

Publié le 28 mai 2015
Potiche pour les uns, symbole indispensable de l'identité britannique pour les autres, la souveraine peut en tout cas profiter d'étranges régimes de faveur.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Potiche pour les uns, symbole indispensable de l'identité britannique pour les autres, la souveraine peut en tout cas profiter d'étranges régimes de faveur.

En Angleterre, le pouvoir de la reine est avant tout symbolique. L'exécutif de cette monarchie constitutionnelle est assuré par le Premier ministre, en l'occurrence David Cameron. Cependant, dans les textes, Elisabeth II, dispose d'un certain nombre de privilèges parfois insolites.

Tout d'abord, "techniquement, la totalité des cygnes de la Tamise appartiennent à la reine. Cependant, elle n'exerce son droit de propriété qu'à certaines occasions", rapporte Business Insider. A titre d'exemple, le "Swan Upping" (levée de cygnes) est un événement annuel où les cygnes sont attrapés, marqués, pesés puis relâchés. Une tradition qui remonte au XIIe siècle et qui fut formalisée par Edouard IV en 1482.

La reine est également propriétaire des dauphins et baleines. "En 1324, sous le règne Edward II, une loi proclame 'poissons royaux', les esturgeons, marsouins, dauphins et baleines du royaume. Une loi qui n'a jamais été abolie comme le précise le site officiel de la couronne. Interrogé sur le sujet il y a quelques années, Buckingham a fait savoir que cela ne concernait pas les poissons d'élevage. Mais ramassez un dauphin sur la côte britannique, et vous verrez la reine débarquer pour réclamer ce qui lui appartient", explique Paris Match.

Autre privilège d'un genre différent mais tout aussi insolite : "la reine peut conduire sans permis ni plaque d'immatriculation", souligne le Time. Mais Elisabeth II n'a que faire de se passe-droit. Elle a appris à conduire durant la Seconde Guerre mondiale. De plus, "elle n'a pas peur de montrer ses talents de pilote. En 1998, elle a surpris le roi Abdallah d'Arabie saoudite en lui faisant faire un tour de Balmoral en voiture", rappelle Business Insider. Dans la même veine, la reine n'a pas besoin de passeport ni de payer des taxes. Cependant, elle  a choisi de le faire en 1992.

La reine risque également de faire des envieux puisqu'elle célèbre deux anniversaires dans l'année. Le premier en tant que personne privée, le second en tant que reine d'Angleterre. "Les célébrations officielles de couronnement se tiennent souvent un autre jour que l'anniversaire réel, particulièrement quand cet anniversaire n'a pas lieu l'été", précise le Royal Mint.

Si tous ces exemples relèvent de l'anecdote et du folklore, le pouvoir de la reine est sur le papier bel et bien réel. "Comme notre président de la République, la reine est chef des armées et elle nomme le Premier ministre issu de la majorité parlementaire. Elle est également chef de l'Église anglicane et entérine la nomination des prélats. Elle peut s'opposer à des lois, accepter ou refuser la dissolution du Parlement. Donc en théorie bloquer ou influer la vie politique du pays, ce qui n'arrive jamais car Élisabeth II tient à son impartialité politique", souligne le Point.

"Légalement, rien ne l’empêche de faire entrer son pays en guerre, de lever de nouveaux impôts, ou de reconnaître officiellement la supériorité française au rugby. Évidemment, Elizabeth serait déchue de son trône du jour au lendemain par les citoyens de la démocratie britannique. Ce serait légitime, car selon la tradition britannique de la monarchie constitutionnelle, le souverain laisse l’exercice de son pouvoir au parlement", ajoute Paris Match.

Elle possède également un pouvoir sur les pays du Commonwealth : Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Jamaïque… "En 1975, le représentant de la reine de l'époque, le gouverneur général sir John Kerr, renvoya le Premier ministre en réponse à la paralysie totale dans lequel le pays était plongé", raconte Business Insider.

Rappelons également que la reine s'entretien de manière hebdomadaire avec le Premier ministre. "A ce titre, Elizabeth reçoit chaque mercredi, sauf à Noël, le Premier ministre britannique. Aucun conseiller, aucun aide, mais un simple tête à tête entre la souveraine et son Premier ministre. Ce sont les fameuses «weekly audiences» durant lequel elle a, selon le site officiel de la monarchie, «le droit et le devoir de faire part de ses vues sur les affaires du pays», explique Paris Match. Des séances discussions qui sont prises très au sérieux. Au début de son règne, entre 1952 et 1955, Elisabeth n'avait d'autre interlocuteur que Winston Churchill. Une bonne manière de se former à la politique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 28/05/2015 - 11:21
La Reine Elizabeth II: ses messages discrets.
Le fait qu'elle conduise elle même la voiture pour faire visiter le domaine de Balmoral au Roi Abdallah d'Arabie est un message politique discret: elle entendait rappeler au Roi Abdallah l'iniquité de l'interdiction faite aux femmes de conduire en Arabie Saoudite
zouk
- 28/05/2015 - 11:15
La Reine Elizabeth II
Pour amusants que soient ces détails, nous ne devons certainement pas négliger deux facteurs: 1. elle dispose d'un pouvoir réel important même si elle ne l'exerce qu'avec discrétion 2. l'amour des Britanniques pour elle est très profond, et comme symbole du Royaume et de sa souveraineté et pour elle même.