En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 min 32 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 1 heure 36 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 4 heures 4 sec
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 6 heures 54 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 7 heures 15 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 1 heure 41 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 4 heures 1 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 6 heures 50 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 7 heures 19 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 jour 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
PayPal réfléchit au développement d'une pilule ingérable qui remplacerait à l'avenir nos mots de passe.
© Reuters
PayPal réfléchit au développement d'une pilule ingérable qui remplacerait à l'avenir nos mots de passe.
Corps multi-fonction

Paypal inventa une pilule pour que notre corps devienne le meilleur (?) des mots de passe

Publié le 12 mai 2015
Encore un mot de passe oublié ? Jonathan Leblanc, qui travaille à PayPal sur le sujet, a annoncé que la “prochaine vague de mots de passe sera comestible ou injectable". Le site de paiement en ligne envisagerait dans un futur proche de remplacer notre mot de passe par une pilule que l'on avalerait.
Jean-Paul Pinte est docteur en information scientifique et technique.Maître de conférences à l'Université Catholique de Lille, il est expert en cybercriminalité.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Pinte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Pinte est docteur en information scientifique et technique.Maître de conférences à l'Université Catholique de Lille, il est expert en cybercriminalité.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Encore un mot de passe oublié ? Jonathan Leblanc, qui travaille à PayPal sur le sujet, a annoncé que la “prochaine vague de mots de passe sera comestible ou injectable". Le site de paiement en ligne envisagerait dans un futur proche de remplacer notre mot de passe par une pilule que l'on avalerait.

Atlantico : Comment une pilule pourra-t-elle remplacer nos mots de passe ?

Jean-Paul Pinte : La problématique des mots de passe pour les internautes que nous sommes n’est pas nouvelle. Certains ont trouvé la parade en ayant leur propre méthode pour les créer, les modifier et s’en souvenir avec aussi leurs propres astuces. Certains vont plus loin et confient cette gestion automatique de gestion de mot de passe à des logiciels tels que Tomsguide.fr, des applications en ligne ou sur Smartphone (All passwords, Kel pass, etc.) car ils ne peuvent pas se souvenir de tous. D’autres enfin attendent que des solutions comme celles de Jonathan Leblanc se démocratisent car il est question de culture et de prise de conscience chez nos citoyens déjà submergés par la fulgurante évolution des technologies non sans risque pour leur sécurité et leurs données.

Le système d’intégration de mot de passe dans notre organisme pourrait ainsi se faire par le simple avalement d’une pilule qui comprendrait un composant implanté sur cette dernière et lisible à travers le corps par un lecteur telle une puce RFID (Radio Frequency Identification), à travers votre peau par le biais d’un patch adhésif dont les tatouages intelligents font partie, voire encore transmissible via Smartphone comme on peut déjà le pratiquer avec le paiement sans contact. Pour l’instant nous n’en sommes qu’à l’étape où cette prise de pilule serait à renouveler car il nous faut penser sa durée de vie, sa conservation et son circuit dans notre organisme par exemple. A partir de là sinon tout reste imaginable …

A quelle échéance peut-on imaginer que cette technologie de pilule soit fonctionnelle ? Les clients s'y convertiraient-ils facilement ? Qu’apporterait cette technologie aux clients ?

Jean-Paul Pinte : L’évolution de cette technologie pourrait se faire assez rapidement car comme dans toutes les évolutions du numérique les résultats ont souvent dépassé les espérances de leurs créateurs.  Des objets connectés ou cyberpillules ont déjà fait l’objet en France de ce que l’on appelle « l’implantable technology » qui consiste à implanter des puces à l’intérieur de notre corps. Ces cyberpillules délivrent déjà des informations au patient et à son médecin via leur smartphone. Ces cyberpillules sont déjà capables après ingestion de mesurer des paramètres biophysiques et d’envoyer des informations au médecin. Des chercheurs européens ont développé un nano robot dans ce sens dont les 15 modules avalés par le patient pour s’assembler dans l’intestin en vue d’effectuer des opérations complexes.

Mais comme je le précisais précédemment, il faut penser dans notre cas de mémorisation de mot de passe à intégrer la dimension de durée de conservation de la pilule dans notre corps. Tout ceci va bien au-delà de la "wearable technologie", technologie qui se porte tout et que nous connaissons déjà pour beaucoup avec les objets connectés comme les montres ou les bracelets.

Comme pour toute technologie il est aussi ici question d’éthique et de sécurité des personnes qui décideraient de se les approprier et là nous n’en sommes qu’aux prémices. Ce qui est sûr c’est que la seconde décennie de ce XXIème siècle verra ces technologies au point avec d’autres ouvertures que celles de la gestion des mots de passe. On parle déjà d’homme connecté.

Cette technologie serait une mémoire secondaire à laquelle nous ferions appel si besoin mais qui pourrait vite de venir une sorte de cerveau connecté comme l’on piloterait directement son ordinateur grâce à son cerveau. Elle serait aussi un moyen de sécuriser ses données tout en protégeant son ADN numérique.

De son côté Motorola, a inventé le "tatouage électronique" pour remplacer le code PIN de son téléphone. Quels sont les enjeux économiques qui expliquent le développement de toutes ces initiatives ?

Jean-Paul Pinte : Le marché est énorme. Les exemples ne manquent pas aujourd’hui et comme l’a fait un groupe de chercheurs au Texas en créant un type d’encre de tatouage composée de microparticules pouvant rassembler puis envoyer des données relatives à notre organisme il y a fort à penser que beaucoup d’applications dans tous les domaines de notre société seront amenés à être bouleversés ces toutes prochaines années.

Nos vies sont aussi devenues numériques et la cible des mobinautes est devenue énorme. Nos mots de passe sont aussi au centre d’une vie connectée et en constitue les moteurs. La montée en puissance des données est aussi un enjeu économique qui explique le développement de nouvelles initiatives comme le Big Data et l’Open Data. Ces derniers pourraient et vont être couplés de toute évidence à des technologies comme celles évoquées avec notre pilule.

Elles sont aussi un avantage concurrentiel pour les acteurs les plus proches des consommateurs finaux. Tout reste donc à croire que les enjeux économiques d’équipement de ces cibles vont arriver assez vite car il sera question de plus en plus de se protéger dans cette cyber-société.

Avant de voir ces pilules et ces tatouages débarquer dans notre quotidien, les mots de passe biométriques sont-ils la prochaine étape ? Quelles sont les prochaines innovations dans ce secteur?

Jean-Paul Pinte : Comme Jonathan Leblanc, je suis surpris que la poursuite de l'empreinte magique ou le scanner de l'iris semble être mises de côté. Il faut savoir que les données biométriques sont déjà la nouvelle étape car elles représentent encore aujourd’hui la plus grande sécurité bien qu’elles ne soient pas inviolables comme le démontre l’exemple des hackers du Chaos Computer Club connu pour avoir contourné la reconnaissance digitale de l’Iphone 5S. On peut me voler ma carte de crédit mais pas mes empreintes digitales par exemple et des données biométriques par rapport aux mots de passe ne peuvent pas être modifiées ni être rendues anonymes en cas de piratage.

Selon Alain Goode, PDG de Goode Intelligence, la biométrie sera utilisée sur les appareils de 39 millions de personnes d’ici fin 2015. Apple vient ainsi d’acquérir Authentec, une entreprise spécialisée dans la sécurité mobile biométrique.

La biométrie vocale est aussi une solution comme c’est l’exemple chez Welles Fargo où se pratique la réinitialisation des mots de passe par la voix et par téléphone, même si certains ont déjà eu l’idée de copier une voix. Dans ce cas elle pourrait être un second facteur d’authentification.

La reconnaissance faciale comme la reconnaissance vocale et les empreintes digitales ne sont donc plus infaillibles mais on trouve un peu plus difficile à reproduire et plus exigeant comme le dessin des veines. Le mot de passe tel que nous le connaissons aurait donc encore de beaux jours et la solution pour nous resterait encore de bien savoir comment gérer nos mots de passe pour éviter les "123456" ou encore les "password". Les deux sont encore les lauréats faisant en Amérique du  Nord et en Europe de l’Ouest.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires