En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 1 heure 11 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 2 heures 23 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 4 heures 5 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 4 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 5 heures 52 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 9 heures 29 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet
il y a 9 heures 50 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 10 heures 20 min
décryptage > France
Dichotomie

Gilets jaunes, black blocks et délinquants : une répression à géométrie variable

il y a 11 heures 9 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 1 heure 40 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 2 heures 48 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 4 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 5 heures 45 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 6 heures 41 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 8 heures 15 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 9 heures 41 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 10 heures 7 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Politique
Futurs scrutins

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

il y a 11 heures 23 min
© Pixabay
L’immobilisme coupable de la zone euro face au dossier grec pourrait gâcher la reprise et provoquer une crise du type "Lehman Brothers".
© Pixabay
L’immobilisme coupable de la zone euro face au dossier grec pourrait gâcher la reprise et provoquer une crise du type "Lehman Brothers".
Pénalités de retard

La bombe grecque : l’Europe menacée d’une nouvelle crise à la 2008 en raison du pourrissement de la situation

Publié le 07 mai 2015
En l’espace de quelques séances boursières, les taux d’intérêts de la plupart des pays de la zone euro se sont envolés. L’immobilisme coupable de la zone euro face au dossier grec pourrait gâcher la reprise et provoquer une crise du type "Lehman Brothers".
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En l’espace de quelques séances boursières, les taux d’intérêts de la plupart des pays de la zone euro se sont envolés. L’immobilisme coupable de la zone euro face au dossier grec pourrait gâcher la reprise et provoquer une crise du type "Lehman Brothers".

Depuis le 28 avril dernier, c’est-à-dire en l’espace d’une semaine, le taux d’emprunt à 10 ans de l’Etat français a plus que doublé. D’un point bas record de 0.33% atteint à la mi-avril, le taux français est passé à 0.86% au cours de la séance de ce 6 mai 2015. Si d’un point de vue nominal (une hausse de 0.53 point) le résultat n’est guère impressionnant, la progression de 160% en moins d’un mois interpelle. Et il n’est pas question que de la France.

En effet, au courant des mêmes séances de ce début de mois de mai, l’Allemagne a vu son taux à 10 ans être multiplié par 5, passant d’un niveau inférieur à 0.10% pour atteindre 0.55%. Pour l’Espagne, la hausse nominale devient plus sérieuse, passant de 1.20% à 1.86% (+0.66%) en l’espace d’un mois. Même chose pour l’Italie qui passe de 1.20% à 1.90%. En quelques jours, la plupart des pays de la zone euro ont vu s’envoler le bénéfice de la baisse des taux qui s’était installée depuis le début de l’année 2015.

Au même moment, les bourses européennes décrochaient, perdant entre 5 et 10% de leur valeur selon les pays, pour effacer également une partie des gains enregistrés depuis décembre 2014. Et ce n’est pas fini. Car après la forte baisse de l’euro survenue au cours des derniers mois, pour atteindre le seuil de 1.05 USD le mois dernier, la monnaie unique est revenue à un niveau de 1.13 USD.

Au-delà du constat de la brutalité des mouvements financiers de ces derniers jours, les causes restent à être identifiées. Car deux forces apparemment contradictoires sont en place; une bonne voire une très bonne nouvelle qui est celle de la révision à la hausse des anticipations de croissance et d’inflation, et une mauvaise nouvelle qui est la montée en puissance d’une crise grecque potentiellement dévastatrice.

Mais dans un premier temps et de façon totalement contre-intuitive, la hausse des taux est à placer au rang des bonnes nouvelles. En effet, parce que les taux d’intérêts à long terme reflètent, pour une large part, l’addition des anticipations de croissance et d’inflation, la hausse récente n’est donc rien d’autre que la traduction, dans la réalité, de meilleures anticipations de croissance au sein de la zone euro. Mais également d’un rétablissement progressif d’une inflation supérieure à son niveau actuel, c’est-à-dire plus proche de 2% que de 0% sur le moyen terme. Il n’est ici pas nécessaire d’être magicien pour se rendre compte que les taux bas constatés en Europe depuis plusieurs années ne sont que le corolaire de l’absence de croissance du continent.

Mais, depuis l’intervention de la Banque centrale européenne en janvier dernier, et la mise en place d’un programme d’assouplissement monétaire de grande ampleur, la donne a changé. En l’occurrence, les prévisions formulées par la Commission Européenne le mardi 5 mai font état d’une croissance européenne de 1.5% pour 2015, soit 0.2 point de plus que la dernière mouture réalisée, puis de 1.9% pour l’année 2016. Du côté de l’inflation, les prévisions font état d’une hausse des prix de 0.1% pour 2015, puis de 1.5% en 2016. L’ensemble des prévisions faites sont à la hausse et justifient donc une bonne part de la hausse des taux enregistrée au cours des dernières séances.

Dans un second temps, un autre facteur, moins flatteur, vient troubler le jeu européen. Car la question de la dette grecque en particulier, et de la Grèce en général, n’est toujours pas réglée. Pendant que les européens durcissent le ton pour faire céder le gouvernement Syriza, et lui faire admettre la poursuite du programme austéritaire, le Premier ministre Alexis Tsipras continue de jouer sa propre musique. C’est-à-dire la contestation pure et simple de la validité intellectuelle du programme économique destiné à ses compatriotes. C’est-à-dire une situation de blocage total, et d’incompréhension mutuelle, entre l’ex-Troïka et la Grèce.

Le résultat de ce combat de coqs est une probabilité de plus en plus forte d’une Grèce mis au ban de la zone euro. Une perspective qui, bien que parfois souhaitée par quelques-uns, devrait susciter un peu plus d’interrogations parmi les dirigeants de la zone euro.

Ainsi, selon Bill Emmot; "Pourquoi la Grèce pourrait être le nouveau Lehman", ou encore Eric Rosengren, Président de la Réserve fédérale de Boston, qui déclarait dès la mi-avril 2015 :

"Je voudrais dire à certains analystes européens qui pensent qu’une sortie de la Grèce de la zone euro ne sera pas un problème, que certains pensaient que Lehman Brothers ne serait pas un problème". "Je ne serais pas si confiant, juste parce que l'économie grecque est petite par rapport à la taille de l'économie européenne, que quelque chose comme ça ne serait pas une dislocation majeure. Je pense que tout le monde devrait être un peu inquiet"

Et cette perspective de dislocation, faisant aujourd’hui partie d’un scénario crédible, provoque également une révision des primes de risque au sein de la zone euro, entrainant de ce fait une hausse, bien que marginale, des taux d’intérêts. Comme cela est le cas de l’Espagne, de l’Italie, de l’Irlande ou du Portugal.

La zone euro subi les contraintes de forces opposées, entre une réelle amélioration des perspectives économiques, fruit des efforts de Mario Draghi et de la BCE, et un blocage politique aussi grotesque qu’irresponsable de la part des dirigeants européens, sur la situation de la Grèce. Il est encore possible de tout gâcher.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zeliclic
- 07/05/2015 - 23:00
mais monsieur Sylvestre
continuera à nous expliquer que les fraudeurs grecs doivent la fermer et accepter le diktat de ceux qui ont raison ...
Le problème est que plus on veut être sûrs qu'iqu'il payeront moins ils peuvent payer.
Arrêtons d'avoir un jugement moral et soyons enfin pragmatiques.
clint
- 07/05/2015 - 15:51
"L' Europe " est au mieux un "Hollande" !
Il ne peut rien sortir de se "machin" de plus en plus ingouvernable et qui surtout, comme Hollande soit ne prend aucune décision concrète, soit a des velléités d'autorité qui retombent vite dans un salmigondis de fausses synthèses. Plus aucun pays européen ne peut s'en sortir seul face à la Chine, aux US, et bientôt l'Inde, etc L' Europe est encerclé de conflits qui ne la concernent pas qui viennent prendre la 1ère place des problèmes (immigration débridée, terrorisme, etc), l'Europe n'a même plus de valeurs car elle s'est couchée avec le communautarisme. Tout ceci pour dire que l' Europe doit vraiment choisir maintenant sa voie : soit du simple libre échange et la suppression de la Commission, du Parlement, soit un but affiché de fédéralisme. Tant qu'il y aura des Hollande incapables de décider, comme il le fait encore même pour son orientation économique, et des blocages par n'importe quel troublions à la Grèce, rien ne sera faisable