En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

04.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

05.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

06.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

07.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 2 min 29 sec
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 39 min 18 sec
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 56 min 35 sec
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 1 heure 51 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 2 heures 8 min
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’aggravation de la crise, Bruno Le Maire renforce les mesures de soutien mais évite toute nouvelle contrainte réglementaire

il y a 3 heures 45 min
pépites > Santé
Coronavirus
Le ministre de la Santé annonce une rallonge budgétaire de 2,5 milliards d'euros pour les hôpitaux et les soignants (qui bénéficieront d'une majoration de 50 % des heures supplémentaires)
il y a 3 heures 52 min
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 16 heures 17 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 28 min 58 sec
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 50 min 58 sec
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 1 heure 7 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 1 heure 38 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 1 heure 56 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 2 heures 9 min
décryptage > Politique
Ambiguïtés ?

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Santé
Couvre-feu jusqu’à l’été ?

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

il y a 3 heures 52 min
pépites > Justice
Terrorisme
Conflans : sept personnes déférées en vue de l’ouverture d’une information judiciaire, selon le Parquet national antiterroriste
il y a 4 heures 17 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 18 heures 19 min
Faux-tographes

Lytro : la culture numérique, trop parfaite pour être photogénique

Publié le 30 octobre 2011
L'ascension fulgurante de la "culture numérique" s'observe notamment dans l'art photographique. Dernière trouvaille : un appareil photo, le Lytro, qui permet de supprimer toute zone de flou. Rater une photo devient mission impossible. Dommage ?
Christian Gattinoni
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Photographe et critique d'art.Rédacteur en chef de la revue en ligne d'art contemporain La Critique, il enseigne également à l'Ecole normale supérieure de la photographie.  Auteur de La photographie contemporaine (Scala, 2009) 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ascension fulgurante de la "culture numérique" s'observe notamment dans l'art photographique. Dernière trouvaille : un appareil photo, le Lytro, qui permet de supprimer toute zone de flou. Rater une photo devient mission impossible. Dommage ?

Atlantico : Une start-up américaine vient d’annoncer la commercialisation en 2012 d’un appareil photo, le Lytro, dont la mise au point se fait uniquement a posteriori. L’innovation tient en une chose : on peut supprimer toute zone de flou. Rater une photo devient presque impossible… ?

Christian Gattinoni : Il serait vraiment dommage de parvenir ainsi à une photo inratable. On sait depuis Man Ray que toutes sortes de ratés sont porteurs d’un intérêt esthétique. Clément Chéroux, actuel conservateur pour la photographie à Beaubourg, a même publié un livre intitulé « La Fautographie, petite histoire de l’erreur photographique ». Il existe aussi le « Manuel de la photo ratée » de Thomas Lélu. Cette manie actuelle de s’assurer qu’une photo est totalement parfaite, correspond à une norme technologique qui n’a rien à voir avec les normes esthétiques que les artistes essaient de mettre en place.

Yannick Vigouroux, par exemple, avec son manifeste de la « photographie pauvre », qui utilise au contraire des appareils photos de basse qualité, est le défenseur d’une photo qui revendique une forme approximative, et potentiellement très puissante, dans la mesure où elle correspondrait parfois plus à des effets et normes de vision qu’à des impératifs seulement techniques. 

 

Justement, cette recherche perpétuelle de la perfection technique ne nuit-elle pas à la création originale, au talent du photographe ?

Non, parce qu’un artiste photographe va essayer de détourner la machinerie technologique pour se l’accaparer et créer sa propre histoire. Donc je pense que dans ces nouvelles fonctionnalités proposées par le Lytro, les créateurs un peu intelligents sauront trouver leur propre protocole, en vue d'atteindre une autre qualité d’image qui n’est pas prévue par le fabricant.

 

Dans un angle plus général, ne pensez-vous pas que la culture numérique, de par son accessibilité à tous et la facilitation technique qu’elle offre, risque de tuer la créativité artistique ?

Pas vraiment. Depuis les années 1960, on sait avec le travail des sociologues sur un « art moyen », que la photographie est concernée par cette question : la compétition avec les amateurs, déjà en place même au 19ème siècle, est bel et bien présente, mais n’a jamais, par ailleurs, empêché les projets artistiques de se mettre en place. 

Dans un autre domaine, j’ai eu le plaisir de travailler à France Culture, pour faire des émissions radio sur les arts visuels, et à l’époque j’avais travaillé avec un des grands maîtres de la radio au 20ème siècle, Yann Paranthoën, qui lui ne pensait que par la bande magnétique d’enregistrement. Or on sait qu’aujourd’hui, dans le cadre des enregistrements sonores, les enregistreurs numériques sont capables de donner une qualité sonore à des niveaux très intéressants. Mais ce que Yann Paranthoën mettait dans les 33 tours c’était le bruit de fond, l’imperfection de la chose, le charme, et surtout la corporalité du son. Il en va de même pour l’art photographique.

 

Le risque, à terme, est donc d’arriver à une expression artistique froide, dénuée de charme… ?

Oui, mais je crois qu’il y a également un autre risque. Je suis enseignant à l’ENSP, et j’attire l’attention de mes étudiants sur le fait qu’on a peut-être perdu une chose, à savoir une forme d’archivage des images. Beaucoup de photographes de ma génération, et même celles antérieures, travaillaient à partir de la planche contact, qui permettait, quand on y revenait quelques années après, de retrouver des intuitions qu’on avait eues, et permettait alors de continuer le travail, dans un autre sens. Or aujourd’hui, il est vrai qu’on a tendance à effacer immédiatement les images sans avoir le temps d’y réfléchir, pour gagner de la place sur les disques et cartes mémoires. 

Voici le principal danger : même pour une photo de famille, les gens ne la tirent plus sur papier! Elles sont conservées sous la forme d'un fichier, mais on ne les tire plus, on les envoie d’un ordinateur à un autre, elles sont immatérielles. Le temps des images amateurs, sur papier, que l’on possédait auparavant, est malheureusement révolu. Il en va de même pour les artistes de métier: ils ne produisent plus que les images qui sont faites pour être accrochées, vendues…

 

Mais a contrario, n’est-ce-pas nier un peu le progrès que de dévoyer ces techniques qui améliorent les performances, et donc la forme d’art concernée… ?

D'une certaine manière, vous avez raison. Et par ailleurs, je travaille beaucoup sur les rapports entre danse et photographie, et lorsque l’on est en répétition dans un studio de danse, on ne peut pas arroser les danseurs de nos flashes. Le fait d’avoir du numérique et de pouvoir travailler dans des conditions inimaginables il y a encore 10 ans est tout de même un progrès : on peut travailler sans flash, on peut rendre lumineuses des situations peu éclairées. Cela est valable pour tous types de photographies. L’important est finalement le  positionnement d’un artiste dans sa propre histoire, à partir de son propre corps, et dans un ensemble d’images, un projet complet. 

 

Le travail a posteriori, en l’occurrence la retouche, est-il une démarche aussi artistique que la photographie elle-même ?

Non pas vraiment. Mais c’est une partie importante. Elle l’a toujours été, même du temps de l’analogique et de l’argentique (retouches labo…). 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires