En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 16 min 14 sec
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 1 heure 23 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 2 heures 27 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 4 heures 52 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 6 heures 37 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 9 heures 11 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 9 heures 53 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 10 heures 29 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 21 heures 15 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 1 heure 1 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 2 heures 1 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 2 heures 48 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 5 heures 18 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 10 heures 15 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 10 heures 43 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 22 heures 10 min
Faux-tographes

Lytro : la culture numérique, trop parfaite pour être photogénique

Publié le 30 octobre 2011
L'ascension fulgurante de la "culture numérique" s'observe notamment dans l'art photographique. Dernière trouvaille : un appareil photo, le Lytro, qui permet de supprimer toute zone de flou. Rater une photo devient mission impossible. Dommage ?
Photographe et critique d'art.Rédacteur en chef de la revue en ligne d'art contemporain La Critique, il enseigne également à l'Ecole normale supérieure de la photographie.  Auteur de La photographie contemporaine (Scala, 2009) 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Gattinoni
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Photographe et critique d'art.Rédacteur en chef de la revue en ligne d'art contemporain La Critique, il enseigne également à l'Ecole normale supérieure de la photographie.  Auteur de La photographie contemporaine (Scala, 2009) 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ascension fulgurante de la "culture numérique" s'observe notamment dans l'art photographique. Dernière trouvaille : un appareil photo, le Lytro, qui permet de supprimer toute zone de flou. Rater une photo devient mission impossible. Dommage ?

Atlantico : Une start-up américaine vient d’annoncer la commercialisation en 2012 d’un appareil photo, le Lytro, dont la mise au point se fait uniquement a posteriori. L’innovation tient en une chose : on peut supprimer toute zone de flou. Rater une photo devient presque impossible… ?

Christian Gattinoni : Il serait vraiment dommage de parvenir ainsi à une photo inratable. On sait depuis Man Ray que toutes sortes de ratés sont porteurs d’un intérêt esthétique. Clément Chéroux, actuel conservateur pour la photographie à Beaubourg, a même publié un livre intitulé « La Fautographie, petite histoire de l’erreur photographique ». Il existe aussi le « Manuel de la photo ratée » de Thomas Lélu. Cette manie actuelle de s’assurer qu’une photo est totalement parfaite, correspond à une norme technologique qui n’a rien à voir avec les normes esthétiques que les artistes essaient de mettre en place.

Yannick Vigouroux, par exemple, avec son manifeste de la « photographie pauvre », qui utilise au contraire des appareils photos de basse qualité, est le défenseur d’une photo qui revendique une forme approximative, et potentiellement très puissante, dans la mesure où elle correspondrait parfois plus à des effets et normes de vision qu’à des impératifs seulement techniques. 

 

Justement, cette recherche perpétuelle de la perfection technique ne nuit-elle pas à la création originale, au talent du photographe ?

Non, parce qu’un artiste photographe va essayer de détourner la machinerie technologique pour se l’accaparer et créer sa propre histoire. Donc je pense que dans ces nouvelles fonctionnalités proposées par le Lytro, les créateurs un peu intelligents sauront trouver leur propre protocole, en vue d'atteindre une autre qualité d’image qui n’est pas prévue par le fabricant.

 

Dans un angle plus général, ne pensez-vous pas que la culture numérique, de par son accessibilité à tous et la facilitation technique qu’elle offre, risque de tuer la créativité artistique ?

Pas vraiment. Depuis les années 1960, on sait avec le travail des sociologues sur un « art moyen », que la photographie est concernée par cette question : la compétition avec les amateurs, déjà en place même au 19ème siècle, est bel et bien présente, mais n’a jamais, par ailleurs, empêché les projets artistiques de se mettre en place. 

Dans un autre domaine, j’ai eu le plaisir de travailler à France Culture, pour faire des émissions radio sur les arts visuels, et à l’époque j’avais travaillé avec un des grands maîtres de la radio au 20ème siècle, Yann Paranthoën, qui lui ne pensait que par la bande magnétique d’enregistrement. Or on sait qu’aujourd’hui, dans le cadre des enregistrements sonores, les enregistreurs numériques sont capables de donner une qualité sonore à des niveaux très intéressants. Mais ce que Yann Paranthoën mettait dans les 33 tours c’était le bruit de fond, l’imperfection de la chose, le charme, et surtout la corporalité du son. Il en va de même pour l’art photographique.

 

Le risque, à terme, est donc d’arriver à une expression artistique froide, dénuée de charme… ?

Oui, mais je crois qu’il y a également un autre risque. Je suis enseignant à l’ENSP, et j’attire l’attention de mes étudiants sur le fait qu’on a peut-être perdu une chose, à savoir une forme d’archivage des images. Beaucoup de photographes de ma génération, et même celles antérieures, travaillaient à partir de la planche contact, qui permettait, quand on y revenait quelques années après, de retrouver des intuitions qu’on avait eues, et permettait alors de continuer le travail, dans un autre sens. Or aujourd’hui, il est vrai qu’on a tendance à effacer immédiatement les images sans avoir le temps d’y réfléchir, pour gagner de la place sur les disques et cartes mémoires. 

Voici le principal danger : même pour une photo de famille, les gens ne la tirent plus sur papier! Elles sont conservées sous la forme d'un fichier, mais on ne les tire plus, on les envoie d’un ordinateur à un autre, elles sont immatérielles. Le temps des images amateurs, sur papier, que l’on possédait auparavant, est malheureusement révolu. Il en va de même pour les artistes de métier: ils ne produisent plus que les images qui sont faites pour être accrochées, vendues…

 

Mais a contrario, n’est-ce-pas nier un peu le progrès que de dévoyer ces techniques qui améliorent les performances, et donc la forme d’art concernée… ?

D'une certaine manière, vous avez raison. Et par ailleurs, je travaille beaucoup sur les rapports entre danse et photographie, et lorsque l’on est en répétition dans un studio de danse, on ne peut pas arroser les danseurs de nos flashes. Le fait d’avoir du numérique et de pouvoir travailler dans des conditions inimaginables il y a encore 10 ans est tout de même un progrès : on peut travailler sans flash, on peut rendre lumineuses des situations peu éclairées. Cela est valable pour tous types de photographies. L’important est finalement le  positionnement d’un artiste dans sa propre histoire, à partir de son propre corps, et dans un ensemble d’images, un projet complet. 

 

Le travail a posteriori, en l’occurrence la retouche, est-il une démarche aussi artistique que la photographie elle-même ?

Non pas vraiment. Mais c’est une partie importante. Elle l’a toujours été, même du temps de l’analogique et de l’argentique (retouches labo…). 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires