En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 10 heures 29 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 11 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 12 heures 31 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 14 heures 2 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 15 heures 26 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 18 heures 10 sec
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 18 heures 48 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 20 heures 9 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 20 heures 33 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 10 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 12 heures 9 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 13 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 14 heures 51 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 17 heures 8 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 17 heures 49 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 18 heures 9 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 19 heures 32 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 20 heures 28 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 20 heures 37 min
© REUTERS/Ho New
La face d'un requin gobelin (dit aussi lutin).
© REUTERS/Ho New
La face d'un requin gobelin (dit aussi lutin).
Vieux et moches

Ces animaux que l’évolution des espèces a oublié

Publié le 26 avril 2015
Si chaque espèce animale évolue au fil du temps, pour certaines ce dernier semble s'être arrêté. Ces espèces ont en effet l'exacte même allure que celle qu'elle pouvait avoir il y a de cela des millions d'années. Mais, il ne faut jamais juger un livre à sa couverture.
Gaël Clément
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaël Clément est professeur en paléontologie et maître de conférence au Muséum national d'histoire naturelle.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si chaque espèce animale évolue au fil du temps, pour certaines ce dernier semble s'être arrêté. Ces espèces ont en effet l'exacte même allure que celle qu'elle pouvait avoir il y a de cela des millions d'années. Mais, il ne faut jamais juger un livre à sa couverture.

Atlantico : Les requins gobelins qui ne se montrent que très rarement et qui appartiennent à la famille des Mitsukurinidae n'auraient quasiment pas évolués depuis 125 ans. Charles Darwin parlait de fossiles vivants. Pour quelles raisons Darwin a-t-il utilisé ce terme ?

Gaël Clément : Les requins lutins (plus rarement appelés requins gobelins) ont été découverts à la fin du 19ème siècle et ont longtemps été considérés comme primitifs de par leur ressemblance avec un genre commun au Crétacé (aux alentours de - 100 millions d'années) : Scapanorhynchus. Bien que de la même famille des Mitsukirinidés, des études détaillées ont depuis montré que les requins lutins présentent de nombreuses différences avec Scapanorhynchus. Les requins lutins ne sont donc pas des fossiles vivants.

 

Charles Darwin a effectivement introduit le terme de fossile vivant dans son ouvrage "On the Origin of Species by Means of Natural Selection, or the Preservation of Favoured Races in the Struggle for Life" (1859). Il le définissait comme un organisme actuel vivant en eaux douces, avec des représentants fossiles retrouvés dans des terrains anciens, ayant habité dans des environnements confinés et ayant ainsi été exposé à une moins sévère compétition. Il prenait ainsi les exemples des poissons à écailles ganoïdes, de l'ornithorynque et du dipneuste Lepidosiren.

 

Darwin n'a pas dit plus que cela. Depuis, le terme fossile vivant est généralement utilisé pour une espèce actuelle qui n'a pas de très proches parents actuels et qui a montré de très faibles changements morphologiques au cours de son évolution.

 

Pourtant selon de récentes études sur plusieurs espèces jusqu'alors considérées comme des fossiles vivants, il semblerait que les ADN des coealacanthes, des crevettes tadpole ou encore les limules aient en fait évolué. Dans quelle mesure ces ADN ont-ils changé ?

Pour connaître l'évolution d'une espèce et de ses plus proches parents nous avons accès à deux principales informations. La première étant la morphologie générale de l'animal et les parties fossilisées de ses représentants fossiles, généralement le squelette interne (os), ou le squelette externe (coquille) ou des dents. La deuxième étant l'ADN de l'espèce actuelle et de ses proches parents actuels. L'ADN fossile n'est qu'exceptionnellement conservé, et quasiment jamais de façon suffisamment bonne pour faire des études comparatives.

 

Pour répondre à votre question, nous ne pouvons comparer l'ADN des espèces actuelles qu'entre elles, et pas avec leurs représentants ou proches parents fossiles. Il ne nous est donc pas possible de savoir si un génome a évolué ou non au sein d'u même groupe d'organismes. Nous pouvons en avoir une idée très générale en partant de l'hypothèse que les mutations génétiques apparaissent dans les génomes à un rythme proportionnel au temps géologique. En comparant ainsi les génomes des espèces, proches ou éloignées, il est possible d'avoir une idée de leur vitesse d'évolution et de leur apparentement.

 

Ce qui est certain est que les génomes des groupes d'organismes que vous citez (les limules, les crustacés notostracés et les coelacanthes) ont évolué, et ont donc été modifiés, au cours des temps géologiques.

De plus, une faible diversité moléculaire au sein d'une même espèce ne signifie pas un faible taux de mutation.

 

Pourquoi ces changements génétiques ne se voient-ils pas ? Ou se voient moins bien que pour d'autres espèces ?

Les changements génétiques se voient peu chez certains organismes pour plusieurs raisons. La plupart de ces raisons étant due à une déviance et une subjectivité bien ancrée dans la culture humaine, qu'elle soit scientifique ou non.

 

Les organismes affublés du nom de fossile vivant sont souvent des formes étonnantes, effrayantes, voire d'aspects "préhistoriques", et rappelant le mythe des formes primitives cachées dans les profondeurs marines (cas du requin lutin, du coelacanthe, etc.). Un aspect effrayant ou "dinosaurien" ne signifie pas que l'animal n'a pas évolué au cours du temps. C'est un raisonnement uniquement anthropocentrique.

 

Beaucoup d'animaux considérés comme fossiles vivants montrent en fait une grande diversité morphologique au cours des temps, pour peu que l'on s'intéresse aux représentants fossiles (études paléontologiques). Pour les coelacanthes par exemple, il apparait que les 150 espèces de coelacanthes fossiles connus ne se ressemblent ni en taille ni en morphologie. Le coelacanthe actuel Latimeria ne ressemble à aucun coelacanthe fossile. Il existe de très nombreuses différences anatomiques. Le coelacanthe actuel est donc le fruit d'une longue et complexe histoire évolutive et n'est en aucun cas un fossile vivant.

 

Il est vrai que les limules et les crustacés notostracés actuels sont furieusement ressemblants aux formes fossiles connues depuis des millions d'années. Mais si on regarde dans le détail des différences anatomiques existent, même si la morphologie générale est conservée. Nous ne pouvons comparer ici que les restes fossilisés (carapaces) avec la carapace des animaux actuels. Rien ne dit que leurs tissus, leurs organes internes, leur cycle de reproduction, leur composition du sang, etc., étaient les mêmes que les représentants actuels.

Le taux d'ADN impliqué dans la morphologie générale externe (le phénotype) d'un individu est très faible comparé à l'ensemble du génome codant pour toutes les composantes de cet individu.

 

De plus, une mutation n'est conservée que si elle n'est pas désavantageuse pour l'organisme. Ces animaux ont peut-être une morphologie générale bien adaptée à leur environnement, et que celui-ci n'a pas été sujet à de modifications majeures au cours du temps.

 

Finalement peut-on dire qu'aucune espèce n'a échappé à une certaine forme d'évolution ?

Oui, on peut le dire. Tout organisme sur cette Terre est le fruit d'une longue évolution et contribue, par les recombinaisons et appariements génétiques intervenant au cours de la reproduction, à la continuité de cette évolution.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pig
- 26/04/2015 - 13:14
I manque un s à oublié
dommage