En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Les corps se décomposent de plus en plus lentement dans les cimetières.
The Walking Dead
Les corps ne se décomposent plus dans les cimetières
Publié le 05 mai 2015
La surpopulation dans les cimetières est un réel problème. Aujourd'hui, les places sont chères. En cause ? Une décomposition des corps de plus en plus lente qui inquiète les experts.
Claire Sarazin est une thanatopracteur indépendante, chef d’entreprise, responsable du cursus Thanatopraxie au sein de l’Institut Français de Formation des Professions du Funéraire (IFFPF), formatrice, contributrice au magazine Résonance et conseillère...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Sarazin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Sarazin est une thanatopracteur indépendante, chef d’entreprise, responsable du cursus Thanatopraxie au sein de l’Institut Français de Formation des Professions du Funéraire (IFFPF), formatrice, contributrice au magazine Résonance et conseillère...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La surpopulation dans les cimetières est un réel problème. Aujourd'hui, les places sont chères. En cause ? Une décomposition des corps de plus en plus lente qui inquiète les experts.
 

Atlantico : Pour quelles raisons certains cimetières en Europe ne peuvent-ils pas accepter de nouvelles inhumations?  Est-ce un problème récent et récurrent ? 

Claire Sarazin : On commence à manquer de place dans les cimetières, en particulier dans les grandes agglomérations car ces derniers ne peuvent plus s’agrandir. La plupart d’entre aux devraient même être déplacés car ils sont situés trop près des habitations. S’il n’est pas vraiment récent, ce problème ne peut que s’aggraver. 

En temps normal, comment un cimetière fonctionne-t-il ?

Nous sommes locataires et non propriétaires d’une tombe. Une concession est « vendue » pour un certain nombre d’années. A la fin de ce qu’on pourrait appeler un « bail », si le concessionnaire ou ses héritiers ne le renouvellent pas, la Mairie est alors en droit d’entamer une procédure de reprise afin de libérer la concession. Un délai de 5 ans doit être impérativement respecté après l'inhumation lorsqu'il s'agit d'une exhumation administrative. On procède alors à une exhumation administrative, les restes humains sont placés dans un reliquaire et peuvent être soit déposés dans un ossuaire, soit crématisés.

Dans le cadre d'une réduction de corps, qui peut éventuellement permettre de faire de la place dans une tombe, les délais sont bien plus longs. 

A l'issu d'une procédure de renouvellement, la reprise de la concession ne peut avoir lieu si le corps est encore entier.  

 

La décomposition des corps est aujourd'hui plus longue, sait-on pourquoi ?

Il y a plusieurs causes possibles. L’obésité, due aux changements d’habitudes alimentaires peut en être une. La pratique des soins de conservation employant le formaldéhyde également, mais les conséquences de la démocratisation de la Thanatopraxie -surevenue en France il y a 15 ans- ne seront vraiment visibles que dans quelques décennies.

Il est à noter que la nature du sol joue également un rôle dans la conservation des corps, mais sous nos latitudes il y a assez peu de cas de momification naturelle.

 

En France le problème est-il le même ? Si la situation empire, comment y remédier ?

Oui, le problème du manque de place dans les cimetières touche aussi la France mais on y pratique de plus en plus de crémations et des solutions existent, comme des cimetières verticaux par exemple. Il y a donc peu de risque pour que nos défunts se retrouvent un jour « SDF ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
07.
Retraites : ça coince. Santé : ça bloque. Protection sociale : ça n’avance pas. Macron n’aura aucun résultat durable s’il n’a pas le courage d’inviter le privé dans le jeu.
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 02/05/2015 - 15:58
une pub
pour l'incinération?
2bout
- 30/04/2015 - 22:13
Plusieurs versions :
http://www.coindumusicien.com/Lecoin/mozart.html mais même celle de wikipédia n'indique pas une sédimentation très paisible, peut-être justement parce que dans une fosse commune (voir commentaires précédents).
Anouman
- 30/04/2015 - 21:41
Je ne vois pas bien
le rapport entre Mozart ,et les cimetières même si Mozart est souvent chiant à mourir.