En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 12 heures 40 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 13 heures 36 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 14 heures 57 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 16 heures 17 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 18 heures 4 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 19 heures 27 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 20 heures 29 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 21 heures 16 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 21 heures 53 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 13 heures 12 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 14 heures 39 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 15 heures 30 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 16 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 17 heures 56 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 19 heures 1 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 20 heures 8 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 20 heures 41 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 21 heures 40 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 21 heures 59 min
© Reuters
© Reuters
Fidèles en danger

La mairie de Paris totalement inactive face à l'inquiétant délabrement de certaines églises

Publié le 04 avril 2015
Il y a quelques jours, un morceau d'une épaisse croix en bronze d'une église de Paris se détachait pour s'écraser au sol à quelques mètres du prêtre. Un incident sans conséquence, si ce n'est celle d'illustrer l'état de délabrement des belles églises de notre capitale.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier de Rohan-Chabot est président de l'association de La Sauvegarde de l'art français (depuis 2005), premier mécène des églises de France, vice-président fondateur de la Société des Amis de l'Hôtel de la Marine, et ancien président de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aleteia.org
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Olivier De Rohan Chabot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier de Rohan-Chabot est président de l'association de La Sauvegarde de l'art français (depuis 2005), premier mécène des églises de France, vice-président fondateur de la Société des Amis de l'Hôtel de la Marine, et ancien président de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a quelques jours, un morceau d'une épaisse croix en bronze d'une église de Paris se détachait pour s'écraser au sol à quelques mètres du prêtre. Un incident sans conséquence, si ce n'est celle d'illustrer l'état de délabrement des belles églises de notre capitale.

Délaissés par la mairie, nombre d'églises de la capitale montrent d'inquiétants signes de faiblesse. Samedi dernier, un incident est venu brutalement rappeler qu'il était plus que temps d'agir pour la protection du patrimoine religieux parisien : un morceau de crucifix s'est en effet détaché du clocher de Saint-Louis-en-l'île. Pas moins de trois kilos et demi de fonte se sont écrasés au sol. Après ce qui aurait pu être un drame, le conseiller de Paris Vincent Roger (UMP) a aussitôt réclamé un plan de sauvegarde du patrimoine religieux de la capitale. « Il faut que la ville, la région, l’État, le diocèse et pourquoi pas des mécènes se mettent autour de la table pour engager les mesures qui s’imposent. On ne va pas attendre qu’il y ait un mort pour réagir », a-t-il déclaré au Parisien.
 

D'autres (tristes) cas

Mais l'église de l'île Saint-Louis est loin d'être la seule dans cette situation. Il suffit de se promener dans Paris pour le constater : de nombreux édifices religieux montrent de graves signes de faiblesse. Les murs noircissent, les toitures cèdent et la pierre s'effrite, sans parler des peintures qui s'estompent. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des filets de protection placés sur les façades, et parfois même à l'intérieur des églises. Il y a deux ans, des blocs de pierre d’une statue de l’église Saint-Augustin (VIIIe) sont tombés sur la voie publique. Les églises de Saint-Merri (IVe) et Notre-Dame-de-Lorette (IXe) sont elles aussi dans un état très inquiétant. La magnifique église Saint-Germain-de-Charonne, en haut de la rue Saint-Blaise (XXe), est quant à elle purement et simplement fermée au public. Depuis le 5 décembre 2009, elle fait l'objet d'un arrêté de la préfecture car elle menace de s'effondrer.

En décembre, face à l'urgence de la situation, la ville de Paris a décidé de débloquer une enveloppe de 80 millions d'euros d’ici à la fin de sa mandature. Une somme qui semble loin d'être suffisante : pour certains monuments religieux les travaux de restauration nécessiteraient à eux seuls plusieurs dizaines de millions d'euros. Au-delà des questions de sécurité, ce sont aussi de nombreux ouvrages artistiques inestimables qui demanderaient à être entretenus.

Atlantico : L’incident du clocher de l’église parisienne de Saint-Louis en l’île est apparemment du au délabrement du monument. Quels types d’églises parisiennes sont les plus touchés et pourquoi ?

Olivier de Rohan Chabot : Elles sont toutes touchées, il n’y a qu’à se promener dans les rues pour s’en rendre compte. N’importe quel visiteur s’apercevra que l’église de la Madeleine, qui n’est pas la moins visible, est entourée de filet pour que les pierres ne lui tombent pas sur la tête. L’église de Saint-Augustin, tout aussi visible, est également entourée de filet, pas loin de là c’est Saint-Philippe du Roule qui est entourée d’un parapluie pour que les pierres ne tombent pas dedans. De la même façon l’église de la Trinité est dans le même cas, quant à Saint-Merri, elle est toute empaquetée !

C’est dû au manque d’entretien et c’est scandaleux ! Quand on n’a pas entretenu un bâtiment, quel qu’il soit, pendant cinquante ou cent ans, voilà ce qu’il arrive.

Eglise et Etat sont séparés depuis la loi de 1905. Il est donc un peu compliqué de savoir qui doit payer pour quoi dans les cas de rénovation d'églises. Qui en est donc responsable et dans quelles proportions ?

C’est extrêmement simple. Premièrement les cathédrales sont la propriété de l’Etat français, deuxièmement elles sont toutes classées aux monuments historiques donc également protégées à ce titre qui oblige l’Etat à les protéger. Pour les autres églises, elles sont, à Paris, pour les 9/10ème, la propriété de la commune qui est à la charge de les entretenir. Quand en plus elles sont classées aux monuments historiques, comme c’est bien évidemment le cas de Saint-Louis en l’île, l’Etat participe à la réfection et à l’entretient de l’église. Ceci étant, l’Etat doit d’abord être sollicité par la mairie, car c’est le propriétaire qui doit faire l’opération. La responsabilité de toute cela incombe donc évidemment à la ville de Paris, et cela fait un bon moment qu’elle n’a pas rempli son rôle, on n’a pas attendu les deux derniers maires. Cela est dû au fait qu’un élu va d’abord à ce qui lui rapporte le plus de voix. Et cela rapporte plus de voix de construire un stade aujourd’hui que de réparer une église. La seule chose est que lorsqu’un visiteur étranger s’aperçoit qu’il est dans une ville en ruines, ça lui fait mauvais effet, or la ville de Paris vit en partie grâce à lui. Actuellement, la ville commence tout de même à faire un effort.

L'identité des églises les plus anciennes et les plus belles est parfois ambigüe. Lieu de culte pour les croyants, mais aussi lieux de visite pour les touristes. La rénovation et la mise en valeur du patrimoine religieux ne risque-elles pas d'accentuer le glissement d'un lieu sacré vers une attraction figée ?

Une église est un lieu ouvert à tous et les Chrétiens y vont pour prier et ils invitent tout le monde à aller les rejoindre pour admirer ce qu’ils ont fait. Je crois que là il y a un équilibre à garder, il est certain que Notre Dame de Paris est l'un des monuments les plus visités de Paris, avec des millions de visiteurs, mais ils sont les bienvenus du moment qu’ils ne gênent pas les offices.

Le problème qui se pose est la gratuité de l’accès aux églises. Dans d’autres pays on en fait payer la visite, par exemple en Italie à Venise. C’est un problème qui va se poser de plus en plus, c’est certain. Mais je pense que les visiteurs qui vont visiter Notre Dame apportent tout de même beaucoup d’argent dans les troncs.

Je ne sais pas si on va en France vers ces entrées payantes pour les touristes. Mais je suis sûr d’une chose, c’est que les grandes églises n’ont pas vraiment de souci à se faire, la France n’est pas un pays du tiers-monde, elle a tout de même les moyens de payer. Par contre, le véritable problème qui se pose concerne les églises rurales, une belle dans un village de 300 habitants où personne ne s’y rend, risque d’avoir un véritable problème. Il faudra alors trouver des solutions, et c’est beaucoup plus inquiétant qu’à Paris. La question se pose si les Français ont envie de garder leurs monuments historiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 05/04/2015 - 13:01
@Anguerrand passez de bonnes fêtes Pascales
vous et votre famille, et sachez que les Républicains laïcs se tiendront aux côtés des Catholiques pour lutter contre l'islamisation gauchiste de la France...
Anguerrand
- 05/04/2015 - 08:00
A vangog
Vous avez totalement raison, de plus meme si l'on est pas croyant, les francais ne peuvent oublier que ces édifices sont avant tout des œuvres d'art qui constituent Notre patrimoine. Que les générations qui en sont les auteurs l'ont fait avec un savoir faire parfois oublié sans les grues, et autres matériels actuels, et souvent au risque de leur vie. évidemment l'islam n'a que faire de ces monuments. Boubakeur demande ce matin le doublement du nombre de mosquees en France....rien que ça !
Gré
- 05/04/2015 - 00:36
La question se pose si les
La question se pose si les Français ont envie de garder leurs monuments historiques -------------------------- es Français, peut-être. Les PS, sûrement pas. Pour créer l'"Homme Nouveau", du passé, faisons table rase. Et comme c'est eux qui disposent du fric ...