En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 1 heure 41 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 4 heures 4 sec
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 16 heures 30 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 17 heures 56 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 1 jour 19 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 4 heures 12 sec
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 17 heures 1 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 18 heures 45 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 1 jour 5 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 1 jour 42 min
© Reuters
Un avion comme celui qui s'est écrasé mardi
© Reuters
Un avion comme celui qui s'est écrasé mardi
Criminel ou suicidaire ?

Désespéré ou... tueur de masse ? Pourquoi le pilote de Germanwings pourrait avoir beaucoup en commun avec Djihadi John, Anders Breivik et les tueurs de Columbine

Publié le 27 mars 2015
Les premiers éléments de l’enquête du crash du vol de l’avion de la Germanwings désignent le copilote, Andreas Guenter Lubitz, comme responsable de l’accident. Si les faits se confirment, celui-ci rentrerait dans la catégorie des "tueurs de masse" qui répond à des critères bien précis, pour la distinguer d'autres formes de meurtres multiples.
Jean-Pierre Bouchard est psychologue et criminologue spécialiste des agresseurs et des victimes. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Bouchard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Bouchard est psychologue et criminologue spécialiste des agresseurs et des victimes. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les premiers éléments de l’enquête du crash du vol de l’avion de la Germanwings désignent le copilote, Andreas Guenter Lubitz, comme responsable de l’accident. Si les faits se confirment, celui-ci rentrerait dans la catégorie des "tueurs de masse" qui répond à des critères bien précis, pour la distinguer d'autres formes de meurtres multiples.

Atlantico : Le copilote de la Germanwings, Andreas Guenter Lubitz, s’il est responsable du crash de l’avion, correspond-t-il au profil du "tueur de masse" ?

Jean-Pierre Bouchard : Si aujourd’hui il est avéré que le copilote, Andreas Guenter Lubitz de la Germanwings a intentionnellement crashé l’avion, on est face à un tueur de masse d’une grande ampleur. Il aurait prémédité son acte  car apparemment, il donne le change avec le commandant de bord qui ne trouve rien d’anormal chez lui sinon il ne l’aurait pas laissé piloter l’appareil pour s’absenter aux toilettes. C’est à ce moment-là qy'Andreas en profite pour modifier la trajectoire de l’avion et provoquer le crash. Une déception amoureuse ou un motif idéologique pourraient être une raison.

Qu’aurait-t-il en commun avec les adolescents tueurs du lycée américain de Columbine ou Anders Breivik ?

Tous ont tué massivement. Les mobiles du tueur de masses sont parfois idéologiques, parfois il relève de la folie, des dépressions extrêmes. Ce qui les relie le plus c’est qu’ils arrivent par surprise quelque part et tuent un nombre important de gens. La dimension idéologique peut primer chez un tueur de masse comme ceux qui font des attentats islamiques ou politique. Les idéologues violents sont des menaces potentielles qui veulent tuer le plus possible. Quand on veut abattre massivement, on vise des innocents qui incarnent idéologiquement un opposé. A chaque fois ce sont des initiatives personnelles car quand c’est un pays qui le décide cela devient la guerre, la violence institutionnalisée.

On trouve des niveaux intellectuels très différents chez les tueurs de masses comme on peut le constater chez les terroristes. Certains sont intellectuellement limités mais d’autres ont fait des études poussées. Ce n’est pas le niveau intellectuel ou social qui caractérise le tueur de masse mais sa motivation et la capacité à passer à l’acte.

Anders Breijvik n’est pas vraiment un tueur de masse. Il lui a fallu plusieurs heures pour tuer. D’autre part, il ne s'est pas suicidé. Breijvik a voulu faire passer un message et il s’est servi de son procès comme une tribune politique.

Qu’est-ce qu'un "tueur de masse", qu'est ce qui le différencie des "tueurs en série" ?

Il existe des tueurs à victimes uniques et des tueurs à victimes multiples. Ce groupe-là est divisé en trois groupes : les tueurs en série. Ce sont des gens qui tuent au moins à trois reprises avec un espace de temps entre chaque homicide. En général il y a une motivation sexuelle qui pousse à tuer les victimes pour éviter qu’elles les révèlent. Certains ont voulu dire que les tueurs en série c’est uniquement pour des motifs sexuel mais cette définition reste trop limitée. Leur opposé ce sont les tueurs de masse. Ils tuent au moins quatre personnes en même temps au même endroit. C’est une définition arbitraire mais mondialement reconnue. Chez les tueurs de masse il y a peu de motivation sexuelle. Ce sont souvent des gens qui ont un but délirant : ils peuvent se sentir persécuté, comme c’est le cas des paranoïaques qui veulent se venger.

 

Entre les deux, il y a les tueurs en cascade. Ce sont des gens qui sur une motivation criminelle vont tuer plusieurs personnes sur un laps de temps très court.

Quelle est le modus operandi d’un tueur de masse ?

Les tueurs de masse doivent être efficaces sur un grand nombre de personne. Beaucoup tuent par armes à feu, comme ce fut le cas lors des fusillades dans les lycées américains. Ce sont toujours des gens qui ont longuement réfléchi et qui se donnent des moyens car il faut tout de même tuer plusieurs personnes à la fois.

Comment interpréter le suicide du tueur de masse ?

Le tueur de masse est dans l’extrême. Il sait qu’il va donner la mort et que de manière ou d’une autre il n’y aura pas d’issue favorable pour lui. Dès lors, beaucoup d’entre eux envisagent de se tuer ou de se faire tuer par la police quand ils se retranchent, parfois avec des otages. Cette phase-là peut durer longtemps, le temps s’étiole et à la fin certains foncent vers la police pour se faire tuer ou se laissent avoir. Les scénarios sont extrêmement variables mais avant même de passer à l’acte le projet de se tuer est dans leurs têtes.

Propos recueillis Guilherme Ringuenet

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 28/03/2015 - 12:25
Erreurs
Des psy certes mais erreurs des médecins dans les diagnostics et les prescriptions aussi
bd
- 27/03/2015 - 20:56
La génétique au secours des psy
Les risques d'erreur des psy face aux manipulateurs est connu.
On sait que beaucoup de comportements ont une composante génétique et les derniers progrès dans ce domaine sont fulgurants au point d'envisager des test génétiques pour aider les psys dans leur diagnostique et le rendre plus fiable et mieux documenté.
C'est probablement là, dans le domaine de la psychologie génétique, que la clé est à trouver pour une détection fiable des risques comportementaux.
bd
- 27/03/2015 - 20:19
Les diffucultés à prévoir les risques comportementaux
@Anouman
La difficulté est effectivement que les individus ayant un problème sur l'empathie sont aussi les meilleurs manipulateurs.
Selon leur niveau d'intelligence, ils sont même capable de manipuler les psys ou la police... et en plus, ils adorent ce type de "challenge".
Inutile de leur demander à eux s'ils ont des problèmes puisqu'ayant en plus une potentialité narcissique, ils répondront d'office qu'ils sont parfait... et même meilleurs que d'autres.
A propos des politiques... il serait parfois intéressant en effet de connaître leur niveau d'empathie pour connaître leurs travers manipulateurs... mais c'est là un autre sujet!