En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Le RN servi par des critiques paresseux

07.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > International
Vers une nouvelle guerre froide ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé
il y a 11 heures 18 min
pépite vidéo > Insolite
Visage humain
Covid-19 : une entreprise indienne propose des masques avec la photo du visage des clients
il y a 12 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Moura, la mémoire incendiée" d'Alexandra Lapierre : épique, palpitant, et romanesque en diable

il y a 15 heures 10 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les couleurs éclatent et quand les sportives rayonnent : c’est l’actualité des montres en mode prairial
il y a 16 heures 16 min
pépites > Justice
Secret des sources
Affaire Geneviève Legay : suspension à Nice d'un policier soupçonné d'avoir renseigné Mediapart
il y a 17 heures 27 min
pépites > Economie
Inquiétudes pour l'emploi
Renault a l’intention de supprimer 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France
il y a 18 heures 18 min
décryptage > International
Mirage ?

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

il y a 20 heures 27 min
décryptage > France
Atout pendant le confinement

Risques du télétravail : les techniques des négociateurs antiterroristes au secours des chefs d’entreprise sur la sellette

il y a 20 heures 59 min
décryptage > Santé
Méthode efficace

Radioscopie des armes rhétoriques des discours anti-establishment à la Raoult

il y a 21 heures 46 min
décryptage > Science
Crew Dragon

Premier vol de SpaceX: le lancement qui risque de révolutionner le voyage spatial

il y a 22 heures 14 min
pépite vidéo > Media
Scène surréaliste
Emeutes à Minneapolis : des journalistes de CNN ont été arrêtés en plein direct
il y a 11 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle" de François Lachaud : le confinement volontaire d’un sage japonais, plein de surprises et de poésie

il y a 14 heures 51 min
pépites > Politique
Lyon
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
il y a 15 heures 43 min
Embellie pour le commerce
Les Galeries Lafayette à Paris vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 30 mai
il y a 16 heures 44 min
pépites > International
Tensions maximales
Mort de George Floyd : nouvelle nuit d’émeutes à Minneapolis, un commissariat a été incendié
il y a 17 heures 54 min
pépite vidéo > Consommation
Grands magasins
Les images de la réouverture du Printemps Haussmann à Paris
il y a 19 heures 17 min
décryptage > Politique
État gadget

Inciter à faire du vélo plutôt que d’empêcher qu’on les vole : SOS fonctions régaliennes disparues

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Media
Internet Protocol Television

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

il y a 21 heures 25 min
décryptage > France
Roman national ?

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

il y a 22 heures 2 min
décryptage > France
Table des négociations

Démocratie sociale: monde d’après ou pas, le gouvernement conserve les mêmes travers

il y a 22 heures 39 min
© Reuters
© Reuters
Black-out

Quand une éclipse menace de couper le courant : l'énergie solaire face à ses limites

Publié le 20 mars 2015
Les capacités de production en Europe en 1999, lors de la précédente éclipse solaire, étaient 100 fois moins importantes qu’aujourd’hui. Parti de rien, cette énergie représente près de 80 GW sur le continent. Le risque de black-out existe tout de même.
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Detroy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les capacités de production en Europe en 1999, lors de la précédente éclipse solaire, étaient 100 fois moins importantes qu’aujourd’hui. Parti de rien, cette énergie représente près de 80 GW sur le continent. Le risque de black-out existe tout de même.

Atlantico : Quel est le coût de production moyen de l'électricité solaire ? Et comment la rendre l'énergie plus compétitive ?

Florent Detroy : Le coût de production moyen de l’électricité solaire dépend bien évidemment du lieu où les panneaux sont installés. C’est dans les régions du sud que cette énergie a été privilégiée, comme le sud des Etats-Unis, en Californie, ou l’Espagne et l’Italie pour l’Europe, même si l’Allemagne a également lourdement investi dessus. Le pays a été responsable de la moitié des capacités photovolatiques installées en 2014. Plusieurs innovations permettraient de la rendre plus compétitive cette technologie, mais il faut garder à l’esprit que le solaire est déjà compétitif dans certaines régions, c’est à dire a atteint la parité réseau (coût de production inférieur au coût d'achat sur le réseau).

Ainsi aux Etats-Unis on a vu récemment des projets afficher un coût de 42 euros par MWh. Elle est également compétitive dans des pays où les prix de l’électricité sont plutôt hauts. Par exemple en France le solaire peine à se développer parce que le cout du MWh tourne déjà autour de 40€, ce qui est relativement bas en Europe. Les pistes d’amélioration sont assez simples, il faut baisser le cout des équipements et si possibles des installations. Mais l’industrie est déjà sur cette voie, puisque le cout des modules a été divisé par 6 depuis 10 ans en France.

Vendredi 20 mars, l'Europe pourra profiter d'une éclipse solaire jusqu'à 80% à certains endroits. Alors que la part de l'énergie produite est beaucoup plus importante qu'en 1999, ce phénomène pourrait-il faire défaut ?

Florent Detroy : Effectivement les capacités de production en Europe en 1999, lors de la précédente éclipse solaire, étaient 100 fois moins importantes qu’aujourd’hui. Parti de rien, cette énergie représente près de 80 GW sur le continent (chiffres 2013). L’éclipse pourrait faire baisser les capacités disponibles de 35 000 MW au maximum sur notre continent, selon l’association des gestionnaires de réseau européen (entsoe). Mais le risque de black-out est faible. D’abord parce que la perturbation du réseau par un phénomène climatique n’est pas inédite. Il suffit d’un temps nuageux pour réduire les capacités disponibles. Les pays sont donc habitués à jongler avec les différentes sources énergétiques pour compenser les évolutions et équilibrer le réseau.

Par exemple, la France a augmenté de 50% sa capacité à produire de l’énergie, en utilisant notamment ses ressources hydrauliques, afin de répondre à la baisse de production. D’ailleurs, plusieurs pays sont en surcapacité énergétique, et trouveront facilement d’autres sources d’énergie pour compenser. C’est le cas de l’Allemagne notamment. Là où l’éclipse va poser problème, c’est dans l’ampleur du changement puisque tout le territoire européen va être concerné en même temps. Les capacités photovoltaïques vont diminuer en une poignée de minutes, et réapparaitre dans le même temps. C’est 4 à 6 fois plus rapide qu’un lever et un coucher de soleil. Ensuite, l’importance des capacités retirées va demander une synchronisation de tous les opérateurs de réseau européens. Cette fois encore, c’est relativement inédit, mais le réseau européen est plutôt bien intégré pour répartir les capacités thermiques à l’ensemble du réseau en Europe.

Les technologies qu'elle utilise, les cellules photovoltaïques par exemple, mériteraient-elles d'être également améliorées ?

Florent Detroy : Oui bien entendu. Chaque jour des laboratoires annoncent un record de productivité d’une cellule.  Mais il n’est pas sur que dans 10 ans ce soit le même types de cellules qui dominent le paysage photovoltaïque. La recherche travaille de plus en plus sur des cellules plus économes en matières alors que les ressources en silicium, provenant majoritairement de l’industrie électroniques, commencent à être limitées. Une des technologies d’avenir est le solaire à concentration. Elle n’utilise pas de silicium. 

D’autres technologies en devenir concernent la production de cellule par dépôt sur ruban (2 fois moins de silicium) ou la production de panneaux à couche fine, utilisant notamment du sélénium, de l’indium et du cuivre. Et à plus long terme les matériaux organiques constituent un autre axe de recherche et d’innovation future. Ces technologies ont également l’avantage d’être plus performantes. Le taux de conversion de l’énergie en électricité des cellules en silicium oscille entre 10 et 20%. Avec le solaire à concentration, on peut atteindre les 40%.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Le RN servi par des critiques paresseux

07.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires