En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 heure 10 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 2 heures 25 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 3 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 6 heures 49 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 9 heures 7 sec
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 12 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 12 heures 58 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 15 heures 36 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 heure 43 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 3 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 6 heures 40 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 8 heures 18 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 11 heures 5 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 12 heures 34 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 13 heures 34 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 15 heures 54 min
© Capture
Le nouveau Galaxy 6
© Capture
Le nouveau Galaxy 6
Reconquête

Samsung regagnera-t-il avec le Galaxy S6 la guerre des portables après l’avoir déjà gagnée puis perdue ?

Publié le 04 mars 2015
Après avoir détrôné le smartphone d'Apple avec son Galaxy S3, Samsung lance son S6, dont les performances seront supérieures à son concurrent. Une bon point pour la marque coréenne, mais qui ne suffira sans doute pas à convaincre des utilisateurs avant tout à la recherche d'expérience.
Frédéric Fréry est professeur à ESCP Europe où il dirige le European Executive MBA.Il est membre de l'équipe académique de l'Institut pour l'innovation et la compétitivité I7.Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont Stratégique, le manuel...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Fréry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Fréry est professeur à ESCP Europe où il dirige le European Executive MBA.Il est membre de l'équipe académique de l'Institut pour l'innovation et la compétitivité I7.Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont Stratégique, le manuel...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir détrôné le smartphone d'Apple avec son Galaxy S3, Samsung lance son S6, dont les performances seront supérieures à son concurrent. Une bon point pour la marque coréenne, mais qui ne suffira sans doute pas à convaincre des utilisateurs avant tout à la recherche d'expérience.

Atlantico : Au cours du World Mobile Congress, Samsung a présenté son nouveau Galaxy S6: au-delà de son prix qui pourrait être très élevé, quelles sont les nouveautés du produit qui le distingue de l'offre d'Apple?

Frédéric Fréry : A l'inverse d'Apple, Samsung s'est jusqu'à présent rarement distingué ni par l'originalité du design de ses appareils, ni par la qualité des matériaux utilisés : on lui a souvent reproché les finitions plastiques et l'aspect passe partout de ses téléphones. A cet égard, le Galaxy S6 marque une volonté de Samsung d'affronter Apple sur son propre terrain, avec en plus une recherche de spécificités techniques et de fonctionnalités supérieures à la concurrence (notamment les performances de l'appareil photo et de la batterie). Cela dit, la surenchère technologique n'est pas nécessairement la clé du succès sur ce marché. Faut-il rappeler qu'à sa sortie en 2007, l'iPhone était techniquement en retrait par rapport aux smartphones Nokia ou Blackberry de l'époque : pas de 3G, pas de MMS, pas de fonction vidéo, pas de batterie amovible, pas de possibilité d'étendre la mémoire. Cela n'a pourtant pas empêché son succès, qui a plus reposé sur la construction d'un véritable écosystème et la remarquable cohérence entre le logiciel et le matériel. Croire que ce sont les spécificités techniques qui garantissent le succès est une illusion. Le client recherche une expérience, pas des performances.

Dans la course Apple Samsung, il semble que le premier soit maintenant en passe de définitivement remporter la guerre. Ca n'a pas toujours été le cas, et Samsung était même parvenu à dépasser son concurrent en volume de vente. Comment Samsung avait-il réussi à s’imposer sur le marché du mobile ? Quelle stratégie s’était révélée gagnante ?

Il faut toujours se méfier des calculs de parts de marché et de volumes de vente. Effectivement, Samsung a été pendant plusieurs années consécutives le leader du marché des smartphones en volume, avec une part de marché deux fois supérieure à celle d'Apple, soit environ 30 % du marché mondial pour Samsung et environ 15 % pour Apple. Cependant, en termes de rentabilité, le constat est inverse : avec une part de marché deux fois inférieure à celle de Samsung, Apple a dégagé jusqu'à deux fois plus de profits, ce qui implique que les iPhones sont quasiment quatre fois plus rentables que leurs équivalents de Samsung. Or, en termes de stratégie, le succès ne se mesure pas par les ventes, mais par les profits : si vous dégagez de manière durable un profit significativement supérieur à celui de la concurrence, vous avez clairement la meilleure stratégie. Être le plus gros ne sert à rien si on n'est pas le plus rentable. La domination de Samsung n'a donc été qu'une illusion d'optique : le véritable gagnant, c'est incontestablement Apple, comme le montrent sa plantureuse trésorerie (170 milliards de dollars, soit environ la somme des chiffres d'affaires de PSA et de Carrefour) et son incroyable capitalisation boursière (755 milliards, soit environ six fois celle de la plus grosse entreprise française, Total).

Il est intéressant de remarquer à cet égard que même s'ils sont directement concurrents, les stratégies d'Apple et de Samsung sont en fait très différentes. Apple a externalisé toute la production de ses smartphones et de leurs composants auprès de sous-traitants, pour se concentrer sur l'optimisation de son système d'exploitation et sur l'ouverture de ses Apple Stores. A l'inverse, Samsung utilise le système d'exploitation Android fourni par Google, conserve en interne la fabrication de ses appareils et de leurs composants (processeur, mémoire, batterie, écrans) et ne s'est pas aventuré dans la distribution. De manière très schématique, Apple s'est centré sur la relation utilisateur (design, ergonomie, service), alors que Samsung a une démarche d'industriel (conception, fabrication, recherche de performance technique).

A quel moment Samsung a perdu son rôle de leader ?

Le principal problème de Samsung a été l'émergence récente des constructeurs chinois, comme Huawei, Lenovo (qui a racheté Motorola) ou Xiaomi. Ils ont proposé des modèles techniquement très proches de ceux de Samsung (eux aussi utilisent le système Android), avec un design souvent plus attractif et surtout un prix inférieur. Les produits Samsung se sont ainsi banalisés et leur différence n'a plus été suffisante pour justifier la préférence des consommateurs. De plus, depuis le lancement des iPhones 6 et 6 Plus, Apple a aussi très significativement augmenté ses volumes de vente, les appareils à grand écran étant particulièrement appréciés en Asie. Au total, Samsung est donc coincé entre des constructeurs Chinois qui proposent des produits très proches des siens, et un Apple dont l'incroyable succès continue à défier les lois de l'économie.

A court terme et plus long terme, quel est l’avenir de Samsung sur le marché des mobiles ? 

Sauf miracle, il semble peu probable que Samsung parvienne ni à enrayer la chute des ventes de ses smartphones, face à des concurrents asiatiques toujours plus agressifs, ni à réussir à augmenter ses prix, face à un Apple à l'offre solidement positionnée sur le haut de gamme. En revanche, la carte maîtresse de Samsung, c'est sa stratégie d'intégration verticale, qui lui permet d'être pour encore un certain temps un acteur incontournable dans la conception et la fabrication de toute une série de composants. Après tout, le succès de l'iPhone 6 n'est pas nécessairement une mauvaise nouvelle pour Samsung, puisque le dernier né d'Apple est équipé d'une mémoire, d'une batterie et même, pour certains modèles, d'un processeur fabriqués par le Coréen. Samsung Electronics a débuté comme sous-traitant des Japonais dans les années 1970. Il n'est pas impossible que son avenir soit en fait un retour aux sources.

Samsung a d’autres ressources et n’a jamais été qu’un constructeur de téléphones : sur quels marchés pourrait-il se repositionner 

Samsung est un conglomérat très diversifié, un chaebol, qui représente à lui seul une part significative du PIB coréen. Le groupe est présent à la fois dans les BTP, les chantiers navals, l'automobile, la chimie, l'assurance, l’hôtellerie, l’électroménager ou l'électronique. Ses déboires dans les smartphones peuvent être compensés par les succès de ses autres branches. En ce qui concerne les objets connectés, c'est très certainement un marché d'avenir, mais là encore Samsung pourra tout autant s'y positionner comme fournisseur de composants que comme marque grand public. Une nouvelle fois, la culture du groupe est une culture industrielle et ce n'est pas nécessairement ce qui est le plus adapté à la commercialisation de produits résolument tournés vers l'utilisateur final. Chacun son métier, et Samsung fait après tout très bien le sien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires