En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

07.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 1 min 39 sec
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 49 min 59 sec
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 2 heures 31 min
décryptage > Défense
Contrat

La modernisation de la flotte australienne de sous-marins : un enjeu géopolitique pour la France

il y a 4 heures 53 min
pépites > Justice
Enquête de déontologie
Affaire Griveaux : Juan Branco a renoncé à défendre Piotr Pavlenski, suite à la demande du bâtonnier de Paris
il y a 6 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les "anonymes" de la Résistance en France, 1940-1942. Motivations et engagements de la première heure" de Limore Yagil : la Résistance avait commencé bien avant l’appel du 18 juin, une salutaire analyse pour l’honneur des Français

il y a 7 heures 52 min
pépites > Politique
Campagne électorale
Elections municipales à Paris : Rachida Dati devance Anne Hidalgo pour la première fois, selon un nouveau sondage
il y a 8 heures 35 min
pépite vidéo > Environnement
Une page se tourne
Le premier réacteur de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire française, sera arrêté samedi
il y a 10 heures 18 min
décryptage > Sport
Haaland fait chuter Paris

Dortmund/PSG: 2/1 Paris passe au travers

il y a 11 heures 31 min
décryptage > Politique
La révolution sera cruelle ou ne sera pas

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

il y a 12 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 14 min 53 sec
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 1 heure 45 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 4 heures 22 min
light > Sport
Un pas de plus dans la légende
Biathlon : Martin Fourcade remporte son onzième titre de champion du monde de l’individuel
il y a 5 heures 10 min
pépites > Politique
Rivalités
Affaire Griveaux : Christophe Castaner fait une allusion à la vie privée d’Olivier Faure et provoque l'indignation de l'opposition
il y a 6 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cas Richard Jewell" de Clint Eastwood : l'histoire vraie d'un héros ordinaire broyé par la machine étatique : un Clint Eastwood grand cru...

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Société
Hémiplégie techno

Séparatisme islamique : cette autre dimension du défi qu’oublie Emmanuel Macron

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Europe
Recomposition politique

Ce vote Sinn Féin irlandais qui devrait réveiller l’Europe

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Politique
Milliardaires contre milliardaires

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

il y a 12 heures 1 min
décryptage > Société
Entretien

Chantal Delsol : "L’Occident est passé de l’humanisme à l’humanitaire"

il y a 13 heures 5 min
© Reuters
© Reuters
Petite appli deviendra grande

Snapchat, l’application à 19 milliards de dollars qui cachait en réalité un média en plein boom

Publié le 27 février 2015
Snapchat, ce n'est plus seulement cette petite application qui permettait d'envoyer des contenus à durée de vie très limitée. Aujourd'hui la start-up californienne propose un espace pour les annonceurs, un accès à du contenu exclusif via de grands médias, des mini-séries mettant en scène le quotidien des internautes, et bien d'autres possibilités.
David Fayon est consultant Web pour des entreprises et organisations françaises depuis la Silicon Valley, co-fondateur de PuzlIn et membre de l'association Renaissance Numérique. « Il est l'auteur de Géopolitique d'Internet : Qui gouverne le monde ? ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Fayon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Fayon est consultant Web pour des entreprises et organisations françaises depuis la Silicon Valley, co-fondateur de PuzlIn et membre de l'association Renaissance Numérique. « Il est l'auteur de Géopolitique d'Internet : Qui gouverne le monde ? ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Snapchat, ce n'est plus seulement cette petite application qui permettait d'envoyer des contenus à durée de vie très limitée. Aujourd'hui la start-up californienne propose un espace pour les annonceurs, un accès à du contenu exclusif via de grands médias, des mini-séries mettant en scène le quotidien des internautes, et bien d'autres possibilités.

Atlantico : En novembre 2013 Facebook proposait de racheter Snapchat pour 3 milliards de dollars, sans succès. Aujourd’hui la valorisation de l’application est estimée entre 16 et 19 milliards d’euros. Comment expliquer qu’en si peu de temps une application permettant de partager des contenus à durée de vie limitée soit à ce point montée en puissance ?

David Fayon : Notons que Facebook a ensuite acquis WhatsApp pour 22 milliards de dollars et qu’il n’est pas en reste pour demeurer le leader des réseaux sociaux. Par exemple Instagram, bien que racheté, poursuit sa croissance et Facebook développe des services venant concurrencer LinkedIn dans le domaine professionnel.

La valorisation de Snapchat, entreprise créée en 2011 par des étudiants de l’université de Stanford dans la Silicon Valley, est avant tout due au nombre d’utilisateurs inscrits et à sa croissance spectaculaire. Pour autant, très peu d’informations sont détenues par l’application lors de l’inscription (mél, date de naissance) ce qui ne permet pas de donner des ciblages performants. En outre, le succès de Snapchat est indéniable surtout chez les adolescents qui délaissent la télévision au profit du smartphone. Ceux-ci en entrant de plein pied dans la vie active sont de potentiels gros consommateurs. Aussi il existe de la place pour un marché dans l’écosystème Snapchat car tout ce qui gravite autour du mobile est stratégique étant donné le temps passé derrière le micro écran et la consultation répétée en flux continu. Le mobile devient d’une certaine façon plus important que la réunion de ses clés, de ses papiers d’identité et de son argent. On le voit bien avec Snapchat qui propose Snapcash – en partenariat avec la société Square – pour le transfert d’argent entre utilisateurs. Enfin, le fait que les vidéos – de 1 à 10 secondes – soient éphémères – bien que l’on puisse les enregistrer est une réponse à des besoins d’utilisateurs qui craignent pour leur anonymat et leurs traces numériques. Ajoutons que Snapchat est pour les adolescents un espace où leurs parents sont peu présents contrairement à Facebook. Facebook est plus concomitant de la génération Y et se répand chez les générations X et boomers alors que Snapchat arrive avec la génération Z. Ses codes sont différents, le support aussi. Alors que Facebook s’adapte au mobile en devenant "responsive design", Snapchat est conçu d’emblée pour le mobile (iPhone et Android).

Snapchat a lancé en janvier "Discover", une section de l’application qui permet d’accéder à du contenu exclusif via des médias comme CNN, Cosmopolitan, Vice ou encore Yahoo News. En outre, tout un chacun peut lancer sa propre série, avec des épisodes de 10 secondes mettant en scène la vie quotidienne. Snapchat serait donc devenu un média à part entière, et non plus cet outil sympathique que Facebook voulait ajouter à sa collection ?

Cela fait partie de la stratégie de développement de Snapchat : allier vidéo et mobile via du contenu apportant une valeur ajoutée pour l’utilisateur. Le début de la monétisation du service, avec Discover, commence. Cela permet de créer un espace publicitaire pour des annonceurs partenaires.

Le succès des formats vidéo courts comme Vine (application de Twitter pour des vidéos de 6 secondes) est une tendance de société. Le temps nous est compté et nous souhaitons aller à l’essentiel. Les mini séries de 10 secondes avec, les SnapperHero, permettent d’autre part de se mettre en scène à l’heure où l’ego est roi. Je dirais que Snapchat est un canal additionnel qui séduit et trouve progressivement de nouveaux usages. Quant à Facebook, même si l’application principale devient complexe et n’a pas été nativement conçue pour le mobile, ce réseau social a la capacité de développer des fonctions analogues mais avec des clauses générales d’utilisation qui évoluent et sont souvent léonines. Une méfiance de certains internautes s’est donc installée.

Outre ces exemples, qu’est-ce qui permet aujourd’hui de dire que Snapchat devient une plateforme aux multiples possibilités ?

De nombreuses marques sont prêtes à payer pour rencontrer leur cible là où leur temps de cerveau est disponible. Snapchat est ainsi une forme de Coca-Cola pour certains adolescents.

Snapchat a accru ses possibilités comme par exemple, le fait de discuter entre utilisateurs par vidéo, ce qui concurrence le téléphone et Skype. Et toujours pour la maîtrise du temps et le multitâche, le fait que les utilisateurs peuvent lire la musique et enregistrer la vidéo simultanément est une fonctionnalité intéressante. Snapchat devient un écosystème pour la vidéo, la musique et l’image pour le mobile.

Quelles sont les limites de l’expansion de Snapchat ? L'appli sera-t-elle contrainte de rompre à un moment donnée avec son ADN de départ ?

Snapchat a connu une attaque le 1er janvier 2014 avec près de 5 millions de comptes piratés et a connu d’autres mésaventures via des attaques par déni de service. Snapchat devra veiller à améliorer sa sécurité et les caractéristiques techniques "sous le capot", certes non visibles pour l’utilisateur mais ô combien importantes.

Tout dépendra aussi de la stratégie de Snapchat. Mais l’application ne couvre qu’une partie infime de l’écosystème du Web si l’on compare au GAFA qui ont une stratégie d’expansion tout azimut, qui dégagent (sauf Amazon) des profits à deux chiffres et ont une politique de croissance externe impressionnante. D’ailleurs les GAFA ont une capitalisation boursière qui dépasse l’ensemble des sociétés du CAC 40 et avec seulement 286 000 employés. De nombreux concurrents arrivent tant aux Etats-Unis qu’en Asie et même en Europe. La course à la taille critique est un préalable indispensable avant l’étape de monétisation de l’audience. Je crois plutôt que Snapchat conservera son ADN initial et ira chercher d’autres fonctions/usages à greffer… à moins qu’ils ne veuillent se faire racheter au moment opportun.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

07.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires